Sept Psychopathes
Genre: BD européennes , Autres genres , Guerre
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: 7
Titre VO: Fabien Vehlmann
Scénario:
Sean Phillips
Dessin:
Hubert
 

7 comme les sept jours de la semaine, les sept péchés capitaux, les sept merveilles du mondes, les sept nains, les sept samouraïs, les sept mercenaires... et comme la collection 7 de Delcourt, basée sur une idée originale : 7 histoires par 7 scénaristes et par 7 dessinateurs dans 7 univers différents mettant en scène à chaque fois 7 protagonistes. Les premiers à se lancer à l'assaut de ce concept étaient Fabien Velhman et le dessinateur Sean Philips.
En octobre 1941, un colonel de l'armée anglaise sort de dépression et propose une idée toute simple pour mettre fin à la guerre: envoyer un commando tuer Hitler. Une idée a priori peu originale mais qui contient pourtant une originalité, constituer son commando de fous et de psychopathes car leur folie et leur raisonnements hors-normes devraient permettre de réussir là où les autres ont tous échoué.

 

 

Une BD de guerre sur Psychovision ? Oui et pourquoi pas ? Surtout qu'elle traite un peu de la folie de manière détournée et qu'elle contient une terrible machination, digne des meilleurs dystopies, qui lui donne tout son intérêt, même si on ne peut pas trop en parler sans révéler l'un des principaux rebondissements de l'histoire et risquer de gâcher ainsi le plaisir de lecture de ceux qui ne l'auraient pas encore lue.
Les sept hommes de ce commando sont donc tous fous, que ce soit leur chef, un juif atteint du délire de persécution, ou ses autres membres dont un allemand qui se croit en liaison télépathique avec Hitler, un mastodonte muet au visage ravagé par un obus ou une femme sniper en proie à des crises d'angoisse. Et c'est donc ce groupe très hétéroclite qui va partir pour l'Allemagne sans aucun plan, si ce n'est l'improvisation.
Un beau chaos en quelque sorte, mais quoi de mieux pour mettre quelques grains de sable dans une machination particulièrement diabolique ? C'est un peu ce qui pourrait résumer 7 psychopathes, l'ordre contre le chaos, l'organisation contre la confusion, car même la pire association de déments semble pouvoir réussir là où le reste à échoué, comme si la folie pouvait parfois être la raison et inversement...

Quoiqu'un peu statique, le dessin de Sean Philips qui joue sur des contrastes sombres et clairs donne toute son atmosphère à cette histoire, semblant pousser un peu plus loin la lutte au coeur du récit, donnant toute son intensité et toutes les émotions à travers les regards des personnages. Le découpage est également une réussite donnant un rythme spécifique à chaque scène et offrant également quelques pages poétiques au milieu de passages plutôt violents.
Le principal défaut de l'histoire vient peut-être de sa division en deux parties, la première en Angleterre et la seconde en Allemagne, une partie recrutement occupant finalement la moitié de l'album et ne laissant pas assez de pages pour la partie concernant la mission. Ceci dit, il serait dommage de bouder cet album juste sur ça car l'histoire contée par Fabien Velhman et Sean Phillips reste fort intéressante et plutôt originale !

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Blog de Fabien Vehlmann : http://vehlmann.blogspot.com/

- Site de Sean Philipps :  http://www.seanphillips.co.uk/

- Site de Delcourt : http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3249
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Enigma Enigma
C'est une histoire de lézards. Et c'est d'ailleurs bien un lézard qui nous narre l'énigmatique transformation de Michael Smith.De lézard en costume... de ba...
Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde
Les hommes ont bien avancé leur conquête de l'espace et une partie de la population vit désormais dans des vaisseaux spatiaux, le Tore de Stanford est l'un...
Saga Valta 1 Saga Valta 1
Par une belle nuit de printemps Astridr met au monde Gunnar le fils de Valgar de la lignée des Valda, malheureusement Thorgerr le père d'Astridr est opposé...

Autres films Au hasard...