Orgies de Frankenstein 80, Les
Titre original: Frankenstein 80
Genre: Erotique , Horreur
Année: 1972
Pays d'origine: Italie
Réalisateur: Mario Mancini
Casting:
John Richardson, Gordon Mitchell, Xiro Papas, Renato Romano, Dalila Di Lazzaro, Bob Fiz...
Aka: Frankenstein 80 / Frankenstein 2000 / Mosaico
 

Le sérum permettant de rendre possible des greffes délicates est volé au professeur Schwartz, entraînant la mort d'une jeune fille qui devait subir une grave opération. Son frère décide de retrouver le voleur. Mais depuis quelques temps un mystérieux assassin est l'auteur de meurtres atroces commis sans mobile apparent. Ces crimes sont l'oeuvre de Mosaico, une créature composée d'un amas de chairs provenant de corps morts, oeuvre du professeur Frankenstein, dépassé par le monstre qu'il a inventé.

 

 

Alors que l'Italie sort de sa grande période gothique, "La baie sanglante" montre la première de l'autre côté des Alpes des décapitations et des victimes déchiquetées. Un an après, "Les orgies de Frankenstein 80" fera de même, la classe de Bava et la poésie macabre en moins. Mais le cul et le gore salace en plus. Par gore salace, comprendre les étalages de viandes rouges maladroitement extirpées des corps que l'on verra quelques années plus tard dans les grandes oeuvres du gore italien zédifiant que sont les "Virus cannibale" et autre "Terreur des zombies", car vous allez vous en rendre compte, "Les orgies de Frankenstein 80" est plus proche des films précités que de ceux de Fulci ! Vous voilà prévenus !
Le plan d'ouverture des "Orgies de Frankenstein 80" est à l'image du métrage tout entier : un moignon posé sur le volant d'une voiture. S'ensuit juste après le meurtre d'une jeune femme qui se verra ôter le foie. Le reste est du même ordre dans ce monument du film d'horreur à l'italienne post-années soixante, exemple de la dégénérescence du genre avec tout ce qu'il contiendra de vulgaire, sanglant, racoleur et malsain ! "Les orgies de Frankenstein 80" va très loin pour 1972, et c'est ce dépassement des limites auparavant respectées qui fait du bébé de Mancini un film très réussi. Greffes d'organes (yeux et même testicules !), décapitations, nudité très crue, meurtres à la chaîne, la palme revient à l'assaut du monstre Mosaico qui agresse une bouchère dans sa chambre froide avec un os géant sur lequel pendouillent des bouts de chair ! Quoique le viol de la prostituée est aussi un grand moment...

 

 

Les acteurs rajoutent au charme de l'ensemble : Renato Romano en fait des tonnes en flic excité, Gordon Mitchell est fidèle à lui-même, John Richardson est un jeune premier tout palot, Dalila Di Lazarro était déjà très mignonne et Xiro Papas est terrifiant dans son rôle de monstre brutal assoiffé de sexe et de sang ! Mais, et même si ce n'est pas notre tasse de thé de voir les films - y compris les plus bis - pour se poiler, il faut bien dire que "Les orgies de Frankenstein 80" est connu pour assurer de grands moments de rigolade. Ce n'est pas tellement du spectacle auquel nous assistons que proviennent ces éclats de rire, mais des dialogues. La version française du film est à ce titre devenue mythique : un flic énonce que Mosaico doit chercher à se fondre dans la foule, et conclue sa réflexion en disant qu'il faut donc le chercher dans des endroits déserts ! Bah bien sûr ! Aussi, lorsque John Richardson cherche des informations dans un hôpital il rencontre l'assistant du professeur Schwartz et après l'avoir félicité d'être arrivé à un aussi bon poste il lui dit qu'il est très intelligent car il a appelé la police après le vol du fameux sérum !

 

 

C'est donc un divertissement hautement plaisant que nous propose ici Mario Mancini, bien mieux que l'autre célèbre avatar frankensteinien transalpin qu'est le film de Ramiros Oliveiros, "Le Château de Frankenstein", plus soft et moins délirant, et qui a pourtant eu droit à une édition dvd française largement diffusée puisque sortie par Mad movies. "Les orgies de Frankenstein 80" est un titre clé du bis italien, avant-gardiste dans ses excès et sa folie, il est un des tous premiers films à exposer complaisamment la chair, mélangeant ainsi l'érotisme vulgaire à l'horreur pure.

 

Xawa
A propos du film :
# Connu en France en vidéo sous les titres "Frankenstein 80" chez Cine 7 et "Frankenstein 2000" dans deux autres éditions, mais le film est sorti en salles sous le titre "Les Orgies de Frankenstein 80". A l'étranger il est connu principalement sous les titres "Mosaico" et "Frankenstein 80".
Vote:
 
6.80/10 ( 20 Votes )
Clics: 5807

1 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...