Shaolin contre Mantis
Titre original: Shaolin contre Mantis
Genre: Wu Xia Pian , Arts Martiaux
Année: 1982
Pays d'origine: Hong Kong
Réalisateur: Au Yeung Jun
Casting:
Gordon Liu, Chin Yuet Sang, Eagle Han Ying...
 

Voilà l'archétype même du film de kung fu d'exploitation. Tous les ingrédients sont présents pour que l'amateur de friandises asiatiques ne s'ennuie pas : combats à la pelle, plein de techniques différentes (dont ma préférée; celle de l'ivrogne sublimée par Jackie Chan dans les deux Drunken master et par Tortue génial dans Dragon ball).
L'histoire classique de la bonne vieille vengeance, genre "je suis obligé de le tuer car il a tué mon père il y a 20 ans" marche encore malgré tout. A cela vient se greffer un manchot (encore !!), qui lui aussi doit se venger car c 'est le méchant qui lui a coupé la main et une pseudo histoire d’amour à deux balles vite expédiée, heureusement.

 

 

Film idéal pour s'initier, Shaolin contre Mantis en ravira plus d'un car les combats magnifiquement chorégraphiés par Chin Yuet Sang sont fantastique et, chose rare pour le préciser, on ne rechigne pas sur les cadavres ce qui n'est pas pour me déplaire évidemment.
A noter quand même qu'il n'y a aucun temple Shaolin dans l'histoire mais bon... Comme c'est souvent le cas les acteurs surjouent un maximum et évidemment le doublage français n'arrange pas les choses, mais c'est ce genre de détails qui rend les kungfuteries fascinantes. Seul point noir au tableau, le montage a été confié à un aveugle (du moins dans la version que j'ai vue) ce qui donne des sautes d'image et des flash-back sur des scènes qui ne sont pas encore passées... sinon n'hésitez pas, c'est une gourmandise qui ne demande qu'à être dévorée.

 

 

Toxicavenger
 
A propos du film :
 
# Gordon Liu a interprété le moine Shaolin pendant près de dix ans d'affilée donc il a gardé le crâne rasé tout ce temps, ce qui fait que quand il s'est laissé repousser les cheveux, ses fans ne le reconnaissaient plus.

# Après des années d’absence Gordon Liu revient sur le devant de la scène grâce à Tarantino et les deux rôles qu’il lui a offert dans Kill Bill (le chef des Crazy 99 dans le premier et le moine qui enseigne à Uma Thurman dans le second).
Vote:
 
3.86/10 ( 7 Votes )
Clics: 4510
0

Autres films Au hasard...