Vieille Anglaise et le continent, La
Genre: Science-fiction , Novella
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Griffe d'Encre
Auteur: Jeanne-A Debats
 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre quand j'ai ouvert la Vieille Anglaise et le continent. Il y a déjà cet étrange titre, rappelant le film de Truffaut, "les deux anglaises et le continent" et cette magnifique couverture signée Christophe Sivet qui nous plonge dans les abysses à la poursuite de ce qui semble être une baleine. Puis il ya les éditions Griffe d'Encre qui nous offrent régulièrement de magnifiques ouvrages et qui sont pour moi gage de qualité et il ya enfin les récompenses, pas moins de deux récompenses consécutives pour cette novella signée de la main d'une auteure peu connue à cette époque. Et tout cela mis bout à bout cela donne bigrement envie de s'intéresser de plus près à l'ouvrage !
Et j'aurais eu grand tord de m'en priver car "La Vieille Anglaise et le continent" est un ouvrage précieux, un trop court ouvrage plein de sensibilité et d'émotion qui va vous entraîner dans le monde trop méconnu des cachalots, dans les abysses profonds et mystérieux à  la poursuite d'un rêve, d'une mission, d'un idéal. Vers des relations sincères, non pas totalement humaines, mais bouleversantes, à la découverte d'un monde inconnu et fascinant...

Ann Kelvin est une vieille aristocrate anglaise, misanthrope et un brin acariâtre, qui a consacré sa vie à l'étude et à la sauvegarde des grands cétacés. Mais Ann est vieille maintenant et gravement malade. Ses jours sont comptés... C'est à ce moment que Marc, un ancien élève et amant refait surface dans la vie d'Ann et lui propose le plus troublant des marchés: accepter de finir ses jours dans la peau d'un cachalot pour mener à bien une mission top secrète. Pour ce faire, ils vont tenter d'effectuer une transmnèse, un transfert de personnalité, un transfert d'âme devenu désormais assez courant sur des clones, pour implanter la conscience d'Ann dans le cerveau d'un grand cachalot blanc échoué sur une côte de Normandie. Une première dans le genre.  Ann va donc accepter de finir sa vie dans la peau d'un énorme cétacé maladroit, de revenir à une forme de renaissance à la nature à l'instant où elle devait mourir en tant qu'humaine. Deux à trois ans de vie supplémentaire pour une mission de reconnaissance et de marquage, une mission ayant pour but de tenter  de sauver les grands cétacés de la fin prochaine qui les attend...

Jeanne-A Debats signe ici une superbe fable écologique sur fond de science-fiction, magnifique et bouleversante. Le destin de cette vieille femme qui va renaître dans la peau d'un cachalot, qui va réapprendre peu à peu les gestes naturels de la chasse, de la survie, de la communication et de la liberté est tout simplement magnifique. L'auteure signe ici de très belles pages sur les fonds marins et nous découvrons le monde des grands cétacés, des cachalots en particulier, un monde bien souvent inconnu mais ô combien bouleversant. Mais derrière la poésie, il y a aussi la menace, bien réelle, de l'extinction des grands cétacés et Jeanne-A Debats, sans jamais tomber dans la facilité ou le  ton moralisateur, tire la sonnette d'alarme sur une situation bien trop tragique. Mais en même temps, le constat est là. Il est sans doute déjà trop tard...

La Vieille anglaise et le continent est au final un très bel ouvrage, bien qu'un peu trop court à mon goût, qui nous entraîne dans un superbe hymne à la nature d'une beauté rare et qui dénonce, bien que de façon pour le coup un petit peu simple, les exactions des baleiniers pirates et des financiers. C'est peut-être un peu facile, certes,  mais cela n'enlève pourtant rien à la beauté du message et à la magie du voyage auquel Jeanne A. Debats nous convie. Sa plume nous conte avec émotion les émois de deux cachalots dans un monde en perdition et nous, on referme le livre, émus, bouleversés et profondément marqués. C'est peut-être de la sf-écolo, certes, mais c'est pour moi avant tout un ouvrage qui parle directement au cœur de ceux qui aiment la nature et de ceux qui ont peur de l'avenir qui s'offre à eux... La Vieille anglaise et le continent est un ouvrage rare et précieux, un de ces ouvrages qui vous changent un peu au fond de vous et que vous gardez précieusement à l'esprit. Une réussite en si peu de pages...


Note : 9/10

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :


Grand Prix de l'Imaginaire, 2008

Prix Julia Verlanger, 2008

Prix du Lundi, 2008

- Site de l'éditeur

Vote:
 
7.67/10 ( 6 Votes )
Clics: 4702
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Armée du Seigneur Noir 1, L' - Le magicien et le golem Armée du Seigneur Noir 1, L' - Le magicien et le golem
  Ce premier roman est une véritable révélation! De la bonne fantasy sur un scénario assez classique mais bien écrit et surtout avec de l'humour, un seco...
Kate Daniels 3 - Attaque Magique Kate Daniels 3 - Attaque Magique
La série des Kate Daniels de Ilona Andrew a plusieurs particularités: tout d'abord, et peut-être la moins amusante, c'est très certainement que cette sér...
Anno Dracula Anno Dracula
Londres. 1888. Dans le quartier de Whitechapel, bien connu pour sa pauvreté et sa criminalité, un mystérieux tueur surnommé Scalpel d'Argent a tué affreu...

Autres films Au hasard...