Secta Siniestra
Genre: Horreur
Année: 1982
Pays d'origine: Espagne
Réalisateur: Steve McCoy (Ignacio F. Iquino)
Casting:
Emma Quer, Carlos Martos, Concha Valero, Juan Zanni, Henry Ragoud, Diana Conca...
Aka: Bloody Sect / Sinister Sect
 

Aux confins du Royaume du Grand Invisible trône une quantité astronomique d'oeuvres boudées qui ne quémandent qu'un infime coup de pouce pour ressurgir dans le monde des vivants. Statistiquement, il a été prouvé hélas que dans la plupart des cas d'exhumage, le taux de déception l'emportait sur celui de l'enthousiasme. Telle une progéniture difforme cachée dans la cave d'une famille pourtant exemplaire, le pondeur d'un naveton préférera en effet enfouir sa crotte derrière lui dans le sable avec espoir qu'aucun raz-de-marée n'expose un jour aux yeux de tous le fruit de sa honte passée.

 

 

Le constat ne s'applique heureusement pas pour une bonne paltanquée d'authentiques perles du bis (ou autres), dont ce Secta Siniestra, bande détraquée défrichée à l'origine sur le net par le sympathique site de Latarnia.com, et attribuée à l'Espagnol Ignacio Iquino, principalement connu pour ses western signés sous le sobriquet de Steve McCohy. Au sein d'une filmographie comprenant près de 80 titres, Secta Siniestra demeure la seule incursion d'Iquino dans l'horreur. Pour l'occasion, le réalisateur noie son bébé dans une fontaine de sang partageant la même source que les classiques de Fulci de ce temps là.

Yeux crevés à la fourche, gorge tailladée au rasoir, visage déchiqueté par des débris de verre, etc. Avec une prédilection pour les victimes rendant leur ultime râle entre deux renvois buccaux chargés de filets de bave et de sang.

 

 

Des mets succulents dispersés aux quatre coins d'un scénario bien confus, lui-même scindé en deux intrigues parallèles le restant pratiquement jusqu'au mot "Fin".
D'un côté, nous avons le brave Frédérick (Carlos Martos), propriétaire d'une charmante demeure dans laquelle se terre quelque part Elizabeth (Diana Conca) son ex-femme, une aliénée mentale qui, un soir d'orage, s'échappe de sa chambre pour énucléer son mari de naguère au lit avec sa nouvelle épouse Helen (Emma Quer).
Helen justement, qui de son côté va être approchée par les membres d'une secte satanique au cours d'un examen gynécologique à la clinique du coin pendant que son mari se fait implanter de nouveaux globes oculaires parfaitement inoffensifs. Un malheur n'arrivant jamais seul, les disciples du Malin lui révèlent que l'Antéchrist grandit en elle. Pour veiller sur la grossesse d'Helen, les diabloteux dépêchent Margaret (Concha Valero) au domicile du couple, une jeune femme forcément très bizarre.
Là dessus, Elizabeth la ravagée du bulbe s'enfuit de l'asile où elle croupissait pour un retour à la case départ : la maison de Frédérick qui n'en finit pas pendant ce temps là d'être aveugle.

 

 

Ouf ! Mais qu'importe. Le bordel ambiant s'accommode de séquences totalement cinglées comme une attaque de brancard tueur contrôlé à distance ou cet acte de snuff animalier où un pauvre crapaud est poignardé avec une rare sauvagerie avant que son sang n'inonde le ventre d'Helen. Même le chiard de l'Enfer expulsée par sa possédée de génitrice daigne montrer sa sale bobine au final. Bon, une simple poupée en plastoc étrangement inerte et surmontée de cornes ridicules mais tout de même !

Du vrai système Z, à l'instar de la musique d'accompagnement d'un simplisme Bontempi désarmant.
Non, le véritable gros regret, il faut le chercher du côté du personnage de Peter (Oscar Daniel), l'insupportable neveu de Frédérick. Une tronche à tartes haute comme deux pommes. Dur dur de ne pas grincer des dents quand Margaret manque d'écraser cet horrible mioche hyper-actif au volant de sa bagnole !

Actuellement inédit en dvd, les seules sources trouvables déblatérant uniquement dans la langue d'Arrabal, il est illusoire mais néanmoins autorisé d'espérer qu'un éditeur de galettes spécialisé se penche un jour sur le cas de ce sympathique Secta Siniestra.

 

 

Throma

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 2921
0

Autres films Au hasard...