Enigma
Genre: Fantastique
Année: 2015
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Urban Comics
Collection: Vertigo Deluxe
Scénario:
Peter Milligan
Dessin:
Duncan Fegredo
Couleurs:
Sherilyn van Valkenburgh
 

C'est une histoire de lézards. Et c'est d'ailleurs bien un lézard qui nous narre l'énigmatique transformation de Michael Smith.
De lézard en costume... de bain, qui en a connu, des esprits humains...
Et c'est d'ailleurs en suivant l'un de ceux-ci que le destin de Michael, qu'il voulait bien tracé, va basculer, qu'il va presque en perdre la tête si ce n'est la vie...
Il est réparateur de la compagnie de téléphone, fait l'amour à sa petite amie, Sandra, uniquement les mardi ; porte toujours les mêmes vêtements (marqué à ses noms et prénoms) ces mêmes mardi ; "se baigne et chie une fois par jour" ... un être sans surprise et qui n'en cherche aucune.
Mais c'est aussi une histoire de super-héros, en costume, issus d'un vieux comics de son enfance, qui remonte comme un fantôme, mais en chair et en os, du passé, pas simple, de Michael ; qui remonte du fond de l'esprit de celui-ci pour prendre corps et, tout en lui sauvant la vie, va le confronter à lui-même, bouleverser ses penchants et habitudes...
L'histoire du créateur, oublié, d'Enigma, Titus Bird, devenant, à son corps défendant, dieu d'une nouvelle religion dont les jeunes adeptes se suicident en grappe...
C'est aussi comme un conte, qui commence autour d'un puits, plein de lézards, presqu'à sec, noir à souhait... et qui tourne autour de la mort, de l'abandon... mais avec un brin de folie vivifiante...
Mais c'est peut-être aussi une fable sur l'identité sexuelle, ou bien sur le manque... à moins que se soit juste, une simple histoire de super-héros qui ne peut faire la différence entre le bien et le mal...
Le tandem déjanté Michael et Titus nous entraînent, entre perte de réalité et recherche de Vérité, à la poursuite d'un tueur "mangeur de cervelles", aidés en cela par la célèbre Enveloppe Girl...
Et Enigma ? Il s'intéresse également aux lézards.
Un super-héros qui révèle ou qui manipule ?
En tout cas, c'est une histoire de lézards...

Peter Milligan, pour le scénario, Duncan Fegredo, pour le dessin, et Sherilyn van Valkenburgh, pour la couleur, nous offrent avec cet "Enigma" un superbe comics américain "à l'anglaise".
C'est l'un des premiers comics sortie sur le label Vertigo de chez DC comics en 1993,  Peter Milligan ("Animal Man", "Batman"), et Duncan Fegredo ("Hellboy", et l'excellent "La maison des secrets" avec Steven T. Seagle) font partie des britanniques qui ont donné une nouvelle vie à de nombreux comics us comme Franck Miller (avec "Daredevil", "Dark Knight" ou "Ronin").
Un scénario inventif, approfondissant une nouvelle fois le mythe du super-héros avec originalité, dérision et noirceur ; des dessins tracés au couteau, liants l'absurdité des événements à leur obscurité, accentuant la violence comme la tendresse ; des couleurs pastelles qui laissent toujours un coin (central) au noir-et-blanc, et qui renforcent, par leur simplicité la force du crayonné / ancrage du dessinateur ; tout cela procure la lecture jouissive d'un bouquin intelligent.
Un comics violent, sexuel et social a mettre entre toutes les mains...

 

MarieF

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.urban-comics.com/

Vote:
 
9.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1470
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Décastés d'Orion 2, Les Décastés d'Orion 2, Les
Décasté ! La sentence tombe en même temps que le fer brûle le bras de Kolhen. À la place de son tatouage de guerrier, le jeune homme porte désormais la ...
Masqué Masqué
Ancien soldat retourné à la vie civil après la perte de son escadron, Frank Braffort retourne à Paris, espérant reprendre une vie normal dans cette ville...
Batman Empereur pingouin Batman Empereur pingouin
Non content d'être craint de tous, Oswald Cobblepot, dit le Pingouin, souhaite inverser la balance et réussir à se faire aimer de Gotham. Mais même le mei...

Autres films Au hasard...