Hatchetman
Genre: Slasher
Année: 2003
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Robert Tiffi
Casting:
Cheryl Burns, Darren Keefe, Chris Moir, Jon Briddel, Mia Zottoli, Nina Tapanin, Racquel Richard...
 

Étudiante le jour et strip-teaseuse la nuit, Claudia Wagner traverse un interminable cauchemar. Une à une, un serial killer tue les jeunes femmes qui, comme elle, se produisent nues dans de torrides spectacles dansants. Des meurtres sauvages à coups de hache. Qui est le tueur ? Tandis que les suspects se multiplient, les meurtres continuent, aggravés d'amputations. Claudia, en dépit de l'acharnement de son petit ami policier à mettre le coupable hors d'état de nuire, est la prochaine victime sur la liste...

 

 

N'étant pas farouchement amateur de slashers, c'est avec une certaine appréhension que j'ai abordé ce spécimen plutôt récent, encore aujourd'hui le nombre incalculable de ses congénères n'a pourtant pas réussi à déranger Robert Tiffi, il faut dire que le monsieur a tendance à bosser dans la série B et fait rarement dans la dentelle, du coup côté innovation (s'il peut y en avoir encore dans le genre) on pourra sûrement repasser.
Pour ses premiers pas dans le domaine de l'horreur, il ne s'encombre pas d'un quelconque scénario, ça tombe bien c'est la base de beaucoup de slashers, pour essayer de vendre encore plus de sa galette pourquoi ne pas rajouter un peu de fesse, des strip-teaseuses feront bien l'affaire, ensuite... un minimum de sang pour un Rated : R et ça sera parfait !
Et voilà comment en 2003, Hatchetman fut, on doit bien reconnaître qu'au niveau charme, on est pas trompé sur la marchandise, à peu près un tiers du film nous montre les victimes au boulot... et quel boulot !
Pour le gore par contre on repassera, certes on aperçoit bien quelques tranchages de mains et coups de hachette, mais ça reste très conventionnel (loin derrière n'importe lequel des Vendredi 13). De plus les maquillages sont vraiment pas terribles, du travail pas très soigné et peu crédible.
J'éviterai de m'étendre sur la prestation des acteurs et actrices (qui le font très bien toutes seules) en allant à l'essentiel, c'est entre le mauvais et le très mauvais qui fait rire, on pourrait facilement accuser la VF exécrable mais elle n'est, je pense, pas la seule responsable, j'en profite pour vous en citer un morceau : "Dire qu'elle s'est faite tuer pour un jeans".

 

 

Comme on aurait pu s'en douter, l'histoire (sûrement écrite en même temps que filmée) est pitoyable, on nous donne moult fausses pistes que même l'inspecteur Gadget ne suivrait pas, pour finir bien sûr avec le type qu'on voit le moins dans le film (comme ça on peut dire qu'on s'y attendait pas... ah si), d'ailleurs c'est tellement nul que je vous dis la fin : sa mère était strip-teaseuse... choqué depuis son enfance, le tueur psychopathe décida de pourrir le film.

 

Note : 2/10

 

Gregore
Vote:
 
4.50/10 ( 6 Votes )
Clics: 3895
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...