Humongous
Genre: Horreur
Année: 1982
Pays d'origine: Canada
Réalisateur: Paul Lynch
Casting:
Janet Julian, David Wallace, John Wildman, Janit Baldwin, Joy Boushel, Layne Coleman...
Aka: La malédiction de l'île aux chiens
 

Une bande de jeunes gens profite d'une belle journée pour faire du bateau sur un lac quand soudain ils sont submergés par une épaisse nappe de brouillard qui va les plonger au plus profond de l'horreur.
Ils s'échouent sur Dog Island, lieu désolé qui compte pour seuls habitants une meute de chiens féroces et leurs gardiens; une vieille femme et son fils que personne n'a jamais vu.
Cherchant un refuge, ils ne trouvent partout que des restes d'animaux horriblement mutilés.
Mais des spectacles bien plus monstrueux encore les attendent...

 

 

La première fois que j'ai vu ce film, j'ai été déçu, je voulais louer un film avec du gore, et déception. Pratiquement pas de sang dans ce film, la jaquette promettait pourtant avec sa phrase accrocheuse : "ça rampe... ça hurle... et ça a faim...".
L'histoire commence directement sur le viol d'une jeune femme, qui se refuse à un homme passablement éméché, l'homme qui juste après se fera à moitié dévorer par 2 chiens; la femme l'achèvera d'un coup sur le crâne.
Le générique du film ne commence qu'après cette scène, générique intéressant puisque pendant que les noms du casting défilent, on voit en arrière-plan l'album photo de la femme violée. On la voit enfant souriante et très entourée par sa famille et ses amies, et vers la fin de l'album, on la voit seule, il n'y a plus que deux bergers allemands près d'elle, elle n'est plus souriante du tout et lance en direction de l'écran un regard qui en dit long...

 

 

J'ai revu ce film plusieurs années après, et mon jugement n'est plus le même, ce qui fait que ce film me plaise maintenant, c'est cette atmosphère étrange qui s'en dégage, difficile à expliquer, la musique envoûtante, l'histoire qui se passe soit par temps de brouillard ou la nuit et peut être aussi parce que le film se déroule sur une île où personne ne peut venir en aide aux jeunes victimes qui voulaient juste passer du "bon" temps ensemble sur un bateau.

Pour apercevoir "le monstre" sous son meilleur profil, mieux vaut se contenter du dos de la jaquette VHS de l'édition "Embassy" française, parce que pendant tout le film vous ne parviendrez pas à le voir clairement, c'était le moment que j'attendais le plus lors de la première vision de ce film (mis à part les effets sanguinolents qu'il n'y a jamais eu non plus).

 

 

Durant les 90 minutes que dure le film, la bande de jeunes se fait tuer sans que l'on voit vraiment grand chose des meurtres et c'est dommage car avec un peu de moment sanglant ce film aurait été bien meilleur.

 

Stebreizh

 

A propos du film :


# Avant Humongous, en 1980 Paul Lynch s'était déjà fait connaître avec Prom Night (Le bal de l'horreur), même édition VHS que Humongous (Embassy), un slasher avec Leslie Nielsen et Jamie Lee Curtis. Le réalisateur a plutôt continué sa carrière à la télévision, plus particulièrement en tournant pour certaines séries (La belle et la bête, Star trek : next generation, Star trek: deep space nine, Robocop, Poltergeist, Colombo).
Vote:
 
5.90/10 ( 10 Votes )
Clics: 4734
0

Autres films Au hasard...