Panorama de l'enfer
Genre: Manga , Macabre
Année: 2004
Pays d'origine: Japon
Editeur: IHMO
Scénario:
Hideshi Hino
Dessin:
Hideshi Hino
Sortie VO: 2000
 

Panorama de l'enfer nous invite à une plongée dans l'esprit d'un peintre malade, obsédé par le sang et la mort. A travers la présentation de 13 de ses tableaux il nous emmène dans son univers cauchemardesque et infernal, hanté par le spectre de la bombe d'Hiroshima...


Hideshi Hino, connu parmi les fans d'horreur extrême pour être l'instigateur de la série de film des "Guinea Pig" est avant tout mangaka. Si ses œuvres telles que Hell Baby, Laughing Ball ou encore Serpent Rouge sont aisément trouvables au japons ou dans les pays anglophones, elles sont plus rares chez nous. Les éditions IMHO nous permettent de découvrir en français Serpent Rouge et Panorama de l'enfer. Hélas ces deux titres restent les seuls traduits pour le moment... Mais revenons en à Panorama de l'enfer. Il s'agit d'un manga gore, très gore même. Dès le début le lecteur est avertit. On y voit le peintre, héros de l'histoire, exhiber dans son torse couturé de cicatrices pour l'entailler et peindre avec son propre sang. La suite sera bien pire, exécutions, zombies, cadavre flottants dans une rivière de sang, enfants battus, animaux maltraités... Hino ne semble s'être donné aucunes limites, et ce manga est vraiment malsain et extrême.

Pourtant il serait injuste de le réduire à un simple florilège d'atrocités. Le manga bénéficie d'un très bon scénario, descente aux enfers à la narration parfaitement menée. Sans trop en dévoiler, on dira juste que le peintre s'éloigne lentement du but pour lequel il avait convié le lecteur dans son atelier. Il le guide petit à petit au coeur de sa folie, et vers une conclusion cataclysmique et violente.

De plus, si la trame est clairement onirique et fantasmée, elle s'inscrit dans une réalité tragique : le japon d'après Hiroshima. Ici La bombe nucléaire devient le summum des atrocités. Formidable engin de mort responsable de milliers de victimes, elle est appelée "roi des enfers" dans le manga. Mais derrière cette bombe il y a l'homme, responsable de la mort de ses semblables. Le roi des enfers est une création humaine. Panorama de l'enfer dénonce avec force et violence la monstruosité de l'espèce humaine. C'est un manga très noir et pessimiste, l'homme y est présenté comme mauvais, sans aucun espoir de rédemption.

Ce scénario original et bien mené et très bien servit par les dessins de Hino. Il allie des personnages au style simple, disproportionné et presque épuré, à une violence effroyablement réaliste. Il détaille parfaitement les plaies, les asticots et les gerbes de sang. La représentation de la violence est sans limite et souvent insoutenable. Pourtant d'autres scènes plus ridicules se lisent au second degré (les zombies dans le bar...) et viennent apporter une touche d'humour bienvenue dans un monde si noir. Mais bien loin de nuire à l'histoire, cette alternance humour/ultra violence et dessin exagéré/dessin réaliste apporte une dimension grotesque et fantastique totalement appropriée au scénario.

Entre humour noir hystérique et violence dégénérée, Panorama de l'enfer reste vraiment à réserver aux lecteurs avertis. Pourtant il s'agit vraiment d'un excellent manga, original et rythmé. On ne pourra que saluer le talent narratif de Hino, magnifiquement illustré par ses dessins au style très particulier.


Note : 9/10

 

Maniak

 
A propos de cette BD :
 
- Site de l'éditeur : http://www.imho.fr/
Vote:
 
7.60/10 ( 5 Votes )
Clics: 2572

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Havre Havre
L'équilibre du monde a été changé. Suite au grand cataclysme, la race humaine est désormais minoritaire et peine à survivre aux attaques des "Monstres"....
Crusades 2 Crusades 2
Coincé par la secte des Assassins et ses étranges créatures dans les catacombes de Damiette, Guillaume de Sonnac et son équipe vont tomber sur une bien é...
Doggybags 5 Doggybags 5
Et de cinq ! Le rythme des sorties de Doggybags devient soutenu, d'autant plus qu'après "Doggybags présente : South central stories", voici qu'Ankama annonc...

Autres films Au hasard...