Poltergeist
Genre: Horreur , Maisons hantées , Esprits
Année: 1982
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Tobe Hooper.
Casting:
Heather O'Rourke, JoBeth Williams, Craig Nelson, Zelda Rubinstein, Beatrice Straight...
 

Une des discussions les plus largement répandues lorsque l'on parle de Poltergeist est celle-ci : qui en est le véritable réalisateur ? Steven Spielberg ou Tobe Hooper ? Pour ma part, je ne saurais pas répondre. Pourtant une chose est sûre : le film fait preuve d'une maîtrise que Tobe Hooper ne semble pas posséder. Car force est d'admettre que son seul coup de génie fut "Massacre à la Tronçonneuse", qui doit autant aux conditions de réalisation qu'au cinéaste lui-même. Le reste se compose de séries B plus ou moins sympathiques, mais vraiment pas géniales. Hooper se permit même de louper la préquelle de Freddy, avec son pilote de série télé nommé C'était un tendre.
Du coup, le brio de ce "Poltergeist" peut susciter bien des doutes. Hooper n'étant pas un réalisateur de génie et Steven Spielberg, qui lui peut se révéler génial, étant crédité en tant que scénariste et producteur, la question peut se poser. Hooper semble bien avoir réalisé le tout. Mais il y a fort à parier que Spielberg a dû énormément peser sur le tournage.
Quoiqu'il en soit, ces questions sont secondaires. Le principal est le film en lui-même. Le pitch, assez classique, nous présente une famille composée de la mère, du père et de leurs deux jeunes enfants, qui voient leur paisible maison d'un paisible quartier résidentiel être la proie de manifestations surnaturelles. Suite à une soirée particulièrement mouvementée, Carol Ann, la benjamine de la famille, va disparaître via le poste de télévision, happée par les esprits, que l'on imagine malveillants.

 

 

A première vue le script est de toute façon bien issu de l'imagination de Spielberg. Tout concorde : le quartier résidentiel confronté à un évènement de type fantastique, l'étude d'une vie familiale qui se voit bouleversée... Bref pas de quoi s'enflammer. Mais le fantastique prend nettement le pas sur le côté social / sentimental du film. Pourtant, le fait que cela soit une jeune enfant qui ait disparue aurait pu faire verser le tout vers un sentimentalisme qui aurait été préjudiciable au film. Mais ce n'est pas le cas.
Après nous avoir révélé dans une première partie les manifestations surnaturelles toujours plus virulentes, toujours plus effrayantes, le film change alors de ton, à partir du moment où la petite Carol Anne disparaît. A ce moment là, les manifestations, bien que toujours présentes, passeront au second plan, derrière les investigations et les tentatives pour retrouver la gamine. Des tentatives menées par des savants. Ce qui change, c'est que ce sont les savants qui vont vers le surnaturel, et non l'inverse. La peur cesse (si ce n'est pour les communications avec l'au-delà -toujours par l'intermédiaire de la télé-) mais le surnaturel reste. Il est mis en parallèle avec la science, et récupère au passage une certaine portée romantique. Autre thème spielbergien.
L'enquête, et donc la progression vers la reconstitution de l'unité familiale, va progresser jusqu'au dénouement, assez convenu il est vrai.

 

 

"Poltergeist" est donc un film assez partagé. D'un côté on a une dominante spielbergienne qui parle de la famille, de sa destruction et de sa reconstruction. De l'autre on a l'attirance vers un climat fantastique inquiétant, rare chez Spielberg, mais traité avec une délicatesse telle que l'on doute qu'elle puisse être totalement issue de l'esprit de Hooper (lequel s'est tout de même visiblement manifesté lors de quelques séquences purement horrifiques). Quoi qu'il en soit, le mélange fonctionne. Pas trop de bons sentiments (enfin pas plus que de raison, lorsque l'on a Spielberg à la production d'un scénario basé sur la dislocation d'une famille), et des manifestations surnaturelles jamais exubérantes. A quoi on rajoute le fait que le film retranscrive le mythe de la maison hantée dans une résidence moderne, loin des bâtisses gothiques des films traditionnels. Bref un très bon film.

 

Note : 8/10

 

Walter Paisley
Vote:
 
7.46/10 ( 24 Votes )
Clics: 3374
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...