Zoo de Mengele
Titre original: Mengele Zoo
Genre: Thriller-Polar , Dystopie , Anticipation
Année: 2014
Pays d'origine: Norvège
Editeur: J'ai Lu
Auteur: Gert Nygardshaug
Traducteur:
Hélène Hervieu et Magny Telnes-Tan
 

 

Dans la catégorie des polars venus du froid, en voilà un tout particulier : "le Zoode Mengele". Signé Gert Nygardshaug, ce roman tient ainsi autant de la quête initiatique, du pamphlet, pour ne pas dire du brûlot, de la dystopie que du thriller. Ce roman publié en 1989 en Norvège arrive enfin en France, l'un des premiers pays à le traduire, et se révèle être prémonitoire, d'une façon sinistre et effrayante.

 

L'histoire du Zoo de Mengele est celle de Mino, un enfant qui vit avec sa famille dans un village au milieu de la jungle, une vie difficile rendu pire par les soldats présents, faisant vivre le pire aux habitants du village, jusqu'au jour où les habitants sont tous tués jusqu'au dernier, tous sauf Mino qui va survivre et s'enfuir...

Ainsi commence la quête du garçon, une quête qui va emprunter à Joseph Campbell son célèbre chemin, Le massacre de son village va être l'élément de son départ et il se trouvera ensuite un mentor, un prestidigitateur ou magicien des temps modernes, des alliés ainsi qu'un objectif, un mal à combattre : l'impérialisme américain, ses compagnies et même ses habitants. Pour cela, il deviendra un héros d'une forme étrange : un terroriste.

La seule façon qu'il va trouver de lutter contre ses ennemis, les bourreaux de la jungle amazonienne qu'ils soient politiciens ou industriels, est en effet de les assassiner, un par un au début, puis allant de plus en plus loin dans la violence et la folie, trouvant ses références dans des révolutionnaires célèbres et d'autres individus peu recommandables, dictateur ou médecin du troisième Reich comme l'indique le titre.

Mino semble totalement insensible, nihiliste, voyant l'humanité comme des parasites et plus particulièrement les gringos, ces américains qu'il déteste tant pour avoir détruit son pays, le bas de l'échelle de l'évolution à ses yeux et ne méritant pas de vivre malgré des séjours aux états-unis où tous les habitants croisés sont des porcs obèses passant leur temps à péter et roter ou alors des toxicomanes hantant les rues.

Le roman devient ainsi très manichéen, opposant le gentil terroriste indien à des ennemis forcement mauvais, des chefs d'entreprises auquel l'auteur ajoute d'autres crimes comme pour justifier encore plus leurs meurtres. Les américains sont tous des profiteurs, ont tous les mêmes opinions politiques et ne rêvent que de grosses voitures et de hamburgers sans conscience écologique. Le côté brûlot du roman devient ainsi tellement caricatural que s'en est effrayant.

Ceci dit, le pire vient peut-être également de la narration qui nous fait suivre un apprenti-terroriste, un personnage légitimement révolté et en colère, adhérant autant à des idéologies nobles qu'à d'autres plus extrême, mais ne semble avoir aucun recul par rapport au choix du héros, puisqu'il n'y a aucun personnage qui viennent contrebalancer ses pratiques ou idées, comme si la sauvegarde de la planète justifiait le meurtre de masse pour l'auteur.

 

Le quatrième de couverture promet un plaidoyer pour les victimes de la mondialisation, l'auteur fait bien plus qu'un constat et que prendre la défenses des opprimés, ils semblent annoncer leur révolte, peut-être même sa propre envie de révolte, voir de guerre. Son roman en devient ainsi effrayant que ce soit dans ce qu'il montre de notre monde que dans ce qui pourrait lui arriver si certaines victimes se révoltaient réellement.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.jailu.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2372
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Elfes et Assassins Elfes et Assassins
Le cinquième volet de cette anthologie que Mnémos publie en partenariat avec le festival "les Imaginales" a pour thème Elfes et Assassins, deux figures class...
Louis le Galoup 3, Le Maître des Tours de Merle Louis le Galoup 3, Le Maître des Tours de Merle
S'il y a bien une série pour laquelle je peux parler de gros coup de cœur, c'est celle-ci, Louis le Galoup. De tome en tome, j'ai appris à découvrir les p...
Coeur du monde 1, Le : Farlander Coeur du monde 1, Le : Farlander
Voici le très attendu (selon Stéphane Marsan) coup de coeur de Bragelonne pour l’année 2011, j’ai nommé Farlander, premier roman de Col Buchanan. Je do...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...