Magic of Aria 1, The
Genre: Fantastique , Thriller-Polar , Féerie , Comics , Urban Fantasy , Fantasy
Année: 2001
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Semic
Collection: Semic Book
Scénario:
Brian Holguin
Dessin:
Jay Anacleto
Traduction:
Sophie Vievard
 

A l'instar des personnages de "Fables", des créatures féeriques ont quitté leur monde afin de venir vivre dans le nôtre. C'est ainsi que Lady Kildare, une noble de la famille de Dannan, a emménagé à New-York où elle tient une boutique et se rend à des fêtes somptueuses. Le plus embêtant pour elle, c'est finalement ces idiots d'humains à la vie éphémère qu'elle croise tous les jours. Bref, c'est pratiquement une vie sans soucis, si ce n'est qu'elle veille sur une Gwynnion à moitié folle.

Mais voilà, à la sortie d'une fête, son amie Boxeur se fait agresser par un monstre. Puis, c'est sa cousine qui arrive avec la nouvelle d'un carnage auquel elle aurait assisté en Angleterre. Et le fils d'un milliardaire qui vient d'assassiner son père à coups de hache annonce pour bientôt la venue du Prince des ténèbres. Une enquête périlleuse va commencer pour Lady Kildare.

 

 

Voilà donc une nouvelle série de fantasy urbaine qui n'a pas été sans me rappeler "Fables", bien que datant d'avant. On y retrouve l'atmosphère du premier épisode avec ses créatures magiques vivant dans New-York et son côté polar. Même si les deux histoires divergent finalement, la fin de l'enquête de Lady Kildare prenant un coté plus fantasy épique avec un combat final contre de nombreux monstres.

Quand à l'héroïne avec son coté (très) sexy et son répondant face aux monstres qui croisent son chemin, elle n'est pas sans évoquer les nombreuses protagonistes de Bit-lit qu'on a pu croiser dernièrement. Les personnages secondaires font très stéréotypés également: la cousine à moitié folle suite à une agression, le copain aux gros bras et un vieux magicien borgne. Le méchant est bien entendu très puissant et très sadique.

Et pourtant, on prend beaucoup de plaisir à lire cette histoire, même si c'est parfois un peu confus. Il faut dire que les passages forts s'accumulent à grande vitesse, qu'il y a un brin d'humour ainsi que des révélations plutôt surprenantes. Même si le tout manque pourtant un peu d'originalité et peut-être d'ambition, alors que ce genre de décor est plutôt intéressant si on songe à ce qu'a pu en faire Neil Gaiman avec "American God" ou Bill Willingham avec "Fables".

 

L'un des points forts de cette œuvre est son dessin. Jay Anacleto est un sacré dessinateur et pas uniquement quand il s'agit de mettre en valeur les courbes de son héroïne. Malgré le classicisme de son graphisme, il a un sens du détail impressionnant, qui fait mouche à chaque page. Même quand la magie est présente, le dessin apparaît particulièrement réaliste. Les couleurs sont également magnifiques et participent à la crédibilité de l'univers.

Bref, on a affaire à une histoire assez classique mais servie par un dessin superbe qui accentue beaucoup les passages durs et violents. Dommage que ça ne sorte pas plus de l'ordinaire car le potentiel semble pourtant bel et bien là, l'univers aussi. Pourtant, le tout ne décolle jamais véritablement, ne sort pas des chantiers battus.

Bref, si vous aimez la féerie, la fantasy urbaine et les héroïnes sexy, vous trouverez probablement votre bonheur avec "The Magic Of Aria". L'histoire, bien que classique, est assez agréable à lire et plutôt décomplexée. De plus, le dessin est vraiment généreux et vous en met plein la vue. A lire, si vous cherchez un divertissement agréable.

 

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de l'éditeurs : http://www.bdsemic.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3297
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Arms Peddler 7, The Arms Peddler 7, The
Dans les rues de Hemden, Sona rencontre sans le savoir le 8ème et dernier prince du Balzar, la coutume veut que l'ainé encore vivant des fils du roi obtient...
Minimum 1 Minimum 1
Ito est un lycéen en marge des autres adolescents, mise à part son ami Saito, qui ne cesse de le taquiner sur le fait qu'il soit encore puceau, il ne parle ...
Harrow County 2 Harrow County 2
Emmy a désormais découvert l’histoire tordue de Harrow County et la nature du lien étrange qui l’unit avec ses habitants. Mais alors que cette connexio...

Autres films Au hasard...