Blade, The
Titre original: Dao
Genre: Wu Xia Pian
Année: 1995
Pays d'origine: Hong Kong
Réalisateur: Tsui Hark
Casting:
Xin Xin Xiong, Moses Chan, Man Cheuk Chiu, Hung Yan Yan, Collin Chou...
 

Monument d'un genre que j'apprécie particulièrement, Dao raconte l'histoire de Ding On qui, après la mort tragique de son père, est recueilli par le patron d'une forge. Rêvant de retrouver l'assassin de son père, il travaille à la forge en attendant son heure. Se faisant attaquer par des bandits, Ding On perdra un bras dans la bataille et s'enfuira. Il sera recueilli par un jeune garçon qui l'emmènera dans une vieille ferme. Pendant ce temps, la fabrique d'épées est attaquée par des brigands dont le chef n'est autre que le meurtrier de son père. Notre infirme va alors mettre au point, malgré son bras en moins, une nouvelle technique de combat des plus efficaces.

 

 

Dès les premières images, la maîtrise de la mise en scène est époustouflante. Tsui Hark est un virtuose et il le prouve une fois de plus avec ce film. Esthétiquement, il nous en fout plein les mirettes, ne serait-ce qu'avec les combats parfaitement maîtrisés; mais j'y reviendrai plus loin. Le scénario est solide, basé sur les thèmes classiques du genre. A savoir : la vengeance, l'honneur, la bonne amitié virile entre hommes etc.
Mais malgré ces fameux "classiques", on ne peut que se laisser emporter par l'histoire, sorte de remake de La Rage du Tigre et autres films de manchots sabreurs, qui faisaient fureur à une certaine période malheureusement révolue. Evidemment, les temps ont changés et Tsui Hark le sait, ce qui nous donne un métrage d'une sauvagerie inouïe doublé de quelques scènes extrêmement sanglantes et ce n'est bien sûr pas pour me déplaire.

 


La prestation des acteurs est sans faille : Man Cheuk Chiu, qui a tenu le rôle de Wong Fei Hung dans deux épisodes (les autres opus étaient tenus par Jet Li) de la très bonne série des "Il était une Fois en Chine" est excellent, de même que Hung Yan Yan qui est magnifique en tueur tatoué et implacable. La chorégraphie des combats est tout simplement merveilleuse, rapide et précise. A l'image de la technique de combat de Ding On qui se compose en fait de l'épée brisée de son père reliée à une chaîne, ce qui nous donne une combinaison des plus virevoltantes et meurtrières qui soient, j'oserai même dire que certains combats ressemblent à un ballet barbare et sauvage.
Dire que telle ou telle scène est marquante serait un crime tellement ce métrage est excellent dans son ensemble. Bref, ce film est parfait pour tout amateur de Wu xia pian et je pense que même les non-initiés y trouveront leur compte, aussi bien les amateurs de "vrai" cinéma de par son traitement et sa mise en scène que les fans de fun et du qui tache de par ses combats parfaitement maîtrisés et sanglants. Film à voir donc !

 

 

Jack Deth
Vote:
 
8.65/10 ( 17 Votes )
Clics: 3878

2 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...