Cathédrales de Brume
Genre: Extraterrestres , Anticipation , Science-fiction
Pays d'origine: France
Editeur: Rivière Blanche
Auteur: Oksana et Gil prou
Illustrateur: Monsu Desiderio
 

L'espace. Que connaissons-nous de l'espace? Cet infiniment grand au dessus de nos têtes. Si grand que l'on a du mal à le voir, à le penser dans son entier. Dans cet infiniment grand, une capsule spatiale à la dérive. A l'intérieur un homme seul, ou presque. Un homme qui porte le nom de Amaranth Heliakthor, pétrifié dans son sarcophage et condamné à vivre dans cette quasi solitude. Quasi solitude oui car à ces côtés une sentinelle électronique veille, une sentinelle programmée pour vivre quelques plus de mille ans. C'est peu, trop peu quand on sait qu'Heliakthor,par le biais de substances étranges, est condamné à vivre une éternité. Et il faut bien l'avouer une éternité sans mouvement, dans le silence de l'espace, c'est long, très long…


Cathédrales de Brume est le premier roman, d'Oksana et Gil et il nous plonge dans un univers absolument fantastique. Au vu de ce que je disais en introduction, vous aurez compris que le principal enjeu de ce roman, c'est le temps! Ce temps qui passe, ce temps que l'on ressent, ce temps réel, historique. Il va m'être difficile de vous résumer ce livre qui a été pour moi, qui lit peu de Science-fiction, une véritable révélation et qui m'a complètement réconcilié avec le genre. Difficile à résumer tout d'abord car il n'y a pas d'histoire au sens où on l'entend habituellement. Non pas qu'il ne s'y passe rien, au contraire, mais on est loin des batailles intergalactiques, des complots entre extraterrestres et humains (genre de trucs que j'adore!). Non, on est ici dans une sorte de huis-clos, une sorte de long monologue qui nous fait éprouver le temps et l'espace! Alors bien sur Heliakthor va rencontrer des extraterrestres, croyant un moment pouvoir combler sa solitude. Mais non, la réalité du roman est tout autre. Quant il rencontre ses autres habitants de l'espace extragalactique, il est encore plus déstabilisé, en effet dans l'espace tout n'est pas en quatre dimensions ! Et voilà les auteurs qui nous expliquent comment on peut appréhender et vivre avec 10 dimensions ou plus… Alors bien sûr dit comme ça, ça fait un peu Hard-Science! C'est vrai, difficile de le nier, certains passages sont plutôt de cette trempe, sans doute du au fait qu'Oksana a poursuivi des études supérieures de mathématique, mais c'est aussi admirablement bien expliqué, passionnant et surtout d'une poésie folle! Oui, Cathédrales de Brume n'est pas un roman de SF comme on pourrait s'y attendre, non, il s'agit avant tout d'un grand poème fantastique, sublime, magnifique soutenu par un style excellent, même si parfois on aurait voulu quand même un peu plus de légèreté! Il m'aura quand même fallu trois longs mois pour venir à bout de ce magnifique poème mais il est clair aussi qu'il m'a fait l'effet d'un coup de poing en pleine tronche, on le prend vraiment en plein tête!

Donc, vous l'aurez compris il y a la notion de temps et de solitude qui est en jeux! Mais pas uniquement, car Oksana et Gil vont bien plus loin, en nous proposant un voyage qui n'a pas de limite ni sur le fond, ni sur la forme d'ailleurs (je tiens encore ici à souligner la qualité d'écriture des deux auteurs!). Le voyage est partout, à chaque page, à chaque ligne c'est une nouvelle découverte! Car bientôt Heliakthor va trouver un moyen d'échapper à cette chape de plomb qu'est cette capsule, il va trouver un moyen d'échapper à cette solitude et il va faire un voyage intérieur surprenant, il va construire des cathédrales de brume! Voilà un concept absolument sidérant crée donc par Oksana et Gil, une sorte de porte à l'intérieur de soi, à l'intérieur d'Heliakthor qui lui permet de créer, de façonner des mondes et d'en garder plus ou moins le contact. Comme si d'un coup l'imagination prenait le contrôle, comme si d'un coup l'imagination sauvait du désespoir, comme s'il était possible de vivre et de faire vivre à l'intérieur de soi! Le concept est hallucinant et surtout permet tout un tas de folies, de créations qui vont habiter les pages de ce roman qui chez moi fera date! Cathédrales de Brume, à partir du moment où est introduit ce concept prend un tout autre éclairage, entre SF et poésie surréaliste, entre philosophie et aventures extraordinaires, entre jeux d'optique qui ont de quoi vous perdre et pensée profonde sur soi, la raison, l'âme, l'espace et le temps! Des concepts fous qui vous mettent les neurones en ébullition et qui vous promènent dans des mondes superbes.

