Crime à froid
Titre original: Thriller : en grym film
Genre: Rape and revenge
Année: 1972
Pays d'origine: Suède
Réalisateur: Bo Arne Vibenius
Casting:
Christina Lindberg, Heinz Hopf, Solveig Andersson et Despina Tomazani...
Aka: Thriller / They call her one eye
 

Madeleine, une jeune fille muette, rencontre un homme séduisant qui lui propose de la raccompagner chez elle.
Galant et sympathique au premier abord, Tony se révèle rapidement être un salaud de la pire espèce.
Après l'avoir emmenée chez lui et fortement droguée, il commence à l'exploiter comme prostituée. Alors qu'elle refuse de céder aux avances de son premier client, Tony lui crève un oeil.
Dès lors, dès que l'opportunité se présente, Madeleine n'aura de cesse de s'entraîner au combat, à la conduite et au maniement des armes dans le but d'assouvir sa vengeance.

 

 

Crime à froid n'a pas vraiment bénéficié d'une distribution correcte en France et ne s'est avéré disponible qu'en VHS via Initial et ses dérivés (Atlantic et Metropole), malgré tout en version intégrale. Tout de même dommage pour un film qui inspira Tarantino pour son personnage de Elle Driver dans "Kill Bill", même s'il n'est guère exempt de défauts...


A commencer par l'histoire, assez invraisemblable : Madeleine se fait exploiter et crever un oeil par son proxénète mais ce dernier la laisse quand même se promener toute seule le week-end... sympa le type quand même !
D'ailleurs tellement gentil qu'elle ne songe pas une seule seconde à aller se plaindre à la police. On croisera quand même ça et là quelques inserts porno (bien que prévues au départ, Christina Lindberg refusa de tourner ces scènes et elles furent donc tournées à part) avant d'en arriver à une vengeance plutôt décevante : seulement quelques coups de shotgun dans le bide des vilains pas beaux... rageant. A noter également l'emploi plus qu'abusif de ralentis qui enlèvent beaucoup d'impact aux scènes violentes (déjà que le gars réagit trois plombes après s'être pris une bastos, alors je vous laisse imaginer le résultat au ralenti...). A ce titre, l'affrontement entre Madeleine et les deux flics est absolument insupportable.
Mais Thriller possède tout de même quelques beaux atouts dans sa manche : à commencer par une magnifique héroïne toute en classe, et surtout une mise en scène inventive qui contient son lot de plans splendides et inspirés.
Une mise en scène qui semble avoir plus de 20 ans d'avance sur son âge.

 

 

Toxicavenger

 

En rapport avec la critique :

# La fiche dvd Bach Films de Thriller (à noter que cette critique est ancestrale et ne tenait à l'époque pas compte de cette fiche ni de certaines édition sorties depuis.)
Vote:
 
7.53/10 ( 19 Votes )
Clics: 8203

2 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...