Soupirs de Londres 1, Les - Le Manoir des Immortels
Genre: Fantastique , Vampirisme
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Nuit d'Avril
Auteur: Ambre Dubois
 

Londres, 1988. Jack L'Eventreur sévit au coeur d'une ville paniquée par ses sanglants et sordides assassinats. Les londoniens sont aux abois et la communauté vampirique locale s'interroge sur ces meurtres. Qui peut bien être le tueur : est-il l'un des leurs, un vampire renégat déterminé à mettre la ville à feux et à sang ? Un vampire ivre de pouvoir qui défierait par la même le Prince la ville pour prendre sa place ou bien un simple mortel aux talents occultes ? C'est ce que Stella, vampire et sorcière aux vastes pouvoirs, va tenter de déterminer avec l'aide de la communauté des vampires de Londres. Elle va donc se faire engager dans la demeure des Heartavy, une étrange famille bourgeoise qui semble cacher de mystérieux secrets. La rumeur du fils cadet des Heartavy devenu subitement fou et violent concordant avec l'apparition de l'Eventreur n'est-elle donc qu'une simple coïncidence ou les deux mystères sont-ils étroitement liés comme Rodrigue, le Prince vampire et leur chef à tous, semble le croire ? Drake, Eva, Stella, Corwin et Céleste, les cinq vampires londoniens vont donc allier leurs forces et leurs pouvoirs pour tenter de percer ce mystère qui les mènera bien malgré eux vers l'horreur la plus profonde. Le monstre n'est pas forcément celui que l'on croit dans le Manoir des Immortels et la folie peut prendre bien des visages...

Premier Roman de la jeune Ambre Dubois, la Manoir des Immortels est un roman résolument prometteur et fort agréable à lire. Malgré un début très classique qui laisse présumer un énième roman vampirique de plus sans grande originalité, force est de constater que l'auteur parvient à nous surprendre et à nous entraîner presque malgré nous dans son intrigue. Sans pour autant être très original, le manoir des Immortels se lit facilement et l'on s'attache aux personnages. L'évocation du Londres de Jack L'Eventreur est bien rendue et les pages filent sans qu'on s'en rende vraiment compte. Certes, certains personnages manquent encore d'épaisseur et la jeunesse de plume de l'auteur est encore tangible au niveau de la construction de son histoire et des dialogues, mais il faut bien reconnaître que pour un premier essai, c'est plutôt réussi !
Magie, aventure, meurtres sanglants et canines acérées luisant au détour d'un ruelles sombre sont à l'honneur et l'on prend grand plaisir à suivre les tourments de Stella dans cette quête de vérité. Le seul reproche majeur que je ferais au Manoir des Immortels est son aspect par trop prévisible. Peu de rebondissements surprennent réellement le lecteur et on sent que l'auteur a voulu masquer certaines faiblesses de l'histoire par de trop longues ratiocinations. On se doute dès les premières pages de l'intrigue et de son déroulement tandis que notre héroïne fait "l'innocente" ou l'idiote, à choisir, durant les bons deux-tiers du roman. On a un peu envie de secouer les personnages pour leur dire : "mais c'est bon, on sait qui a commis les meurtres, arrêtez de rester sur cette piste ou de nous faire prendre des vessies pour des lanternes !" mais bon... Passons sur ce détail un peu agaçant qui, j'en suis persuadée, disparaîtra sous peu quand Ambre Dubois prendra confiance dans ses talents de conteuses et que son écriture se fera plus mure, et concentrons-nous sur les qualités bien réelles de cet ouvrage : fluidité de l'écriture, spontanéité, fraîcheur et originalité dans le traitement des faits historiques. Ici, point de documentations inutile, la vision d'Ambre Dubois du tueur légendaire est tout à fait fictionnelle et pleine d'imagination. Et on aime cela ! La suite est paraît-il en cours d'écriture, on ne peut que s'en réjouir...
Ambre Dubois nous offre donc ici un très bon roman qui, sans renouveler le genre vampirique, peut s'inscrire sans honte dans la longue liste de ses prédécesseurs et qui laisse planer en nous une ambiance fort agréable de sang, de sensualité, d'action et d'ésotérisme. Un cocktail fort séduisant que Nuit d'Avril a une nouvelle fois bien fait de nous offrir. J'attends le second roman de cette auteure prometteuse de pied ferme !

Note : 7/10

Chaperon Rouge

 

 

A propos de ce livre:

 

- Le Manoir des Immortels d'Ambre Dubois est de nouveau disponible aux éditions du Petit Caveau.

Vote:
 
7.00/10 ( 5 Votes )
Clics: 5241

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Âmes de verre Âmes de verre
Si depuis "Neverwhere", Londres semble être devenu la capitale européenne de la fantasy urbaine, peu de villes de cette grande région semble avoir inspiré...
Je suis ton ombre Je suis ton ombre
Après "Dans les veines" et l'essai "Vampires et Bayou", Morgane Caussarieu revient donc avec son deuxième roman qui est à la fois une suite et une préquelle...
Mémoire Vagabonde Mémoire Vagabonde
A la fois écrivain, libertin et provocateur, Jaël de Kherdan a la particularité d'écrire des romans mettant sa vie en scène, mais lui-même ne semble plu...

Autres films Au hasard...