Louis le Galoup 2 - Les Nuits d'Aurillac
Genre: Fantastique , Lycanthropie , Littérature Jeunesse , Contes et Légendes
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Nouvel Angle
Auteur: Jean -Luc Marcastel
 

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé Louis et ses compagnons, enfin parvenus aux portes de la cité d'Aurillac. C'est fou comme on s'attache aux personnages et à cette histoire, et je n'aurais jamais cru que je serais aussi contente que cela d'attaquer le tome 2 ! Et le pire, c'est qu'à la fin de ce second volume, c'est encore pire, je suis complètement conquise à la cause du Galoup et de ses amis et je suis tombée sous le charme de la plume de Jean-Luc Marcastel, de sa générosité et de son amour pour son pays et pour ses personnages transpirant à chaque page, de sa gouaille, et aussi des dessins de Jean-Mathias Xavier qui jouent un véritable rôle dans le roman.

Oui, je le reconnais, j'ai découvert un auteur qui me touche et qui me parle, car il ya quelque chose derrière ses mots, un petit je ne sais quoi de profondément humain, une gentillesse bonhomme, qui transparaît surtout dans son "Petit Précis des Terres d'Oc à l'usage des Voyageurs", ce petit cahier plein d'humour et de découvertes qui contient de nombreux  dessins de Jean-Mathias Xaxier, un glossaire, une découverte de la ville d'Aurillac, des notes sur les épées légendaires et les Maures ainsi qu'une fois encore, pour notre plus grand plaisir, des recettes de la bonne cuisine du pays !


Cette série de Jean-Luc Marcastel a un petit quelque chose qui transcende les générations, qui les fait se réunir au coin du feu et écouter les aventures de Louis, les yeux ronds et la bouche étirée par un sourire, émerveillés pour les enfants, un brin nostalgique pour les adultes. L'auteur entortille les phrases de la manière la plus imagée possible, parfois même jusqu'à l'indigestion de formules et d'images, mais même si parfois cela manque un peu de simplicité, son style unique et travaillé nous emporte très très loin en un temps où les sentiments et les gens étaient peut-être plus simples et ou la vie était plus rude, plus prosaïque. Jean-Luc Marcastel fait revivre pour nous le temps des conteurs et des belles phrases, des tournures coquines et drôles qui font s'esclaffer au coin du feu et visualiser sans coup férir sentiments et personnages. Il nous prend avec douceur par la main pour nous entraîner dans une histoire et un pays qu'on le sent aimer, qu'il veut nous faire apprécier et découvrir et qu'on est forcé d'aimer à sa suite tant il sait être convaincant ! Pour moi, le maître mot de cette série est générosité: générosité de plume, générosité de caractère, abondance des saveurs en fin d'ouvrage, amour de la découverte et du partage; ce roman est une bouffée d'air frais, d'authenticité et de naturel ! Il ya quelque chose de sain, de terroir, oui, de rustique, dans Louis le galoup, quelque chose de vrai qui nous touche véritablement. Je ne sais pas pourquoi exactement, je n'ai pas souvent l'habitude de parler en ces termes des romans que je lis car ils sont finalement assez peu adaptés à la littérature, mais pour moi Louis le galoup est un ouvrage honnête et généreux, un de ces livres qui vous font sentir les vraies valeurs, qui sent le cantal et la pierre chaude. Assez fascinant…

Mais trêve de blabla, parlons quand même un peu de l'histoire, je sais que vous n'attendez que cela ! Comme je le disais plus haut, on retrouve donc nos trois compagnons, Louis, son frère Séverin et la Roussote, la jeune sorcière, aux portes de la Cité d'Aurillac où ils doivent retrouver un forgeron, un certain Maitre Lebreton, sur les ordres de Thierry, oncle de Louis et dernier Galoup Blanc dévoué à la cause du Roi. Mais voilà, les galoups noirs à la solde de Malemort, le Grand Veneur, et le Siblaire, une immonde créature mi homme mi-serpent, sont à leur poursuite, bien décidés à tuer Louis, un galoup qui détient un grand pouvoir et qui pourrait bien être celui-ci qui les mènera à leur perte, et ils les attendent donc aux portes d'Aurillac. Les trois jeunes gens vont devoir faire preuve d'astuce et de courage pour pénétrer dans la ville et aller au devant de bien des dangers, des mystères et des découvertes…


A la fois conte folklorique et récit d'initiation, Louis le galoup nous parle de courage, d'éveil des sentiments, de loyauté, d'acceptation de ses propres différences et de celles des autres, de tolérance et tout simplement du fait de grandir, que l'on soit jeune homme où jeune femme, dans un monde que l'on ne comprends pas forcément, de la difficulté de faire avec des émois, des troubles et des sentiments qu'on a du mal à identifier à cet âge. Louis est le centre de cette série et aura justement fort à faire avec sa double nature, sa relation avec la Roussote et les étranges secrets que lui cache son frère, mais d'autres personnages vont venir se greffer à nos trois compagnons comme le maitre Forgeron qui a plus d'une corde à son arc et sa Dame, une princesse mauresque exilée. Les Nuits d'Aurillac se lit vite, un peut trop vite même, mais l'on est quand même dans un registre jeunesse, ce que j'ai un peu facilement tendance à oublier à la lecture de cette série, et la fin est palpitante, éclatante, une exaltation de force, de courage, de bestialité et de sentiments primaires, instinctifs. Cette fin est vraiment réussie et nous donne une envie folle d'enchainer directement avec le troisième tome, malheureusement seulement prévu pour dans quelques mois, à l'automne 2009, je crois.

Pour moi, Louis le Galoup est une excellente découverte. Une série que j'aime beaucoup, un auteur que je découvre et qui me touche, me donnant envie de découvrir ce qu'il a pu et pourra écrire dans d'autres registres et un excellent illustrateur qui nous fait pénétrer de très belle façon dans le monde de Louis. Un tout cohérent et homogène qui rend cette série extrêmement attachante, authentique et humaine, qui ressuscite la voix des anciens conteurs (on pense bien évidement au maître Claude Seignolle comme je l'avais dit au sujet du premier tome), dans une apothéose d'images et de formules colorées, amusantes et pleines d'oralité, frappant l'imagination et prêtant très souvent à sourire. Une bien belle série !


Note: 8/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre:


- Site officiel de la série: http://www.louislegaloup.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 5 Votes )
Clics: 3714
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Gagner La Guerre Gagner La Guerre
Benvenuto Gesufal n'est pas quelqu'un de recommandable, loin de là. C'est l'homme de main de Leonide Ducatore, chef de l'une des familles les plus puissant...
Entité 0247, L' Entité 0247, L'
Ancien policier venant tout juste de sortir de prison, Travis Chase débute une expédition en solitaire, en plein milieu de l'Alaska. Sa route va l’amener ...
Palace Athéna Palace Athéna
Après un New-York futuriste, Jonas Lenn nous propose de visiter Paris durant l'exposition universelle de 1889. Il y a changement de lieu donc, mais pas forc...

Autres films Au hasard...