Temple de l'éléphant blanc, Le
Titre original: D'il Sandok, giungla de della de Maciste
Genre: Aventures
Année: 1964
Pays d'origine: Italie
Réalisateur: Umberto Lenzi
Casting:
Sean Flynn, Jaques Herlin, Marie Versini, Mimmo Palmara, Alessandra Panaro, Arturo Dominici, Giovanni Cianfriglia, Steve Reeves...
 

*** ATTENTION, cette "chronique" a été écrite par un grand enfant et son fils...

 

La fille du vice-roi des Indes, Cynthia, vient d'être kidnappée par la redoutable secte de l'Eléphant Blanc. L'un des meilleurs officiers de l'armée britannique en place, le capitaine Ramsey, est alors convoqué afin de la retrouver puis de la libérer. Pour ce faire, il se fera passer pour un voleur recherché par le gouvernement et sera surpris en train de fracturer le coffre royal. Emprisonné, il est vite libéré par l'un des hommes de main de la secte, avant de s'enfuir dans la jungle où il rencontre la princesse Dhara, également à la recherche de la secte, son frère ayant été également kidnappé. Arriverons t-ils à retrouver les captifs et à démanteler la secte maléfique ? Il faudra aller jusqu'au bout du film pour le savoir (quoique)...

 

 

Umberto Lenzi cinéaste pour enfant ? Peut-être... ça pète pas haut, et ça atteint son but sur un public de 4 ans, c'est déjà pas mal, plutôt que s'attaquer à des montagnes et de ne contenter personne, autant faire vibrer le chiard qui se verra ici héroïque 90 minutes durant... Lattant du Sipaï, évitant les tigres des fosses, se métamorphosant en Chimpanzé farceur, lanceur de noix de coco, affrontant des catcheurs Hindous patibulaires, brettant à tout va les représentants de la méchante secte anti-impérialiste et fanatique religieuse (alors là, on m'aura pas, Papa m'a dit que "dieu n'existait pas et que Jésus était un con"), charmant puis embrassant la princesse entre deux combats tel le pigeon d'en face de chez moi, sauvant le Maharadjah du complot et même d'une mort certaine, écartant les barreaux de ma cellule à la force des bras, tout ceci est trépidant, spectaculaire, fantastique, le plus grand film du monde avec des super héros super forts.

L'acteur est génial, il sait tout faire ! Papa a dit que c'était le fils d'Errol Flynn, "Cheun", un truc comme ça, en tout cas il est aussi fort que Spiderman, j'en suis presque certain, à un moment donné, il arrive même à faire fuir un gros crocodile qui s'en va tout couard dans le fleuve, même les flamands roses le regardent hébétés le gros méchant caca boudin (tiens, j'aurai juré qu'ils n'étaient pas là la scène d'avant ?!), je connais pas Errol Flynn mais ce Sean est génial. Papa dit qu'il est nul, là franchement je ne vois pas et, avant de critiquer, faudrait peut-être que Papa en fasse autant, au lieu de m'embêter avec son ballon de foot. De toute façon, c'est décidé, cette année je commande le costume de Dick Ramsey au père Noël, et l'a intérêt à l'avoir le gros barbu rouge sinon, je le tchak tchak tchak !

 

 

Faut dire aussi que papa, il en dit des bêtises. A le croire, le film serait pachydermique, je ne sais pas ce que ça veut dire mais il dit aussi que "Umberto Lenzi est très méchant, qu'il mange les enfants dans le noir en tuant des crocodiles, qu'on devine tout une demi-heure avant et que c'est filmé avec les trous de nez, qu'il n'y a aucun sens du rythme, et que le réalisateur n'a fait que quelques polars sympa mais sans le faire vraiment exprès". Moi pourtant, j'avais pas compris que Dick Ramsey, c'était un espion qui se faisait passer pour un traître et au début, j'ai même cru que c'était le méchant. Quand il se fait délivrer par Krishna le gros catcheur noir, j'ai vraiment cru que Krishna était gentil, heureusement que papa m'a expliqué quand même. Ce qui m'a fait plaisir c'est à la fin lorsque je lui ai dit, "Il était super ce film !" et que papa m'a répondu : "Pour sur, c'est même l'un des meilleurs films de son auteur !".

 

 

Mallox

A propos du film :

# A noter que l'on aperçoit l'acteur Steve Reeves à la toute fin du film dans le rôle d'un officier de l'armée Indienne, et le mot "fin" vient même se greffer sur son uniforme en gros plan.

# L'acteur principal, fils d'Errol Flynn et de Lili Damita, entreprit donc une carrière sur les traces de son père (Il était le fils du capitaine Blood, ce dernier rôle étant le plus célèbre d'Errol Flynn !), mais après s'être révélé un acteur plutôt calamiteux, devint alors journaliste puis correspondant de guerre pour CBS. Il disparaîtra au Cambodge en 1970 dans des conditions mystérieuses. Après de longues et coûteuses recherches par Lili Damita, la maman donc, il sera considéré après un certain temps, comme ayant été abattu par les Viet Cong ou par les Khmers Rouges. A ce jour, on ne connaît pas exactement les circonstances exactes de son décès mais sa mort fut officiellement déclarée le 6 avril, à Chi Pou...
Vote:
 
4.20/10 ( 5 Votes )
Clics: 3815
0

Autres films Au hasard...