Iris Zero 1
Genre: Fantastique , Shonen , Manga
Année: 2012
Pays d'origine: Japon
Editeur: Doki-Doki
Scénario:
Piroshiki
Dessin:
Hotaru Takana
 

Torû a un gros défaut aux yeux de ses camarades, c'est un Iris Zéro, un individu qui n'a en quelque sorte aucun don de voyance. Ce qui lui a valu durant sa scolarité moult brimades des autres enfants. Il se retrouve alors obligé de se montrer le moins possible, afin d'éviter les tracas dûs à sa normalité. Sauf qu'un jour, la fille la plus populaire de son lycée décide d'entrer dans sa vie et de lui demander un service. Ce qui risque de le faire légèrement remarqué et probablement lui attirer des ennuis...

Pour une bonne surprise, en voilà une ! Là où beaucoup de shonen se contente de mettre en scène des bastons interminables sur fond d'humour potache, en voici un qui s'intéresse à ses personnages et leur fait vivre des péripéties plus ordinaires. Enfin, c'est vite dit, car il n'y a pas grand-chose d'ordinaire dans un univers ou tout le monde a un don de voyance et où on ne sait jamais ce que les autres voient en vous.
Le héros est donc une personne sans pouvoir dans un univers où il est anormal de ne pas en avoir, ce qui lui vaut d'être rejeté par les autres. La différence du héros vient finalement de sa normalité. Un postulat qui en inverse donc des plus classiques et où ce sont même les êtres différents qui rejettent les autres. On a donc en personnage principal le traditionnel adolescent timide qui va devoir se montrer brave et résoudre des problèmes du quotidien.
Dans la première histoire, il va devoir aider Koyuki, la fille la plus populaire du lycée, à chercher le président du lycée alors que le don de la jeune demoiselle devrait lui permettre de le faire sans aide extérieur. Dans la seconde, il va devoir pourquoi une autre de ses camarades a giflée une de ses professeurs. Deux petites enquêtes qu'il va essayer de résoudre avec son sens de l'observation et une certaine spontanéité.
Si ni le décor, ni les personnages sont vraiment originaux, les historiettes comprises dans ce premier volume sont rafraîchissante grâce à un humour savamment distillés et aux caractères maladroits des héros. Le récit reste toujours à hauteur d'hommes et c'est ce qui fait une grande partie de son charme, qui en fait une lecture agréable et un divertissement honorable. C'est le refus de l'épique qui rend cette série attachante.
Le dessin est également très classique avec ses personnages à grand yeux et une héroïne qui ne dépaillerait pas à côté de "Candy ". Pas vraiment de nouveauté, même si les grands yeux des personnages arrivent à refléter leurs émotions. Ce qui pour un manga basé sur la vue des personnages est tout à fait logique et contribue à donner de l'importance à ces regards sortant de l'ordinaire.

Finalement, les principales qualités de ce manga sont sa légèreté et sa délicatesse. On a une histoire qui prend son temps pour nous raconter ses récits et nous amener à découvrir ses personnages, leurs secrets et leurs faiblesses. Du coup, leurs aventures deviennent un petit plaisir à découvrir. Un manga fort sympathique et un shonen qui dénote clairement avec ce qu'on est habitué à lire dans ce type de production.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce manga :

 

- Site de la collection :  http://www.doki-doki.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2124
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Locke and Key 3 Locke and Key 3
Alors que leur ennemi s'est insidieusement installé dans leur quotidien en usant de ses amitiés et des clés trouvées, le deuil et les secrets n'en arrêtent...
Moréa 4 Moréa 4
Seule la tragédie a permis à Moréa Doloniac, simple employée, de se retrouver à la tête de l'une des plus grandes Transnationales de la Terre, la DWC,...
Walking raides Walking raides
L'agent Dick Grima vient de se réveiller de son coma à l'hôpital, à l'exception d'une infirmière hystérique, le personnel hospitalier semble avoir quitt...

Autres films Au hasard...