Bio Zombie
Titre original: Sang dut sau shut
Genre: Horreur , Comédie , Zombie
Année: 1998
Pays d'origine: Hong Kong
Réalisateur: Wilson Yip
Casting:
Jordan Chan, Sam Lee, Angela Tong Ying-Ying...
 

J'avoue que, parcourant le net, rien que par son histoire et ses photos, j'ai mis un certain temps à regarder ce Bio zombie ; j'avais vu au préalable le "Virus cannibale" du surestimé 'es pseudo-maître nanar' Bruno Mattei, et me suis dit qu'après tout, bis pour bis, j'allais enchaîner avec ce gros nanar potache avec lequel je ne me sentirais pas contraint d'aller jusqu'au bout ; et puis j'avais vu "Junk" aussi quelques jours avant, alors autant garder des munitions pour plus tard.

 

 

Je m'installe donc et hop, play ! Là, ça commence : deux jeunes branleurs (Woody l'invincible et Crazy bee) zonent dans leur centre commercial, où ils tiennent pour le compte de leur patron un minuscule vidéo club, louant des VCDs pirates. Trompant l'ennui, ils passent leur temps à accoster comme des bourrins les filles du centre, ou à jouer à House of the dead sur leur console, en envoyant à tout va des blagues minables qui ne font rire qu'eux.
Un jour, alors qu'ils reviennent du garage où leur patron a laissé sa voiture en réparation, ils percutent un militaire en uniforme ; c'est là que les emmerdes commencent vu que celui-ci assistait au préalable à un test militaire sur une nouvelle arme révolutionnaire : une boisson capable de transformer avec quelques gouttes n'importe quel quidam en zombie sur-vitaminé.
Mal en point après la collision, le militaire leur demande de lui passer la boisson en question, dans sa valise, mais meurt juste après que Woody et Crazy aient eu le temps d'accéder à sa demande.
Affolés, les deux branleurs mettent l'homme dans le coffre de la voiture puis reviennent sur leur lieu de travail et garent la voiture dans le parking du centre commercial, abandonnant là le laissé pour mort ; mais, lorsqu'ils reviennent un peu plus tard, le corps a disparu, et peu après, les emmerdes commencent, des zombies affluent dans toute la galerie.

 

 

Voilà, si cela ne vous dit rien, laissez lui tout de même une petite chance s'il venait à croiser votre chemin. Joyeux mélange de "Clerks, les employés modèles" et du "Dawn of the dead" que j'ose à peine nommer, le film crée la surprise, car il est réussi. Quand bien même il ne rivaliserait jamais avec les modèles italiens, voire américains, à moins de jouer les puristes purs et durs, "Bio zombie" offre un spectacle fort distrayant, et l'on tient ici l'un des tous meilleurs films HK depuis la série des "Mister Vampire".
Sans jamais atteindre la dimension du chef d'oeuvre de Romero, "Bio zombie" ne restant qu'un entertainment sans véritable fond ni revendication, il n'en demeure pas moins qu'il parvient à atteindre son but, celui de distraire sans prétention.
La mise en scène est alerte, et les personnages, plus fouillés qu'on ne l'imagine au départ, parviennent à surprendre dans ce contexte d'assaut zombiesque (les gros durs sont en réalité des sales roquets péteux). Oui, nos héros pathétiques se découvrent une véritable grandeur d'âme, les apparentes bimbos se révèlent moins superficielles qu'on ne le pense, et les nerds sont très très utiles au final).
Nous voici donc en présence d'une série B particulièrement réussie dont la limite reste son manque d'ambition, mais dont la réussite est due paradoxalement à sa non prétention, sinon celle de rendre hommage en distrayant, objectif qu'il atteint parfaitement.

 

 

Note : 6,5/10

 

Mallox
Vote:
 
6.50/10 ( 6 Votes )
Clics: 4164

1 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...