Lady Terminator
Titre original: Pembalasan ratu pantai selatan
Genre: Fantastique
Année: 1988
Pays d'origine: Indonésie
Réalisateur: Jalil Jackson (H. Tjut Djalil)
Casting:
Barbara Anne Constable, Christopher J. Hart, Claudia Angelique Rademaker, Joseph P. McGlynn, Adam Stardust, Ikang Fawzi...
 

La princesse des mers du Sud est une insatiable sorcière qui tue tous ses amants, jusqu'au jour où un beau ténébreux réussit à la satisfaire. Mais rancunière, la pouffe jure de se venger sur les descendants du malheureux, et disparaît dans l'océan. Des années plus tard la méchante sorcière prend possession du corps d'une étudiante et décide d'accomplir sa vengeance !

 

 

Le cinéma Indonésien nous avait déjà donné quelques perles du genre qui ont fait le bonheur des amateurs de cinéma déviant lors de leur sortie en cassette, notamment la série des "The Warrior" avec Barry Prima ou le fameux "Reine de la Magie noire" et son auto arrachage de tête. Sortie à la même époque sous le titre de "Nasty Hunter", "Lady Terminator" est un concentré de bonheur, un pure délire, un vrai délice coupable !

L'histoire est un mélange de folklore locale et de blockbuster US, en effet le réalisateur pompe intégralement les principales scènes de Terminator (la boite de nuit, le massacre du commissariat, l'œil retiré au bistouri, etc…) qu'il agrémente à la sauce indonésienne. Schwarzie est ainsi remplacé par une pin-up (?) coiffée d'une frisée noire, qui se trimbale en cuir (quand elle n'est pas nue !) et grimace comme un hamster, les cascades auto sont dignes de la foire au boudin de mon patelin et les figurants agitent frénétiquement leur armes en plastiques pour faire croire qu'ils tirent, pas de doute nous sommes dans une autre dimension où tout semble possible !

 

 

Avec des moyens réduits le film tient le rythme (sauf la séquence de la boite de nuit un peu trop longue), aligne les fusillades ou les figurants tombent comme des mouches et n'hésite jamais à s'arrêter pour contempler les rondeurs de son héroïne ! "Pembalasan ratu pantai selatan" est le genre de film que l'on regarde en laissant de côté toute échelle de valeurs, afin d'apprécier pleinement le côté démentiel et totalement assumé de l'œuvre ! A voir.

 

 

The Omega Man
 
A propos du film :
 
# Si vous ne possédez pas la vhs sortie à l'époque chez Cobra, sachez que le film est disponible en dvd zone 1 version anglaise distribué par "Mondo Macabro".
Vote:
 
5.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 3290
0

Autres films Au hasard...