Maître du Temps 1, Le - L'Initié
Titre original: The Time Master Trilogy Book 1: The Initiate
Genre: Fantasy
Année: 1986
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: J'ai Lu
Collection: Fantasy
Auteur: Louise Cooper
Traducteur:
Ange
 

A celui qui a une image très négative de la Fantasy et qui n'en peut plus des gros guerriers bêtes et méchants côtoyant des mages au chapeau pointu afin d'aller sauver une princesse en détresse, je ne dirais qu'une chose : fonce de suite sur les romans de Louise Cooper ! Avec la trilogie Le Maîtres du Temps, la grande dame de la fantasy contemporaine frappe une fois encore très fort et très efficacement. Elle parvient dès les premières pages à nous captiver et nous offrir avec l'Initié, le premier tome de la trilogie, un roman somme toute assez classique, basé sur un conflit immémorial entre le Bien et le Mal, l'Ordre et le Chaos, et l'intervention d'un Elu aux pouvoirs surpuissants, mais qui par sa force et son efficacité vous mettra une très grande claque...

L'histoire est en est a priori assez simple : une jeune enfant, Tarod, née de père inconnu et donc sans clan (une honte dans cette société très hiérarchisée) possède des pouvoirs magiques innés qui vont peut à peu apparaître et se développer jusqu'au jour où, faisant semblant d'invoquer un sortilège en jouant avec son cousin, il foudroiera involontairement celui-ci sur place. Le jeune Tarod va donc être banni sur le champ et condamné à mort mais l'arrivée d'un Vortex dans lequel il va se jeter pour éviter le châtiment lui permettra d'échapper à ses bourreaux et l'emportera vers de hautes terres lointaines, au pied de la Péninsule de L'étoile qui est la demeure des Initiés, les seuls hommes, serviteur du Dieu de l'Ordre Aeoris, ayant le droit de se servir de la magie.
Car sur ce monde, c'est l'Ordre qui règne en maître depuis que les Dieux de l'Ordre ont bannis les Dieux du Chaos, les anciens maîtres du monde. Bannis, et non pas éliminés car l'Ordre véritable ne peut exister sans le Chaos et inversement. Alors le Chaos attend son heure pour reprendre le contrôle de l'univers et déclarer la guerre à Aeoris et à ses enfants... Le jeune Tarod va donc être élevé très rapidement au statut d'Initié et en près de dix années, il aura déjà atteint le grade de sorcier de septième rang, le plus haut existant. Et nul doute que s'il en existait un au dessus, il l'aurait atteint sans coup férir.
Tarod est donc le plus puissant des sorciers du Cercle des Initiés mais aussi le plus torturé : chaque nuit il est assailli par des cauchemars horribles le confrontant à un personnage maléfique auréolé d'or, le terrible Yandros, son double maléfique qui lui prédit un destin effroyable et lui intime de se souvenir. Mais se souvenir de quoi ? Et quelle est donc la source du pouvoir de Tarod et quel rôle va donc jouer cette étrange bague que le jeune homme porte au doigt, véritable médium de sa puissance hors du commun ? L'amitié entre Tarod, Thémila, une Soeur d'Aeoris qui a pris le jeune initié sous son aile dès son arrivée au château et Kéridil, le fils du Haut Initié, sera-t-elle assez puissante pour exorciser les forces du Chaos qui tentent de reprendre le contrôle de l'univers et de l'esprit de Tarod ? Tarod saura-t-il contenir et affronter la source de ses véritables pouvoirs sans renier ses pairs et son âme ?

Au sein de cette lutte ancestrale entre le Bien et le Mal, l'Initié ne vous laissera aucun temps mort, aucun répit salvateur. L'écriture de Louise Cooper ainsi que la traduction de Ange sont un vrai régal et l'on est emporté comme jamais dans cette histoire de lutte, de trahison, d'amour et de cauchemar. Il n'y a aucun temps mort, aucune longueur dans cette histoire enchanteresse qui parvient à s'allier les clichés de la fantasy tout en les retournant toujours à son avantage. Je m'explique : tout semble finalement assez connu dans cette histoire : le Bien et le Mal, un élu aux pouvoirs colossaux, des jeux de trahison, de devoir et de passion, bref, tout l'appareil nécessaire à un bon roman de fantasy !
Mais ici, le talent de Louise Cooper, conteuse de génie, semble constamment renouveler le genre et ses archétypes. Et la profondeur de ses personnages et notamment celui de Tarod justifie totalement l'utilisation des mythes fondateurs de la Fantasy. Sur Tarod, héros torturé et tourmenté, anti-héros déchiré entre son devoir, ses croyances et sa véritable nature, plane d'ailleurs l'ombre d'une autre grand héros torturé de la fantasy : Elric, le célèbre héro du cycle éponyme de Michael Moorcock. On retrouve chez Tarod les mêmes doutes, les mêmes faiblesses, les mêmes errances, ce même combat intérieur, même si ce dernier est plus décrit dans la puissance délétère et la prestance maléfique.
Mais Tarod est pourtant profondément attachant, duel et ambiguê, torturé à souhait, et même si certaines ficelles de l'histoire sont aisément devinables, on est emportés en un souffle dans ce roman épique et cruel. Rarement un livre nous emporte avec autant de facilité dans son intrigue et nous scotche littéralement à notre fauteuil lors de certaines scènes d'une intensité vraiment formidable. Les concepts de Temps, d'ordre et de Chaos sont d'ailleurs très bien utilisés, sans manichéisme forcené, et la réflexion sur l'ordre des choses, certes un peu simple, est fort appréciable dans cet univers où tout s'écroule et se sape peu à peu à l'image de la conscience et de la raison de Tarod.
Quand j'ai commencé à lire l'Initié, je me disais qu'ensuite je lirais ceci ou cela, bref, je me donnais un peu de temps avant de continuer le cycle : grossière erreur ! Aux deux tiers, je fonçais m'acheter le second tome par peur de manquer et la dernière page refermée, je commençais déjà le second tome par crainte de perdre cet univers, cette ambiance, cette action, ces personnages qui me prennent réellement aux tripes. Alors si vous avez envie de lire de la BONNE Fantasy, foncez ! Vous ne le regretterez pas. Et moi, je repars vers Tarod et ses compagnons et je reviens vers vous dès que j'ai terminé le second tome !

Note : 9,5/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
7.78/10 ( 9 Votes )
Clics: 2700

3 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Sang des 7 rois 2, Le Sang des 7 rois 2, Le
Orville qui s'est auto-proclamé roi du huitième royaume a pourtant du prendre la fuite en compagnie de Pétrus sur un navire de fortune, autant pour échapp...
Vie en temps de guerre, La Vie en temps de guerre, La
Vous n'avez jamais pris de LSD ? Non?! Moi non plus je vous rassure! Mais si vous voulez vivre un vrai bad trip, connaître un vrai malaise hallucinatoire, br...
Miroir de Drusilla, Le Miroir de Drusilla, Le
Jusqu'à ce jour j'ai aimé tout ce que j'ai lu de Jacques Sadoul, que se soit ses excellentes anthologies ou ses essais bien évidement, mais je n'avais enco...

Autres films Au hasard...