Anita Blake 4 - Lunatic Café
Titre original: The lunatic Cafe
Genre: Horreur , Fantastique , Vampirisme , Lycanthropie , Bit-Lit
Année: 2009
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Milady
Auteur: Laurell K. Hamilton
Traducteur:
Isabelle Troin
Sortie VO: 1996
 

On continue les palpitantes et jubilatoires aventures d'Anita Blake, notre tueuse de vampire et réanimatrice préférée, avec ce quatrième volume de la série, Lunatic Café. Encore une fois on passe un excellent moment avec ce roman qui offre un tournant intéressant à la série. Peut-être pas le meilleur volume pour le moment, mais on sent que les convictions d'Anita Blake commencent à vaciller et que ses notions auparavant si bien tranchées du bien et du mal, de l'humanité et de la monstruosité, commencent à prendre du plomb dans l'aile. Et cela n'en devient que plus intéressant pour nous !

Cela fait des mois que le beau et inquiétant Jean-Claude, le vampire maître de la ville de Saint-Louis, tourne autour d'Anita mais celle-ci refuse toujours ses avances et a entamé une liaison avec Richard, aussi sexy mais beaucoup plus stable et sérieux. Enfin une relation amoureuse saine et sans mauvaises surprises pour Anita Blake ? Pas si sûr car il s'avère que Richard est en fait un loup-garou, et en plus un alpha prétendant au titre de chef de meute. On a vu plus simple et moins dangereux comme prétendant... Ah ces mâles dominants, quelle histoire !
Car en effet, Richard semble engagé dans une lutte de pouvoir avec Marcus, le chef de meute actuel, pour prendre le contrôle de la Meute de St Louis. Mais si Richard voudrait régler cette rivalité sans faire couler le sang, ce n'est pas forcément les règles des loups-garous et Marcus ne semble pas l'entendre de cette oreille. Pour la tranquillité d'esprit et la sérénité, Anita repassera !
D'autant plus quand coup sur coup Richard se met en tête de la demander en mariage, qu'elle doit annoncer la nouvelle à Jean-Claude pour éviter de se faire descendre par une vampire jalouse et que des loups-garous disparaissent étrangement depuis plusieurs semaines. Alors quand Marcus vient  en plus lui demander de l'aide pour résoudre ces disparitions, c'est un peu la goute d'eau qui fait déborder le vase...

Lunatic café est encore une fois un roman efficace, drôle, palpitant et divertissant. Mais pour le coup, l'intrigue passe ici un peu au second plan et ne brille par sa présence et son originalité. Ca s'étale pour pas grand-chose et on sent que l'auteur place ses priorités bien ailleurs dans ce volume. Et en effet, c'est bien plutôt les relations amoureuses de l'héroïne qui ont le premier rôle. Mais sans pour autant que cela n'en deviennent mièvre, je rassure tout de suite ceux que cela pourrait rebuter de lire cela. Non, au contraire, on est entraînés par l'évolution et les tiraillements intérieurs d'Anita Blake, partagée entre son amour, son désir et ses convictions. Elle n'aspire qu'à une relation amoureuse avec un humain on ne peut plus normal, et voici qu'elle est déchirée entre un vampire et un loup-garou, deux monstres à ses yeux. Elle qui s'est toujours crue ouverte d'esprit, l'est-elle finalement assez pour dépasser ses préjugés et offrir sa vie et son cœur à un lycanthrope ? Mais dans ce cas, qu'est-ce qui la pousse à ne pas céder à Jean-Claude alors ? Il n'est finalement pas beaucoup moins humain que Richard. Ne se voile-t-elle pas la face depuis le début ? Où est le bien et où le mal? Qui sont les véritables monstres? Lunatic Café c'est donc tout cela et bien plus encore, des flics pourris et ignobles, des snuff movies révoltants, des déchirements et des scènes d'action chocs, dont certaines particulièrement bien menées avec des loups en perte de contrôle.
Anita Blake, c'est du bon, du lourd, un sacré cocktail pour un sacré bout de femme ! Tout en contradictions, le personnage continue à évoluer, ses convictions sont mises à mal et elle oscille entre pudibonderie et violence libérée. Pour Anita Blake, coucher avant le mariage c'est mal, mais dégommer des individus de sang-froid, cela ne l'empêche pas de dormir ! (Mais est-ce ici l'image d'une certaine Amérique ?) La grande force de la série, vous l'aurez compris, ce sont ses personnages, et même si ce volume présente quelques longueurs et quelques faiblesses au niveau de l'intrigue dite "policière", la galerie de personnages de la série continue à évoluer et à nous entraîner dans une spirale passionnante, vers des trio amoureux et des enjeux qui n'ont pas fini de nous étonner. Vivement la suite ! J'ai déjà pris mon ticket !!

Note : 8/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.milady.fr/

Vote:
 
7.33/10 ( 3 Votes )
Clics: 3830
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Protectorat de l'ombrelle 4, Le : Sans coeur Protectorat de l'ombrelle 4, Le : Sans coeur
  Alexia, toujours encombrée de son volumineux désagrément embryonnaire et en butte aux incessantes tentatives d'assassinat perpétrées par des vampires t...
Riley Jenson 1 - Pleine lune Riley Jenson 1 - Pleine lune
On prend la recette propre à la Bit-Lit, à peu près les mêmes ingrédients, et on mélange pour obtenir un roman d’une lecture agréable, mais sans gran...
Intrusion Intrusion
Dirigeante et fondatrice du centre Dulac, Cyrille Blake doit présenter dans quelques jours au congrès annuel de neuropsychiatrie à Bangkok une présentatio...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...