Aquablue 1
Titre tome: Nao
Genre: Science-fiction , BD européennes
Année: 1989
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: Conquistador
Scénario:
Thierry Cailleteau
Dessin:
Olivier Vatine
Couleurs:
Thierry Cailleteau
 

C'est bien connu, parfois les histoires les plus simples sont aussi les plus belles. Le paquebot intergalactique "L'étoile blanche" est à la dérive après avoir heurté un astéroïde. Ses occupants sont condamnés. A l'intérieur un jeune couple, leur bébé et un robot nurse Cybot. Suite à ce déplorable accident le petit droïde se trouve livré à lui-même, seul dans l'espace, seul pour élever un jeune enfant malicieux et capricieux.
Mais un jour devant le hublot de leur petite capsule interstellaire une grande planète bleue, bleue comme des océans qui n'ont jamais été pollués par la main néfaste de l'Homme, une planète peuplée par une tribu accueillante qui voit dans le jeune enfant l'arrivée d'un dieu, capable de parler aux créatures de la nature, des forêts et des mers. On pense alors à ce chef-d'oeuvre de Kevin Costner : Waterworld (et non je ne suis pas ironique quand j'écris ça).

Simple et belle, l'histoire de Nao est lancée, un cycle fabuleux qui compte à ce jour 9 tomes palpitants, remplis de rebondissements et de bons sentiments.
Aquablue n'est peut être pas la plus belle des BD que vous trouverez dans ces pages, elle ne sera certainement pas non plus la plus originale. Pourtant ce premier tome d'Aquablue, et toute la série, est un véritable chef-d'oeuvre. Chef-d'oeuvre ? A quoi cela tient-il ? Justement, à sa simplicité, à sa façon de communiquer des idées fortes, humanistes, avec très peu de choses en fin de compte. Ainsi, un message écologique, de tolérance, retentit tout au long de cette bande dessinée. Car Nao va devoir lutter pour son amour, son environnement menacé par des Hommes venus de la planète Terre.
Dans ce premier tome l'histoire se met donc en place. Découverte d'un univers fabuleux et de personnages attachants. J'adore ce petit robot nurse pourvu de bien plus de sentiments que ces humains qui viennent tout détruire et porter la guerre sur la planète de Nao. Voyage ethnographique imaginaire, rêve et évasion sont au rendez vous. Peu à peu on en découvre Nao, ses rites initiatiques, la vérité sur ses parents qui nous permet d'envisager une suite à ce premier tome plein de rebondissements et de mystères.
Seul bémol : les planches auraient mérité un meilleur traitement dans le découpage, le dynamisme et la colorisation. C'est vrai qu'en vrai fan de Bilal ou Möbius j'aime les grandes planches qui sont de véritables oeuvres d'art, les gros plans et autres découpages plus cinématographiques ainsi que l'originalité des couleurs qui ne sont pas dans Aquablue. Par exemple lorsque Nao, encore jeune enfant, se trouve confronté à cette étrange baleine, dieu des mers et des profondeurs, pourquoi ne pas passer à un format plus large qui donnerait de l'envergure à l'animale mythique, qui aérerait le découpage de la BD et permettrait au lecteur d'encore plus plonger dans un univers fabuleux ? Dommage !
Aquablue reste cependant un très bon moment de lecture, grâce surtout à son scénario et aux idées qui s'en dégagent. Une bande dessinée que je prends du plaisir à lire et à relire surtout quand parfois j'ai l'impression que le monde dans lequel je vis s'enlise de plus en plus dans la morosité, la haine et l'incompréhension de l'autre. Une histoire qui donne du courage, qui rappelle aussi la place que l'Homme occupe dans l'univers et dans la longue chaîne de l'évolution, lui qui massacra les indiens, continue de tuer les baleines, de faire bouillir la couche d'ozone etc... Lire Aquablue c'est aussi et surtout ça, avec une dose d'aventures passionnantes et une foule de personnages variés et attachants.

 

Note : 7,5/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de cette bd :

 

- Ce premier tome a reçu le Prix Alph'Art Jeunesse à Angoulême en 1989.

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2568

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Freaks' Squeele 6 Freaks' Squeele 6
Le sixième tome de Freaks Squeele sort et nos apprentis super-héros sont de retour, bien qu'il devienne de plus en plus dur de les considérer comme encore ...
Mister Hyde contre Frankenstein 2 Mister Hyde contre Frankenstein 2
Sa visite à la société Waldon a permis à Jekyll de rencontrer la mystérieuse chimère de Frankenstein mais également de découvrir que son assistante ma...
Castaka Castaka
Castaka est une BD qui marque avant tout le retour de Alejandro Jodorowsky à l'univers de "L'incal" et plus particulièrement à son plus célèbre spin-off ...

Autres films Au hasard...