Revanche de Samson, La
Titre original: Samson dan Delilah
Genre: Aventures
Année: 1987
Pays d'origine: Indonésie
Réalisateur: Sisworo Gautama Putra
Casting:
Suzzanna, Paul Hay, Eddy Gunawan, H.I.M. Damsyk, Soendjoto Adibroto...
 

Il y a un plaisir enfantin à regarder certains films indonésiens et La revanche de Samson fait partie de ceux-là. Voir un Monsieur Muscle australien (Paul Hay, dont il semble bien que ce soit le seul film) lancer d'énormes blocs de pierre en carton-pâte comme s'il s'agissait d'énormes blocs de pierre... en carton-pâte justement, est très réjouissant. Voir un magicien démoniaque et coupé en deux rire sardoniquement pendant que ses jambes essaient de mettre des coups de pied au héros l'est tout autant. Et voir un lieutenant hollandais traverser tout le film avec une moustache postiche étrangement posée à l'envers (il faut la voir pour le croire !) ne l'est pas moins.
L'histoire se déroule en suivant un cours simple et linéaire : Damane, surnommé Samson par Delilah, la fille du gouverneur hollandais, est le fruit du viol de sa mère par un soldat de l'armée d'occupation. Après l'avoir vu mourir quelques années plus tard sous les balles des militaires bataves, il sera élevé par son grand-père qui en fera un homme d'une force étonnante et aux pouvoirs presque magiques, dans le respect d'Allah, qui est grand et dont le nom soit loué, amen. (Ce qui a son importance dans un pays majoritairement musulman et, accessoirement, pour donner parfois un coup de pouce au héros emberlificoté dans des situations inextricables...)

 

 

Arrivé à l'âge adulte, Damane choisit définitivement d'être du côté de son peuple maternel et d'affronter l'armée hollandaise, devenant un symbole à détruire pour le gouverneur et son fidèle second, le lieutenant Eckman. Non sans tomber amoureux de la belle Delilah dont les charmes troublants et la personnalité capricieuse causeront un moment sa perte.
Partant de là, on aurait pu imaginer des intrigues fouillées et mélodramatiques sur fond d'Oedipe mal résolu, d'amour impossible et sur la difficulté du choix. Il n'en est rien, et c'est tant mieux. Ici, personne ne se complique la vie de psychologie anesthésiante et l'action se déroule sans temps mort, au gré de combats parfois émaillés de scènes bien sanglantes (corps coupé en deux, coeur extirpé vivant du thorax du lieutenant Eckman, et d'autres encore), n'hésitant pas non plus à opposer une force de la nature telle que Samson à une autre, en l'occurrence un taureau, Samson s'emparant de la cape rouge de sa tendre et douce pour jouer les toréadors !

 

 

On le voit, ce qui fait le régal de ce genre de spectacle, c'est l'espèce de naïveté qui anime toute son équipe et qui fait que tout est permis, que tout est possible. Personne ne semble se demander, par exemple, pourquoi les soldats hollandais ne pensent presque jamais à utiliser leurs fusils, si ce n'est comme des massues, en les tenant par le canon !
Et quand une jeune femme invite un Samson devenu aveugle à coller son visage sur sa poitrine pourvue d'une paire d'yeux à la place des tétons, tout le monde est ravi qu'il recouvre la vue ! (l'histoire ne dit pas si le héros pleurera par la suite des larmes de lait, mais on peut le penser...)
Aventures, bagarres, magie, jeu sommaire des acteurs et doublage approximatif sont les ingrédients d'un film réussi et souvent très marrant (pas toujours volontairement d'ailleurs), jusque dans sa séquence érotisante où le brave Samson, au regard niais et rigolard, propose une banane épluchée à une Delilah excitée, celle-ci en suçotant le bout goulûment avant de la prendre brutalement dans sa bouche, la coquine !
A l'opposé du formatage de nombre de films, américains en particulier, La revanche de Samson offre donc un mix de genres suffisamment improbable pour ravir l'amateur de curiosités réjouissantes. Un vrai plaisir.

 

 

Note : 8/10

 

Bigbonn
Vote:
 
7.50/10 ( 10 Votes )
Clics: 3006
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...