Empty man, The
Genre: Horreur , Thriller-Polar
Année: 2016
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Glénat
Collection: Comics
Scénario:
Cullen Bunn
Dessin:
Vanessa Del Rey
Couleurs:
Michael Garland
 

Un mal invisible frappe l'humanité, depuis un an le syndrome de "l'homme vide" a commencé à faire des victimes, aucun lien entre les différents cas si ce n'est la fin violente qu'ils subissent, entraînant presque systématiquement la mort, les symptômes sont assez variés : excès de folie et de rage, tendances suicidaires et hallucinations font partie du quotidien des victimes.
Le monde entier est marqué par ces drames ne connaissant pas de limite. Aux Etats-Unis, le FBI et le CDC font équipe pour essayer de résoudre ce terrible mystère tandis que le révérend Markoff semble gagner en popularité en ces temps où les gens ne savent plus vers qui se tourner !

Cullen Bunn a réussi à nous surprendre dans le registre de l'horreur avec son étonnant "Harrow County", ici le registre est le même mais on prend part à l'enquête de deux agents, une sorte de thriller fantastique assez proche de ce que l'on peut voir dans "X-files" (dont certains volumes sortent également chez Glénat Comics), il est accompagné aux dessins par Vanessa Del Rey qui s'en était pas trop mal sortie sur "Filter", une des histoire du recueil "Sex and Violence" également dispo chez Glénat.
Il faut reconnaître que "The Empty Man" ne laisse pas indifférent une fois achevé, Cullen Bunn compose un scénario intriguant mais dont la construction est assez désordonnée, il alterne plusieurs temporalités et propose des protagonistes aux propos souvent obscurs, l'ambiance est du coup forcement un peu brouillonne, macabre, on perd vite nos repaires dans ce brouhaha de folie, ça plaira à certains mais certainement pas à d'autres, de plus l'auteur en rajoute une couche avec une fin arrivant sans qu'on s'y attende et laissant assez perplexe.
Vanessa Del Rey offre un travail proche de celui pour "Sex and Violence", on reconnaît sa façon de faire et on peut même retrouver quelques similitudes entre les personnes des deux histoires, on ressent tout de même un gain d'assurance, ses dessins restent sombres, anguleux et denses mais gagne un peu en lisibilité.
Une oeuvre étrange, pas la plus réussi de l'auteur mais avec assez d'éléments pour intriguer le lecteur.


Note : 6/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1061
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Re:Birth The Lunatic Taker 1 Re:Birth The Lunatic Taker 1
Des suicides inexpliqués surviennent de plus en plus fréquemment au Japon, certains prétendent que ces morts sont liés à une sombre légende urbaine : des ...
Descender 1 Descender 1
Niyrata est une des neuf planètes majeures constituant le Conglomérat Galactique Unifiée, elle est une des plus avancées dans les secteurs de la culture e...
Terre des vampires 1, La Terre des vampires 1, La
Après le sympathique "Manoir des Murmures" dont une intégrale vient de sortir, David Munoz revient chez les Humanos avec une nouvelle série donnant dans le...

Autres films Au hasard...