Prophecy III, The
Titre original: The Prophecy 3 : The Ascent
Genre: Horreur , Fantastique
Année: 2000
Pays d'origine: États-Unis
Réalisateur: Patrick Lussier
Casting:
Christopher Walken, Dave Buzzotta, Kayren Ann Butler, Vincent Spano, Brad Dourif...
Aka: God's Army III
 

Danyael Rosales, fils de l'ange portant le même prénom et d'une humaine, est un prêcheur des rues recherché par des anges renégats mais protégé par Gabriel, un ancien ange désormais humain qui fait pénitence pour ses mauvaises actions passées.

 

 

Voici la première réalisation de Patrick Lussier, monteur de Wes Graven sur la saga "Scream" qui, cette année là, signera deux films : ce Prophecy 3 et un certain "Dracula 2001" (qui sera suivi de deux séquelles). Mais c'est surtout le remake de Bloody Valentine/Meurtres à la St Valentin qui constituera son meilleur film.
La déchéance de la série est à l'image du personnage de Christopher Walken, qui cachetonne sans retenue et se retrouve presque seul.
La série avait la particularité de réunir autour de Walken des acteurs pas encore qualifiés ou des piliers de la série B. Le problème est que plus la série évoluait, plus les seconds rôles devenaient des has been. Heureusement que Brad Dourif (Chucky), vieille gueule bien connue et Vincent Spano, un acteur prometteur qui aurait pu être mais n'a jamais été, passaient par là pour lui tenir compagnie.

 

 

Plus rien n'est vraiment à sauver dans cette suite, sauf peut-être Walken, qui s'accroche en grand professionnel (besoin d'une nouvelle piscine ?) à son rôle. Il change de coupe de cheveux comme pour montrer qu'à présent il est avec les gentils. Redevenu mortel, il voit en Danyael (le fameux Nephilim du deuxième opus) l'occasion de retrouver la grâce et ses pouvoirs, et empêcher Pyriel (un ange renégat qui veut éliminer l'humanité !) de l'éliminer. Petite question : si Danyael représente une telle menace pour les anges renégats, pourquoi n'envoyer qu'un ange pour le tuer ? Steve Hytner, le médecin légiste, est lui aussi de retour ; pour le reste, c'est l'éternelle course-poursuite entre les gentils et les méchants, qui finit dans le désert. Décidément, c'est une véritable manie chez ces bêtes là de se retrouver dans le sable !

La bonne nouvelle est que Walken abandonnera enfin son rôle à la fin de cet épisode, la mauvaise étant que les producteurs vont insister et sortir cinq ans plus tard deux autre suites sans l'acteur : "The Prophecy : Uprising" et "The Prophecy : Forsaken"... mais ceci est une autre (mauvaise !) histoire.

 

 

The Omega Man



En rapport avec le film :

# La critique de The Prophecy

# La critique de The Prophecy II

Vote:
 
1.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 531
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...