Mal-Morts
Genre: Musique , Fantastique , Littérature Jeunesse , Fantômes
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: L'Atalante
Collection: Le Maedre
Auteur: Jean-Marc Ligny
 

La jeune Elodie n'est pas une fille comme les autres: que ce soit ses parents ou ses camarades de classe, tous la croie folle, ou en tout cas légèrement dérangée. Mais comment peut-elle expliquer au monde qui l'entoure qu'elle lutte réellement contre des fantômes, des fantômes prêts à lui tomber dessus à la moindre occasion pour lui pomper son énergie vitale, pour pouvoir vivre un peu plus ? Sa vie n'est qu'un combat désespéré et solitaire contre les fantômes.
L'adolescente épuisée essaye donc de survivre avec deux mondes contre elle et sans allié, avec des parents de plus en plus dépassés, la baladant de psy en hôpital pour tenter de la soigner et d'enfin retrouver une vie normale, ce à quoi Elodie inspire aussi sans savoir comment s'y prendre pour mettre fin à son combat. Mais une attaque plus grave va forcer son père et sa mère à une grave décision.
En effet, ils ont décidé de l'envoyer dans un hôpital psychiatrique et de l'y laisser jusqu'à ce qu'elle retrouve toute sa santé. Or qui dit hôpitaux, dit forcément fantômes puisqu'on y meurt...  De plus, les calmants et médicaments qu'on la forcera à prendre la rendront apathique et incapable de se battre. La fillette n'a donc plus qu'une solution, fuguer avant de finir enfermée et à la portée de ses avides ennemis.

Mal-Morts est un roman jeunesse fantastique, tendant parfois un peu vers l'horreur, assez surprenant et abordant pas mal de thèmes qu'on ne s'attend pas forcément à trouver dans un livre à destination d'un public adolescent puisqu'il y est bien entendu question de la mort mais également d'anorexie, de suicide et de viol entre autres. L'horreur n'est donc pas que chez les trépassés mais aussi chez les vivants, c'est d'ailleurs celle des seconds qui semble créer celle des premiers.
Car notre monde n'est pas enchanté, on y meurt à n'importe quel age, parfois de manière dramatique, même s'il ne s'agit bien évidement pas ici de dresser un portrait de notre triste quotidien. Jean-Marc Ligny a en effet une toute autre histoire à raconter, celle gentiment effrayante et éprouvante d'une fillette en lutte contre les morts dont les attaques peuvent avoir lieu à n'importe quel endroit, que ce soit sur une route de nuit ou bien entendu au détour d'un cimetière.
La menace devient de plus en plus permanente en raison des attaques qui arrivent de manière surprenante et prend en plus une bien mauvaise tournure grâce aux vivants, que ce soit les parents sceptiques de l'héroïne qui veulent l'enfermer ou l'opiniâtre directrice de l'hôpital prête à tout pour soigner sa patiente et qui va la mettre grandement en danger. Elodie est donc devenue solitaire et  introvertie malgré elle, laissant ainsi planer sur le roman un grand sentiment de solitude...

Mais l'histoire lui permettra aussi de trouver des alliés providentiels qui deviendront même des amis, car tout n'est pas noir dans Mal-Morts, un peu d'espoir finira même par apparaître grâce à Orphan, un musicien dont elle est fan. Cette rencontre permettra à l'auteur de nous emmener vers un conclusion inattendue dans laquelle la musique aura une place importante, où plutôt la créativité comme moyen de lutter contre un environnement cruel.
Divisé en chapitres cours, Mal-Morts multiplie les points de vues, celui de héroïne en premier lieu dont on sent la détresse à chaque page, puis celui de ses parents dont on sentira l'inquiétude pour leur fille et leur incompréhension vis à vis de sa maladie, puis celui de certains amis qui vont également essayer de comprendre les drames se jouant autour de la jeune fille. Les ambiances se multiplient ainsi et des scènes aux atmosphères très différentes se succèdent avec brio.
Bien loin de ne proposer qu'une énième métaphore de l'adolescence, Mal-Morts en parle quand même un peu, mais également de la difficulté de communiquer avec des adultes trop ordinaires quand on est encore une enfant qui découvre la vie et le monde. Et c'est enrobé dans un superbe roman fantastique, captivant et superbement conté par Jean-Marc Ligny qui ne prend pas les jeunes lecteurs pour des créatures innocentes et leur parle de choses parfois dures.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Ce roman sortira le 23 septembre 2010.

- Site de l'auteur : http://www.noosfere.com/heberg/ligny/

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2848
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Pestilence Pestilence
Après une invasion de mouches nécrophages mutantes dans Necroporno, les éditions Trash nous proposent un deuxième voyage au pays de l’infection et de la...
Rubedo, La conspiration des lumières Rubedo, La conspiration des lumières
  Depuis quelques années et plus particulièrement le "Da Vinci Code" de Dan Brown, le thriller ésotérique à la côte dans les librairies. Ce style de rom...
Syndrome de la page noire, Le Syndrome de la page noire, Le
Tout le monde a déjà entendu parler du syndrome de la page blanche mais quid de la page noire? Jacques Fuentealba a heureusement décidé de combler nos lacun...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...