Freaks of the Heartland
Genre: Horreur , Comics
Année: 2007
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Semic Books
Scénario:
Steve Niles
Dessin:
Greg Ruth
Couleurs:
Greg Ruth
Traduction:
Philippe Touboul
Sortie VO: 2005
 

Ne perdons pas de temps et annonçons tout de suite le plus flagrant : cet album est absolument magnifique. Le dessin de Greg Ruth est à la limite de l'impressionnisme, et décline ses couleurs sépia sur des pages souvent émouvantes par leur seule beauté graphique. Rarement les champs et les visages burinés du Midwest américain auront été aussi bien peints, aussi crépusculaires et chargés de sens. D'ailleurs, les auteurs semblent s'en être rendus compte, et les dialogues sont millimétrés, laissant souvent place au silence et à la contemplation, aussi parlants, ici, que mille bulles.

 

 

Mais il y aussi une histoire derrière cette maestria rappelant les photos jaunies du XIXème siècle. Une vraie, presque aussi poignante que les dessins qui la servent. Celle d'un petit village de fermiers aigris, violents et repliés sur eux-mêmes, perdu au milieu d'un désert de céréales et de forêts. Celle de Trevor, un garçon à l'aube de l'adolescence, et de son frère Will. Will qui est né difforme et handicapé mental, raison qui a suffi à son père pour l'enfermer, toute sa vie durant, dans la grange, comme un animal.
Sauf que Trevor aime profondément Will, et lorsque leur père, de plus en plus alcoolisé et proche de la folie, tente de se débarrasser une bonne fois pour toutes de son encombrant et honteux fils, Trevor et Will se protègent l'un l'autre, tuent leur père d’une manière tout à fait inattendue, et s'enfuient à travers la campagne américaine, avec à leurs trousses tout un village bien décidé à garder son secret…
Car rapidement, on comprend que Will n’est pas le seul "enfant spécial" de cette communauté. Et insistons sur le terme "spécial", qui va prendre tout son sens…
Les clés ne seront pas toutes données, mais il ne s'agit pas ici d'un récit à rebondissements, il n'y a ni longues explications ni mythologie complexe. Le scénario est porté par l'amour qui lie les deux frères, par leur violente innocence et, dans la deuxième moitié du livre, par un déséquilibre entre une bande d'enfants perdus mais solidaires, et un groupe d’adultes cruels et insensés.

On referme cette œuvre avec une larme émue au coin de l’œil, et le sentiment d’avoir lu quelque chose d'assez unique, pas loin des romans du grand William Faulkner, tant dans le fond que dans la forme. Non dénué d'une vraie violence et d'une obscurité toujours menaçante, "Freaks of the Heartland" est avant tout un récit d'espoir et d’amour, parcouru de sublimes contemplations et des échos presque palpables de Trevor et Will, deux enfants qui nous manquent sacrément une fois cette histoire terminée...

Note : 9/10


Vincent

 

À propos de ce comics :

- L'édition française s'accompagne de plusieurs pages de croquis commentés par Greg Ruth, ainsi que de toutes les couvertures américaines.


- Un film adapté de ce comics est en préparation, réalisé par David Gordon Green.


- Site de l'éditeur : http://www.bdsemic.fr/vpc
- Site de l'auteur : http://www.steveniles.com
- Site du dessinateur : http://www.gregthings.com

Vote:
 
7.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 4378
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Bitch Planet 1 Bitch Planet 1
Dans un futur proche, le patriarcat a fortement progressé, de nouvelles lois sont venues renforcer les discriminations faites aux femmes, ne plus rentrer dan...
Clockwerx Clockwerx
Angleterre, 1897. Matt Thurow, ex-flic de Scotland Yard ayant fait un petit séjour en prison pour avoir trop fréquenté la pègre locale, se retrouve mêlé...
Kairos 1 Kairos 1
Nills est impatient de son week end à venir, tout s'annonce pour le mieux, ce séjour dans la maison familiale de sa compagne Anaëlle est surement un bon mo...

Autres films Au hasard...