Zorn et Dirna 4
Titre tome: Familles décomposées
Genre: Gore , Zombies , Fantasy , BD européennes
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Soleil
Collection: Soleil Levant
Scénario:
Jean-David Morvan
Dessin:
Bruno Bessadi
Couleurs:
Christian Lerolles
 

 

Zorn et Dirna pensent avoir trouvé la paix et vivent tranquillement avec leurs parents enfin retrouvés. Seulement, le prince est toujours aussi pressé de détrôner son père et d'accéder au plein pouvoir. Pour ce faire, il a envoyé la meute rechercher les jumeaux et elle ne va pas tarder à arriver à la ferme où la vie s'écoule tranquillement pour la petite famille. Un nouveau combat s'annonce pour ces enfants qui n'aspirent qu'à vivre en paix.

 

Ce quatrième tome a tout ce qu'il faut pour qu'on le nomme « tome de transition » et pas uniquement parce qu'on se trouve pile au milieu de la série. Tout dans les intrigues de ce tome montrent qu'on est en train de se diriger sûrement vers la conclusion de la série, que ce soit les complots du dauphin envers son père où les retrouvailles entre la meute et les personnages principaux forcément sanglantes.

Ce tome n'est pourtant pas mauvais. Au contraire, il regorge de rebondissements, de scènes d'action sanglantes et nous en apprend même un peu plus sur l'univers de la série ainsi que sur l'emprisonnement de la faucheuse lors d'un flash-back épique. Cet épisode a aussi son lot de passages dures, propres à la série et la noirceur ambiante. On continue donc dans l'ambiance poisseuse qui caractérise si bien Zorn et Dirna.

Le dessin reste globalement le même et ne surprendra donc pas ceux qui ont ouvert les tomes précédent, si ce n'est une magnifique double page, retranscrivant autant un duel épique que les motivations d'un personnage et dont l'ambiance dénote vraiment. Reste qu'il y a toujours les visages crispées qui sans gâcher la lecture sont toujours au gênant, car rendant parfois incompréhensible les expressions de certains personnages.

 

Un nouveau tome qui est globalement de qualité et continua de séduire des lectures avec sa fantasy morbide. C'est toujours aussi plaisant à lire et l'intrigue progresse tout de même un peu, jute de quoi nous amener vers une conclusion qui arrive au grand galop, comme le montre la dernière case. Une tome de transition donc, mais qui n'oublie pas de donner envie à ses lecteurs de lire rapidement la suite.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette bd :

 

- Site de l'éditeur : http://soleilprod.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1877
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Bots 1 Bots 1
Planète Terre, c'est la guerre perpétuelle entre les robots, deux camps s'affrontent, la coalition et la confédération, tout est automatisé pour alimente...
Exo 1 Exo 1
Jet Propulsion Laboratory, Californie. Des scientifiques ont découvert une planète bien particulière au sein des six constituant le système planétaire PS...
Clockwerx Clockwerx
Angleterre, 1897. Matt Thurow, ex-flic de Scotland Yard ayant fait un petit séjour en prison pour avoir trop fréquenté la pègre locale, se retrouve mêlé...

Autres films Au hasard...