Tony Chu, Détective Cannibale 5
Titre tome: Première Ligne
Genre: Fantastique , Humour , Gore , Thriller-Polar , Comics , Uchronie
Année: 2013
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Delcourt
Collection: Contrebande
Titre VO: Chew 5 - Major League Chew
Scénario:
John Layman
Dessin:
Rob Guillory
Couleurs:
Rob Guillory
 

Après un tome 4 décevant, Tony Chu revient avec un tome plus réussie, rappelant que cette série a vraiment des hauts et des bas. Le soucis étant que même les hauts n'atteignent pas des sommets tandis que les bas sont plus que décevant, ne proposant rien de vraiment intéressant. Si ce tome ne révolutionne pas la série, on y retrouve pourtant l'humour et l'univers qui faisait le charme de la série à ces débuts.

La situation est redevenue normal, suite aux étranges phénomènes qui avaient perturbé le ciel et le monde entier. Enfin, la situation va vite se dégrader pour Tony Chu qui va se faire virer de la RAS et être muter à la circulation, tandis que Colby, son fidèle équipier va s'en aller dans un autre service. Le pire reste pourtant à venir pour Tony Chu, car il va à peine apprendre la disparition de sa fille qu'il va également se faire kidnapper !
L'humour est donc de retour, même s'il n'est pas toujours fin, mais beaucoup de situation prête souvent à sourire et d'autres à rires aux éclats. Le côté policier du premier album fait également son retour, puisque plusieurs enquêtes, à la fois simples et délirantes, sont présentes dans cette album, mais il y a aussi une histoire plus global, celle du kidnapping de Tony Chu, qui passent donc cet album dans une drôle de condition.
Quant à l'intrigue principale de la série, si on ne peut pas dire qu'elle évolue, des petits plus apparaisse, notamment entre Olive et celui qui l'a enlevé, une relation complexe et intéressante dont les buts semblent assez tortueux du côté de la jeune femme. Ceci dit, il n'y aura pas de gros rebondissements dans cet épisodes, même la conclusion ressemblera plus à un gag qu'à une volonté d'amener de nouvelles choses.
Et pourtant, c'est réussi, car ça ne se prend pas au sérieux et ça ne passe pas à côté de ses ambitions comme le tome précédant. En fait, Tony Chu semble être une série qui fonctionne quand elle reste dans la simplicité à l'image de son dessin. Rob Guillory a ainsi un style simple, mais allant directement à l'essentiel, même s'il devient parfois un peu trop grotesque, un peu trop facile pour être honnête.

Un bon tome de Tony Chu est donc encore possible, surtout qu'il se concentre ici sur les personnages secondaires et leur donne une importance parfois mérité, nous rappelant que cette série est remplie de personnage improbable évoluant dans un univers qui l'est tout autant. Ceci dit, le prochain tome qui devrait nous amener à la moitié de la série devra peut-être contenir des choses un peu plus convaincantes.

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de la série :  http://chewcomic.blogspot.com/

- Site de l'éditeur :  http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2051
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Sunlight Sunlight
Kévin, Caro et Eva sont trois jeunes passionnés de spéléo et avides de sensations fortes, après une soirée en club plutôt arrosée, ils ont prévu de p...
White trash White trash
Le King renégocie un pacte fait avec le démon, s'il gagne il double sa mise, s'il perd il livre son âme dans l'instant, l'objet du deal : le plus grand com...
King's Game Extreme 1 King's Game Extreme 1
Seul survivant du précédent Jeu du roi, Nobuaki Kanazawa intègre une nouvelle école et une nouvelle classe, tout en fuyant ses nouveaux camarades qui s'in...

Autres films Au hasard...