Critiques par genre Fantasy Pucelle de Diable-Vert 1, La - La perle et l'enfant
Liste alphabétique Derniers ajouts Plus regardés Mieux notés
Pucelle de Diable-Vert 1, La - La perle et l'enfant
Genre: Fantasy
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Mnémos
Collection: Icares
Auteur: Paul Beorn
 

Mnémos ne m'avait jamais déçu. Il s'agit à mon sens de l'une des meilleures maisons d'édition qui soit, capable de nous proposer de la fantasy autre, différente, ardue et pas forcément déjà vue. Avec des livres tels que Le Don de Patrick O'Leary, Chien du Heaume de Justine Niogret ou bien encore Le cycle de Charlotte Bousquet ou bien celui de Tanith Lee, force est de reconnaître que l'éditeur a très fortement marqué le public français et l'humble lecteur que je suis par la même occasion. Avec "La perle et l'enfant", premier tome d'un dytique appelé "la Pucelle de Diable Vert", on reste dans le même registre, soit cette fantasy différente, mais avec le talent et la classe en moins. Vous l'aurez compris, je n'ai malheureusement absolument pas aimé ce premier roman...

 

Il me serait difficile de dire que Paul Beorn écrit mal, bien au contraire, il a du style mais le problème c'est qu'il n'y a que ça dans son roman! L'histoire n'est pas forcement passionnante, ou peut-être n'est-elle pas assez bien racontée, et les personnages sont insignifiants et je n'ai à aucun moment vraiment réussi à m'attacher à l'héroïne. Alors il y a bien sûr quelques passages très bien, voir excellents, quelques scènes d'action plutôt bien menées et bien sûr bien écrites mais ça s'arrête là. Beaucoup de bonnes idées qui ne vont pas très loin et qui ne sont pas très bien exploitées. Dommage…

Alors l'héroïne de ce roman c'est une certaine Jehanne, un personnage qui se veut plus ou moins inspiré par Jeanne D'arc. J'insiste sur le plus ou moins, bien que je ne sois pas forcément un spécialiste de ce personnage historique, car si on ne me l'avait pas indiqué, pas sûr que je m'en serais forcément rendu compte. Remarquez, sans doute faut-il plus y voir ici une inculture de ma part. En tout cas notre Jehanne entend bien des voix, ou plutôt une voix qui lui vient d'une boucle d'oreille. On apprendra d'ailleurs au cours d'un flash-back absolument pas bien amené comment Jehanne a eu cette boucle d'oreille et qui elle est réellement. C'est digne d'une grande série B!

Toujours est-il que Jehanne, qui est une soldate du Bailli, la seule femme dans ce monde d'homme, doit se rendre dans la cité de Diable Vert pour enquêter sur un étrange phénomène. En effet, dans un monde en guerre, dans un monde où la misère est le lot quotidien, Diable Vert semble connaître une seconde jeunesse. En effet, venus de tout le royaume des "gens" accourent, car il est dit qu'à Diable Vert tout est réalisable, il suffit de laisser à l'entrée de la ville une chose qui nous est chère. Comme par hasard, Jehanne la pucelle découvre à l'entrée de cette ville un bébé. Une pucelle, un bébé mystérieux, une boucle d'oreille qui parle, presque tous les ingrédients étaient réunis pour nous offrir une enquête trépidante, passionnante et originale, d'autant plus quand la magie s'en mêle.... Mais non. Ce n'est pas trépidant, ce n'est pas intéressant et c'est parfois ennuyeux et même énervant de voir autant de bonnes idées qui ne vont pas au bout! Alors bien sûr on voit une femme se dresser contre une armée entière (ou presque, le style de Paul Beorn est quand même moins épique que ça!) et dans l'idée y a du bon et encore une fois certains passages sont réussis mais au final ça n'apporte pas grand-chose de nouveau. Difficile de dire que c'est mauvais, ce n'est juste pas très intéressant! Les personnages ne sont absolument pas attachants, les méchants pas vraiment effrayants, tous manquent de charisme, de chaleur, de vie!

Je ne voudrais pas non plus entièrement noircir le tableau, tout n'est pas mauvais bien évidemment dans ce roman, et encore une fois certaines idées telles que certains mystères prenant notamment naissance dans le corps de Jehanne (je ne veux pas trop en dire…) sont plutôt une belle trouvaille mais encore une fois pas assez bien exploitées. C'est dommage.

 

En conclusion heureusement que ce roman était court, sinon je ne l'aurai pas fini ou bien avec le plus grand mal… L'histoire de Jeanne d'Arc n'est absolument pas exploitée plus que ça, on n'est pas dans une espèce de roman de fantasy historique, ça manque cruellement de folie, de fraicheur, de nouveauté. C'est bien écrit mais c'est à peu près tout. Comme quoi avoir du style ne fait pas tout ! Une autre structure, quelque chose de plus dynamique, quelques passages plus énergiques auraient donné quelque chose de superbe. Là on s'endort malheureusement...

 

Note : 4/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

Site de l'auteur : http://leblogdetontonbeorn.hautetfort.com/

Site de l'éditeur : http://www.mnemos.com/

Vote:
 
5.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 2824
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Fantôme du Roi, Le Fantôme du Roi, Le
Un nouveau Gemmell, c'est normalement synonyme de bonne nouvelle, hélas ça n'a pas été le cas cette fois, il semble en effet que Bragelonne arrive en fond ...
Guerre de l'Hydre, La Guerre de l'Hydre, La
Après un space-opéra flamboyant, "Bloody Marie" paru il y a maintenant deux ans, Jacques Martel revient au genre et à l'éditeur de son premier roman Le Sa...
Ange de la mélancolie, L' Ange de la mélancolie, L'
Le fantastique français regorge d'auteur et de nouvelliste tels que Mélanie Fazi, Gudule Jean-Pierre Andrevon, Anthelme Auchecorne ou encore Jess Kaan et en...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...