Dans ces Cathédrales de Brume, dans ces moments ou Heliakthor rompt avec la solitude, il convoque des personnages comme le philosophe Héraclite, philosophe du temps s'il en est, Jim Morrison pour un court instant d'anthologie, des peintres, des artistes, certains amis qu'il rencontre au hasard, réels ou pas. Il en découle des conversations passionnantes sur divers sujets aussi divers et variés que le temps encore, l'espace toujours, mais aussi l'art, l'amour, soi, l'autre etc. Et c'est ainsi que lentement ce déroule ce roman atypique, particulier et, passez-moi l'expression mais c'est elle qui résume encore mieux ce que j'ai ressentis : on en prend plein la gueule! On ressort de cette lecture éreinté (bah oui ce n'est pas Star Wars!), entièrement chamboulé et avec plein de questions en tête, avec une nouvelle vision sur ce qui nous entoure, avec des doutes et des larmes aux yeux aussi tant il y a de beauté dans ce livre!

Très philosophique certes, parfois même on aurait préféré plus court, écrit peut-être plus simplement, car il faut l'admettre, c'est du lourd, c'est du gros, c'est parfois contraignant à lire mais c'est un voyage, que dis-je, c'est un trip à faire, un truc à essayer au moins une fois dans sa vie! Le tout en plus peut être accompagné de musique, puisque Cathédrales de Brume est un projet vaste, très vaste, dans tous les sens du terme, et un musicien s'est ajouté à ce duo pour composer des sons qui vont sur ce fascinant délire de poésie science-fictive! Grandiose!

Alors bien sûr, comme je le disais précédemment, le roman n'est pas exempt de défauts (il s'agit quand même d'un premier roman!) et peut-être est-il trop érudit parfois, remplit de citations littéraires, philosophiques mais aussi picturales et c'est vrai que cela peut faire beaucoup, décourager même parfois. Cathédrales de Brume ne se lit pas d'une traite, c'est une évidence et il demande un investissement important de la part du lecteur, mais encore une fois, bien plus qu'un roman, c'est une expérience!


Pour être tout à fait franc il m'est impossible de vous dire tout ce qui se trouve de beau et de fabuleux dans ce roman. Ce n'est pas une histoire qui se raconte, c'est quelque chose qui se vit. Alors bien sûr certaines mauvaises langues diront que j'en fait peut-être un peu trop… Et bien tant pis! Oui, c'est dur de lire Cathédrales de Brume, surtout si vous n'êtes pas un gros lecteur de SF comme moi, mais oui c'est bon aussi! Tout est touchant dans ce roman étrange, le style, les idées et vous le prenez vraiment en pleine poire! Ca vous décolle les méninges et de temps à autre ça fait du bien! Rivière Blanche à fait ici un choix tout à fait audacieux en publiant ces deux auteurs atypiques, en se foutant complètement du qu'en dira-t-on, en osant faire une démarche qui sort des sentiers battus et en nous proposant une œuvre audacieuse et forte qui bien évidemment ne pourra pas plaire à tout le monde mais qui m'a pour ma part remis à ma place! Ces auteurs m'ont réconcilié avec la SF, en écrivant leur œuvre loin des débats stériles, avec leur truc à eux et ça c'est bon!! Bravo, ou plutôt, merci à Oksana, merci à Gil Prou et merci à Philipe Ward pour ce magnifique voyage!

 

Note : 8/10

Le Cimmerien

 

 

A propos de ce livre :

 

- Site des auteurs : http://oksanaetgil.skyrock.com/
- Site de Dawn and Dusk (la musique du roman) : http://www.myspace.com/cathedralesdebrume
Vote:
 
9.28/10 ( 141 Votes )
Clics: 10992
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Europole - Guide de résistance dans la titanopole rétrofuturiste Europole - Guide de résistance dans la titanopole rétrofuturiste
A l'instar des romans "Nephilim" ou "Abyme", ce livre est tiré d'un jeu de rôle créée par la société Multisim. Cet univers qui avait donné jour au roma...
Lila Black 3 – Destination Faerie Lila Black 3 – Destination Faerie
Alors qu'elle commence à s'habituer à vivre en Démonia avec avec ses deux époux l'elfe Zal et le démon Teazle, Lila va devoir revenir en Otopia, notre di...
Steampunk - De Vapeur et d'Acier Steampunk - De Vapeur et d'Acier
Depuis une vingtaine d'année maintenant, on est habitué à côtoyer des illustrations de David Graffet dans les librairies ou les bibliothèques, que ce soi...

Autres films Au hasard...