Ju-On, The Curse
Titre original: Ju-On
Genre: Epouvante
Année: 2000
Pays d'origine: Japon
Réalisateur: Takashi Shimizu
Casting:
Yuurei Yanagi, Chiaki Kuriyama, Hitomi Miwa, Asumi Miwa, Yoriko Dôguchi, Tarô Suwa, Yuue, Takako Fuji, Takashi Matsuyama, Yumi Yoshiyuki, Denden, Reita Serizawa, Ryôta Koyama...
 

Dans ce qui paraît être une paisible maison de Tokyo se cache l'un des fléaux les plus épouvantables qui soient. Quiconque franchit le seuil de la demeure est aussitôt frappé par une malédiction qui ne tardera pas à le tuer dans un sentiment d'indicible rage.

 

 

Passé le plein écran (TV oblige) et le grain peu propice à un film de ce genre, on est vite mit d'accord dès la première scène à suspense (celle avec le professeur qui est avec le gosse dans le salon et regarde par la fenêtre)...
La réalisation technique du film n'est pas des meilleures, le montage est assez abrupt, ça coupe net et on va ailleurs à une autre époque, ceci sans indice de flash-back (ce qui n'est pas plus mal, on ne nous prend pas pour des boeufs à qui il faut tout expliquer) mais l'ambiance générale est plutôt bien posée, ceci sans doute dû au côté très minimaliste et intimiste qu'a voulu donner le réalisateur; les scènes s'enchaînent sous forme de sketchs répartis dans le temps, il n'y a que très peu d'incursion hors de la maison mais la seule dans cette version d'après mes souvenirs est atroce, une tension qui prend aux tripes, à la gorge, partout en même temps !
Peu de films proposent des scènes de terreur de ce genre; pas le moment de passer le pied hors du lit, on est pris par le film, on se recroqueville sur soi-même ! On flippe, on a peur pour rien parfois, surtout lorsque l'action ne s'y prête pas, en fait, on est tout le temps oppressé, y compris dans les scènes les plus anecdotiques, scènes qui peuvent se transformer en cauchemar en deux secondes...

 

 

On atteint le summum lors de la fameuse scène de l'escalier (reprise dans la version ciné et le remake américain mais sans atteindre cette intensité), les sons et images sont un calvaire pour le coeur, la scène n'est pas très longue mais on s'en rappelle longtemps.
Un final bizarre, un film un peu court et pas forcément au top en terme de réalisation pour les puristes (pas moi en tout cas !) mais qui fout les boules, et bien...

 

Note : 7/10

 

James Hetfield
 
A propos du film :
 
# Ce film est l'une des deux versions télé sorties qui furent suivies de deux versions cinéma plus un remake américain récemment apparu sur nos écrans, toutes réalisées par la même personne.
Vote:
 
8.14/10 ( 7 Votes )
Clics: 3940
0

Autres films Au hasard...