Drifter 2
Titre tome: Veillée
Genre: Science-fiction , Space-Opéra
Année: 2016
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Glénat
Collection: Comics
Scénario:
Ivan Brandon
Dessin:
Nic Klein
Couleurs:
Nic Klein
 

Sous l'égide de Dieu, le prêtre Arkady a torturé et assassiné Jonah... Lee, garante de la loi, ne le supporte pas et abat froidement le représentant du Tout puissant. On lui adjoint Castillo pour l'épauler dans sa mission de maintien de l'ordre.
Pendant ce temps, Abram Pollux rejoint une expédition dont le but est de retrouver l'épave de son vaisseau afin de récupérer des pièces indispensables à la survie de la ville, ce petit groupe d'aventuriers va devoir traverser des zones complètement inconnues et braver mille dangers.
Pour Abram, ce voyage est avant tout une manière de recoller les morceaux de son passé et de comprendre ce qu'il sait réellement passé depuis son crash, datant maintenant de plus d'un an !

"Drifter" fait partie de la première vague de la collection Comics de Glénat, moins aguichant ou imposant que d'autres sorties, il n'en demeure pas moins plutôt remarquable, ce space opéra tendance western propose un univers de désolation surprenant et un récit complexe assez exigeant.
Ce second tome reprend les mêmes bases que son prédécesseur, pour le meilleur et pour le pire,  Abram Pollux est toujours assez imprévisible, il ne prend pas le temps de se poser et court perpétuellement dans cet univers qu'il ne comprend pas, le lecteur essaye de le suivre mais est globalement aussi pommé que lui, c'est un peu ça la faiblesse de l'album, continuer à proposer une trame confuse et dense, sans réellement apporter de réponses aux nombreuses questions soulevées, la lecture demande un réel effort et il serait bientôt temps d'avoir un début de récompense.
Néanmoins ce flou quasi-constant est aussi une des forces de l'intrigue, on s'immerge vraiment dans la psyché d'Abram, on se sent tout aussi perdu que lui, et on se laisse parfois aller dans cet univers magnifique.
L'allemand Nic Klein est toujours autant à son aise pour agrémenter ce voyage, ses planches sont simplement superbes, le travail sur le character design et les décors est impressionnant, sa mise en scène est intelligente, un dessinateur assurément à suivre de près.
Toujours aussi obscur, "Drifter" n'en demeure pas moins une œuvre marquante dans l'ambiance qu'elle arrive à distiller, espérons que la suite conserve ces qualités tout en nous amenant un peu de lumière !

Note : 7,5/10

 

gregore

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1292
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Carnets de Darwin 3, Les Carnets de Darwin 3, Les
Depuis que le monstre a été abattu, les massacres ont doublé d'intensité, même les illuminés ont vu leur campement complètement ravagé, comble de l'ho...
Arms Peddler 7, The Arms Peddler 7, The
Dans les rues de Hemden, Sona rencontre sans le savoir le 8ème et dernier prince du Balzar, la coutume veut que l'ainé encore vivant des fils du roi obtient...
DoggyBags DoggyBags
Dès la préface, Run annonce la couleur : il veut rendre hommage aux publications d'"EC Comics", cet éditeur qui a donné naissance au fameux conte de la cr...

Autres films Au hasard...