Prisonnières de l'île aux rats, Les
Titre original: Gefangene Frauen
Genre: Erotique , Women In Prison
Année: 1979
Pays d'origine: Suisse
Réalisateur: Erwin C. Dietrich
Casting:
Karine Gambier, Brigitte Lahaie, Nadine Pascal, France Lomay, Eric Falk, Will Stoer...
 

Durant un concours de beauté dans un pays d'Amérique latine, plusieurs femmes européennes disparaissent et réapparaissent dans un salon de massage en ville. Un comité pour les Droits de l'Homme reçoit l'ordre de rechercher les filles. Le gouvernement a arrêté celles-ci et les déporte sur une île-prison en attendant le départ du comité.

 

 

Pour éviter toute tentative d'évasion, la gardienne en chef de l'île-prison (interprétée par Karine Gambier) fait dévêtir toutes les détenues, et toutes les nuits, les gardes passent dans les cellules satisfaire leurs bas-instincts avec les prisonnières qui ne demandent pas mieux, et qui s'arrangent entre elles quand il n'y a pas assez de gardes pour les combler.
Au centre de la prison se trouve une arène où aura lieu un combat entre l'amant de la gardienne et une détenue, un affrontement plutôt sympa, même si je n'en vois pas trop l'intérêt, à part voir les deux intervenants nus comme des vers.
On s'aperçoit que les actrices ont l'habitude de faire du porno à la façon dont elles entrouvrent les cuisses et se caressent l'entrejambe pendant que la caméra se rapproche lentement. On reconnaîtra Brigitte Lahaie, Karine Gambier et France Lomay toutes les trois habituées au X, plutôt qu'au porno soft.
Le film est donc assez soft, pas de scènes de douche commune, mais les détenues sont lavées au jet d'eau avant de passer devant le médecin de la prison, un obsédé de la découpe de magazines "cochons", qui d'ailleurs fera les frais de son outil de découpage par la suite.
Pas de véritables tortures non plus, un viol au début du film, deux femmes fouettées après avoir fait une tentative d'évasion, et on voit bien que le garde retient ses coups, tout comme les scènes de copulation qui sont très mal simulées, on n'y croit pas un seul instant.
Le film se regarde quand même, surtout pour la V.F. qui est assez calamiteuse niveau dialogues, j'ai bien envie de dire comme d'habitude, mais c'est aussi le charme de ce genre de production.

 

 

Stebreizh
Vote:
 
6.05/10 ( 20 Votes )
Clics: 13532
0

Autres films Au hasard...