Je suis un Vampire 1
Titre tome: La Résurrection
Genre: Fantastique , Vampirisme , BD européennes
Année: 2000
Pays d'origine: France
Editeur: Albin Michel
Titre VO: Boy vampiro
Scénario:
Carlos Trillo
Dessin:
Eduardo Risso
Traduction:
Jean-Michel Boschet
 

Une bande dessinée de plus sur les vampires, penserez-vous à la vue du titre de ce premier tome ? Oui. Mais en même temps, Je suis un vampire est bien plus que cela. Tout d'abord, cet ouvrage publié chez Albin Michel surprend par son aspect visuel et son format. Un opus très épais à la couverture souple, assez proche d'un livre, qui laisse augurer de longs moments de plaisir. Puis le dessin : tout en noir et blanc, cette BD surprend et intrigue dès qu'on la feuillette. Un dessin maîtrisé, assez enfantin avec de grands aplats noirs qui oscille entre violence et fantastique.

Puis vient l'intrigue : ledit vampire est en réalité un enfant, un tout jeune garçon d'une douzaine d'années née il y a près de cinq mille ans. Un enfant sans nom, fils de pharaon, qui a survécu à une étrange peste dévastatrice qui a tué tous les siens et qui est par le même coup devenu immortel grâce au soleil qui l'a régénéré. Et depuis ce jour, ce vampire a besoin du soleil. C'est lui qui lui confère sa force, son immortalité et qui le régénère de ses blessures. Enfin un peu d'originalité dans le mythe ! Un vampire qui craint la nuit, cela manquait un peu !


Mais pour cet enfant, un jeune garçon qui a certes vécu cinq mille ans d'histoire mais qui reste, au-delà des horreurs, un enfant à la recherche d'amour et de tendresse, l'immortalité est un fardeau, surtout que la prêtresse Ahmasi, la favorite de son père qui lui voue une haine implacable depuis qu'il a tout fait pour qu'elle soit déchue, est elle aussi devenue immortelle de la même façon que lui. Elle le poursuit donc au travers des siècles, cherchant à l'anéantir par tous les moyens possibles, patiente et fourbe comme un serpent, son animal totem. Ils se sont ainsi tués un nombre incalculable de fois au cours de ces 5000 ans, à tour de rôle, des morts plus cruelles les unes que les autres en un jeu sans fin, haineux et destructeur.

Et le garçon sans nom a donc décidé un jour de se terrer dans un ancien égout afin de fuir à jamais le soleil et d'enfin ne plus être régénéré. Mais ce répit sera de courte durée. Seulement 50 ans avant qu'une percée et des fouilles ne soient réalisées et que le soleil ne pénètre à nouveau dans la cache de l'enfant. C'est là que s'ouvre Je Suis un Vampire. La Résurrection va donc nous montrer le retour à la vie de l'enfant et sa rencontre improbable avec un vieil indien Oglala. C'est le début d'une longue quête et d'un combat impitoyable contre Ahmasi...

Je suis un Vampire est donc une BD très intrigante. Mêlant enfance et violence avec une pointe d'érotisme, le résultat est vraiment surprenant. L'ambiance tout en noir et blanc, ses aplats très marqués et ses larges cases lui confèrent une originalité indéniable que vient renforcer certains traits de l'intrigue. La série comporte quatre albums et le rythme est donné par ce premier volet très dense et complet. Après, on peut bien sûr se demander si l'intérêt de la série ne va pas être limité en se réduisant à un jeu de cache-cache/combats entre l'enfant et Ahmasi.

Dans ce premier tome, cela passe très bien mais il faudra que le scénariste déploie des talents d'ingéniosité pour ne pas tomber dans le déjà vu. Bien sûr les flash-back historiques sont très intéressants, bien menés, mais j'attends de voir, ne serait-ce que dans le second tome, vers quoi va se diriger cette bande dessinée à l'idée de départ fort prometteuse. En tout cas, l'idée de montrer l'immortalité et la façon dont elle peut être envisager de deux manière différentes, au travers du regard et du destin de deux personnages aux antipodes qui partagent le même sort, est excellente et très riche de sens.

Quelques craintes pour la poursuite de l'intrigue, donc, mais la Résurrection n'en demeure pas moins un bon opus qui gagne visuellement son pari et qui nous offre de très bons moments d'action et d'émotion. Un très bon volet qui nous offre de l'originalité et qui prend le risque de surprendre et de déconcerter. On ne peut que saluer l'initiative et espérer que la suite sera aussi bonne !


Note : 7,5/10

 

Chaperon Rouge

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2775
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Anima Anima
Une jeune femme blonde se fait réveiller par la piqûre désagréable d'un moustique, après lui avoir réglé son compte, elle décide de partir en balade s...
Rumble 2 Rumble 2
La chasse folle du dieu-épouvantail Rathraq pour récupérer son ancien corps se poursuit ! Mais cette bataille contre les monstres immortels qui l’ont tu...
Dimension W 1 Dimension W 1
Dans le futur, une nouvelle façon de produire de l'énergie basée sur les travaux de Nicolas Tesla et offrant un approvisionnement inépuisable en énergie ...

Autres films Au hasard...