Sans espoir de retour
Genre: Thriller-Polar
Année: 1954
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Gallimard
Collection: Folio Polar
Auteur: David Goodis
 

Le quartier qu'on appelle "L'enfer" porte bien son nom. Car depuis que les émeutes des Portoricains y ont commencé, mieux vaut ne pas y trainer si on veux pas en sortir les pieds devant. Pourtant un soir, le clochard Whitey décide d'y suivre la silhouette d'un homme qu'il semble connaitre. C'est alors qu'un flic mourant tombe dans ses bras. C'est le début de l'aventure pour Whitey, où il faudra échapper aux flics revanchards et à moitié fous mais aussi à d'autres ennemis…

 

Sans espoir de retour est l'un des sommets de l'oeuvre du génial David Goodis, l'un de ses romans les plus noirs et les plus désespérés, les plus nihilistes...

Il nous offre une galerie de personnages plus sombres les uns que les autres : le capitaine de Police fou, son adjoint cynique, la bande de gangsters violents, idiot et crasseux, le chef des émeutiers Portoricain manipulateur et traitre et enfin Whitey le clochard au destin brisé, personnage de paumé, laissé pour compte des sales tours de la vie, désillusionné et sans espoir (presque un Sid Vicious du roman noir) comme tous les antihéros qui parsèment l'oeuvre de Goodis. Sauf qu'ici le personnage est poussé à son paroxysme, dans ses extrêmes limites, comme nous le montre une fin absolument renversante et désarmante de simplicité. Jamais un livre n'a aussi bien porté son nom...

Mais le cynisme ne s'arrête pas là. Dans un décor qu'il affectionne, le quartier violent et claustrophobique où personne ne peut s'échapper, Goodis tresse un microcosme qui semble être le reflet de la société en général. Il gratte sous les apparences pour aller y chercher tout ce qu'il y a de plus laid et de plus vil chez l'être humain (on est ici au niveau d'un film comme "Assurance sur la mort"), et nous montre des personnages prêts à tous les crimes pour rassasier leur soif de pouvoir et les manipulations qu'ils exercent sur les classes inférieures et ce à tous les étages de la hiérarchie, une vraie pyramide : le flic qui s'arrange pour créer des émeutes raciales pour faire tomber son chef, s'assurant le concour d'un gangster et de sa bande qui ne rêvent que du jour où il pourront être riches et enfin ceux-ci qui s'assure de l'appuie du meneur de la révolte. En fait Goodis expose clairement que la société nous emprisonne dans une course effrénée du pouvoir et de l'argent et ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas suivre ce modèle, finissent comme Whitey ou les bandes d'émeutiers portoricains vivants dans une misère total et suivant aveuglément, sans réfléchir quelqu'un qui les manipule et fait ressortir en eux tous leur côtés primitifs et bestiales.

 

Si l'auteur s'en prend aux maux de notre société (la quête du pouvoir, de la richesse, le racisme...) il évite de tomber dans les pièges du manichéisme (le chef des émeutiers Gerardo...) ce qui confère à son roman un total désespoir,, ce qui le rapproche d'un autre grand désespéré du roman noir : Jim Thompson. Mais là où Thompson montre des personnages enfermés dans une folie meurtrière (1275 âmes, Le démon dans la peau...), Goodis nous montre, à travers le personnage de Whitey des exclus de la vie, des laissés pour compte, des ratés complet, prisonniers de leurs destins, confrontés à leur passé qu'ils ont préférés oubliés (un thème récurent chez Goodis, les héros sont souvent obligés de réaffronter des moments de leur vie qu'ils cherchaient à oublier, Nightfall, Ceux de la nuit...) et si d'en d'autres romans une échappatoire est possible, ici le nihilisme est clairement à la page, pour l'auteur comme les lecteurs c'est « sans espoir de retour.

 

 

 

L'Image Mécanik

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.gallimard.fr/foliopolicier/index1.htm

 

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 2334
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Maison des Mages, La Maison des Mages, La
Après le remarqué "La Geste du sixième royaume" qui avait obtenu le prix des Imaginales en 2012, Adrien Tomas est de retour avec un nouveau roman se situan...
Saisons païennes Saisons païennes
  Huit auteurs : Céline Guillaume, Marianne Stern, Vanessa Terral, Angélique Ferreira, Stéphane Soutoul, Bettina Nordet, Cécile Guillot et Ambre Dubois no...
Trilogie des pulsions 2, La - Plasma Trilogie des pulsions 2, La - Plasma
Je me suis littéralement jeté sur "Plasma", le second volume de "la trilogie des pulsions" de Jac Barron! Nonobstant son épaisseur, sa couverture encore plu...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...