Légende des Nuées écarlates 1, La
Titre tome: La Ville qui parle au ciel
Genre: Fantastique , BD européennes , Samouraïs
Année: 2006
Pays d'origine: France/Italie
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Scénario:
Saverio Tenuta
Dessin:
Saverio Tenuta
Couleurs:
Saverio Tenuta
 

Est ce utile de le redire ? Le japon féodale est à la mode. Alors que sort des bds tels que Samouraï, Le sabre et l'épée ou bien Okko ; la bd européenne se lance dans le fantastique nippon. J'ai eu un coup de coeur pour la couverture et le dessin de La Légende Des Nuées Ecarlates de Saverio Tenuta, dessinateur et scénariste Italien.

Amnésique et harcelé par des voix, Raido, ronin mutilé assiste à un spectacle de marionnettiste. Grâce à la jeune artiste sur scène, les voix se taisent. Quand des hommes de la Shogunaï arrivent pour emmener la jeune fille, Raido lui vient en aide car les voix ne se sont jamais tues auparavant...

Au premier coup d'oeil, c'est le dessin qui m'a séduit dans cette bande dessinée mais en la lisant il m'a un peu déçu. Autant certaines planches sont magnifiques, autant d'autres m'ont agressées l'oeil, par leur trait ou tout simplement leur mise en scène. Difficile de trancher quand nous avons du beau et du laid réunis. La lecture générale n'est pas trop affectée, du moins pas assez pour nous faire refermer le tome.


L'histoire est sympathique, c'est un tome d'introduction d'aventure fantastique somme toute assez banale mais pas déplaisante. On rencontre des monstres, un sage, une jeune fille à sauver, une Shogunaï maléfique, un rival puissant, des objets magiques. Des ingrédients propres au genre et un peu lassant. L'originalité principale du scénario tiens dans le passé du héros (révélé dans ce premier opus) et dans le changement de personnalité de la Shogunaï. Il faudra attendre le deuxième tome pour en être vraiment sur.

Le plus gros reproche que j'ai à faire vient du héros. Ce dernier me fait invariablement pensé à Gatts, personnage principal de Berserk. Oeil crevé, bras en moins, bon combattant, harcelé par des voix, passé rempli de trahison... Et de toute la BD je n'ai pas vraiment pu me dépêtrer de cette idée. C'est complètement subjectif et je focalise peut être trop !

Une histoire ni mauvaise ni extra qui pour le moment manque d'originalité. Je place quelques espoirs dans la suite, si Mr Tenuta se débrouille bien, il pourra nous surprendre. Attendons.


Note : 6,5/10

 

Zel

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.humano.com/

Vote:
 
7.33/10 ( 3 Votes )
Clics: 4352

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Retour à zéro Retour à zéro
Depuis plus de 200 ans, la lune sert de prison pour les pires malfrats de la terre, une manière de réguler la criminalité et de ne plus se soucier de ces p...
Redhand Redhand
Les chasseurs d'un petit village se retrouvent traqués par une bande d'esclavagiste, ils se réfugient dans une grotte et découvrent un bunker aux installat...
Là où vivent les morts 1 Là où vivent les morts 1
Raven a "survécu" à la grande guerre mais aujourd'hui il n'est plus vraiment le même homme, après avoir été enterré vivant dans une fosse près de Douo...

Autres films Au hasard...