Sex Plushies
Genre: Porno
Pays d'origine: France
Réalisateur: ?
Casting:
?
 

Eh bé, on en apprend de belles sur les héros de notre enfance : Dumbo aime les cravates de notaire ; Titi et Grosminet, c'est purement sexuel ; quant à Vil Coyote, il a besoin d'un gode pour faire jouir ses partenaires humaines. Et je vous parle même pas de la Panthère rose et de son goût pour la sodomie ! Quel exemple pour la jeunesse !
Ouf ! L'honneur est sauf, seules les peluches de ces sympathiques personnages sont des obsédées sexuelles ! Aidées en cela, il est vrai, par quelques partenaires humains qui n'ont pas peur du ridicule...

 


Le porno-peluche, sous-genre a priori plutôt récent du cinéma X, a un potentiel comique aussi indéniable que fort limité. Une fois passé l'effet de surprise de voir des acteurs mimer des fellations, des coïts et autres joyeusetés à des personnages aussi amorphes que dociles, il faut bien reconnaître que l'ensemble est longuet et peu bandant.
L'équipe plus que réduite du film l'a sans doute réalisé puisqu'elle offre également, entre deux séquences peluchesques (et paluchesques aussi, pour ses adeptes de la gent féminine), des sodomies bien réelles entre un homme en costume de Grosminet et une femme dans celui de Titi. Bref moment de poilade puisque le matou Sylvestre est d'une vulgarité bien crasse et a un accent marseillais très appuyé. On le retrouvera d'ailleurs plus tard, sans costume mais toujours dans le cul d'une héroïne de dessin animé. Et, à voir la couleur des fesses de celle-ci par l'entrebâillement de son déguisement, on peut même affirmer que la Panthère rose est... noire !

 


Pour le reste, on est dans le cinéma porno de bas étage et ça se voit : tout cela est très fauché, filmé avec les pieds et sans génie aucun. La seule invention du film réside dans ses personnages pelucheux. C'est peu mais bon, même à intérêt limité, ça en fait quand même une curiosité.

 


Note : 3,5/10

 

Bigbonn
Vote:
 
4.31/10 ( 13 Votes )
Clics: 10947
0

Autres films Au hasard...