It Conquered The World
Genre: Science fiction
Année: 1956
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Roger Corman
Casting:
Peter Graves, Lee Van Cleef, Berverly Garland, Sally Fraser, Russ Bender, Dick Miller...
 

It Conquered The World est un petit film de science-fiction de Roger Corman qui propose un monstre en guise de croquemitaine. Il s'agit bel et bien d'un petit film car, comme toujours chez Corman, les lieux de l'action, tout comme le nombre d'interprètes ou encore le monstre lui-même, sont assez chiches et étriqués. Toutefois, comme toujours (encore) chez le réalisateur, le résultat est très loin d'être dénué d'intérêt ou encore de qualités.

 

 

It Conquered The World raconte donc l'arrivée d'un Vénusien qui est parvenu à détourner un satellite, afin de s'y loger et de parvenir jusqu'à la Terre. Il est aidé en cela par un savant, qui avait autrefois une grande renommée, mais qui a perdu depuis tout son crédit. Ce savant, Tom Anderson (joué par Lee Van Cleef), est en fait le seul qui a su rentrer en contact avec le monstre vénusien. Personne ne croit à sa fable sur le Vénusien, ni sa femme dont il est toujours éperdument amoureux, pas plus que son collègue et savant Paul Nelson (Peter Graves – quelques années avant "Mission Impossible") qui reconnaît en lui du génie, mais également une petite instabilité.
Pourtant, Tom Anderson a bel et bien raison, envers et contre tous. Il a prévenu les autorités, son collègue, ses proches, mais personne ne croit en l'existence de cet extra-terrestre. Ecœuré par ses semblables, et convaincu de l'inanité de l'esprit humain, Tom est persuadé que ce Vénusien si supérieur pourra guider, par son intellect, l'homme vers une meilleure destinée, et tant pis si ce nouveau guide emploie des moyens coercitifs envers l'homme, comme par exemple en contrôlant son esprit.
Et en effet, notre créature n'a qu'un seul objectif : conquérir la Terre ! Elle utilise son esprit pour paralyser les machines, les véhicules, ainsi que les ondes radio, puis elle envoie des parasites volants afin de contrôler des hôtes humains, facilitant ainsi ses plans.
Seul Paul Nelson, désormais convaincu des prophéties de son ami, est en mesure de lutter efficacement contre l'envahisseur. Il tentera de rallier Tom Anderson ; celui-ci hésite, mais son épouse a choisi de tuer cet envahisseur et, à la mort de celle-ci, Tom Anderson ouvrira les yeux et prendra les armes pour tenter de tuer cet étranger, en qui il avait pourtant placé tant d'espoirs.

 

 

It Conquered The World est bel et bien un petit film de science-fiction, certes, mais comme toujours chez Roger Corman, le talent de son réalisateur rend ce film agréable, et tellement plus regardable que nombre de ces films du même type et de la même époque.
Nous avons donc une œuvre qui vaut par la qualité de son interprétation, de sa réalisation, de son scénario... mais, hélas, pas de ses effets spéciaux.

L'interprétation est le point fort du film. Il est en effet très plaisant de pouvoir constater le talent d'acteur de Lee Van Cleef. Celui-ci, très à l'aise dans son rôle de savant incompris, amoureux de sa femme, est réellement convaincant. Il a donc fallu attendre la découverte de It Conquered The World pour découvrir que Lee Van Cleef, contrairement aux rôles monolithiques de pistolero qu'il tenait depuis Pour une poignée de dollars, était réellement un bon acteur. On pouvait penser qu'il avait juste une très grande présence à l'écran ; et puis Lee Van Cleef lui-même plaisantait sur le fait que ses rôles ne reposaient que sur deux expressions : avec ou sans le chapeau !
Peter Graves, alors sans les cheveux blancs, est également à la hauteur pour donner le change, de même que les premiers rôles féminins. La réalisation de Roger Corman est tout autant satisfaisante. Le metteur en scène parvient en effet fort bien à donner du rythme à son film, à trouver le ton juste dans les nombreuses scènes dialoguées qui servent à faire progresser l'histoire, ou encore à rendre crédible les scènes de panique. Le talent de Roger Corman, dans It Conquered The World, est de parvenir à faire croire que l'invasion de la Terre peut être entreprise à partir d'une petite ville des USA gardée par une petite poignée de militaires, d'un centre de contrôle avec quatre scientifiques, et menacée par un seul monstre qui pourrait tout contrôler avec seulement huit sujets ! Sacré Roger !

 

 

Encore un point positif à souligner, le dernier par ailleurs, la musique de ces années donne un cachet très intéressant à ce type de production. Cette musique un peu formelle, bien qu'elle n'ait jamais ou presque proposé de thème mémorable, demeure idéale pour souligner la menace. Ici, elle participe directement à la réalisation, puisqu'une petite musique permet au spectateur de réaliser quel personnage au juste est sous l'emprise du Vénusien.
Les effets spéciaux sont hélas le gros point noir du film. Si l'aspect fauché n'empêche pas le spectateur de prendre du plaisir, pour peu qu'il soit indulgent et bienveillant, l'aspect conique de notre extra-terrestre tient plus du monstre en papier mâché que l'on attache à un char que du monstre effrayant. Il semblerait que le technicien aux effets spéciaux, dont il est à peu près certain qu'il a eu une toute petite enveloppe, ait pensé que la gravité de Vénus, très forte, ne pouvait que produire des créatures tassées.
La découverte du Vénusien plombe en effet la vision du film. Et bien que cette septième réalisation de Roger Corman reste, grâce à son talent, tout à fait regardable pour les fans de ce genre de film, It Conquered The World manque quelque peu de rythme, d'ambition, de budget et, pour une fois, son réalisateur n'est pas parvenu à masquer ces déficiences.

Bref, It Conquered The World demeure un film agréable, quoique mineur dans la filmographie alors foisonnante de notre réalisateur doué. Roger Corman fit en effet bien mieux avec Day The World Ended ou encore Attack of The Crab Monsters. Ce dernier titre fut peut-être son meilleur film de monstres, qui ne reproduisait pas les défauts de It Conquered The World, à part peut-être ces redoutables crabes en papier mâché...

 

 

Bastien

Vote:
 
5.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 3446
0

Autres films Au hasard...