Dead Meat
Genre: Zombie , Horreur
Année: 2004
Pays d'origine: Irlande
Réalisateur: Conor McMahon
Casting:
Marian Araujo, David Ryan, Eoin Whelan, David Muyllaert, Amy Redmond, Kathryn Toolan...
 

Une série Z provenant d'Irlande traitant d'une histoire de vaches folles... Avouez que ce mélange est a priori des plus étranges ; rajoutez-y quelques morts vivants et vous obtenez Dead Meat.
Suite à une épidémie, des troupeaux entiers de vaches perdent complètement la boule et se transforment en bêtes féroces assoiffées de sang... humain.
Chaque mort revient à la vie et ne pense qu'à une chose... bouffer son prochain, en somme ce sont des zombies dans la plus pure tradition et bien évidemment seul un crâne fracassé peut les arrêter.
Un groupe de survivants paumés en pleine campagne essaye tant bien que mal de rejoindre une ville ou au moins un endroit où ils seront en sécurité.

 

 

Voilà en gros le scénario sur lequel se base Conor McMahon pour son film, rien de plus, Dead Meat étant avant tout une course-poursuite contre la mort. Le réalisateur arrivera tout de même à placer une liaison des plus sympathiques entre l'introduction et la conclusion, une conclusion dans l'esprit de "La Nuit des morts vivants", moins percutante mais tout aussi dérangeante.
Le budget très maigre se ressent finalement assez peu, en fait le point faible se situerait essentiellement au niveau de l'interprétation et des dialogues, c'est très moyen et parfois ridicule tout en étant plutôt honnête pour ce genre de production.
Pour le reste, c'est avec adresse que le film s'en sort, les effets spéciaux forcément bricolés sont montrés au minimum, du coup le spectateur n'a pas le temps de s'arrêter sur leur côté amateur, c'est tout de même gore mais la plupart des plans sont furtifs.
Pour les décors, c'est la campagne irlandaise, l'essentiel de l'histoire se déroulant en extérieur, on a droit à quelques ruines et fermes et c'est tout... Malgré ça Dead Meat arrive à surprendre grâce à sa photographie soignée vraiment étonnante de qualité, quelques plans sont superbes et feraient pâlir certains réalisateurs hollywoodiens. Un petit bémol pour les scènes de nuit qui, même si elles permettent parfois de bien rendre l'atmosphère car il n'y a aucun éclairage artificiel (juste une lampe puis une torche improvisée), sont le plus souvent fatigantes pour les yeux du spectateur qui essaye de discerner difficilement quelque chose.

 

 

Le film est débridé de bout en bout et se permet quelques originalités (comme le meurtre d'un zombie grâce à un aspirateur ou le lancer de chaussure à talon), ce qui lui permet de tenir la distance sur une durée d'un peu moins d'une heure vingt. Un petit exploit vu les moyens mis en œuvre.

 

Note : 6,5/10

 

Gregore
Vote:
 
6.45/10 ( 11 Votes )
Clics: 3669
0

Autres films Au hasard...