Manières Noires
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Les Trois souhaits
Auteur: Jean-Michel Calvez
 

Nous connaissions déjà très bien Jean-Michel Calvez pour ses romans de science-fiction et notamment pour "Styx"," l'Arène des Géants" et "Le Miroir du Temps", tous trois vraiment de qualité. C'est donc une - ou plutôt deux, devrais-je dire - nouvelle(s) facette(s) de cet auteur de talent que nous allons découvrir aujourd'hui puisque Manières Noire, en plus d'être un recueil de nouvelles, relève du fantastique.

Un nouvel aspect de la plume et des inspirations de l'auteur pour un petit recueil que je recommande chaudement, captivant de bout en bout et centré sur la figure de la mort, celle-ci planant sur chaque texte de manière plus ou moins marquée mais toujours subtilement mise en scène.

On découvre donc Jean-Michel Calvez dans un registre globalement assez sombre mais surtout empreint d'une grande sensibilité, avec toujours une touche d'humour, parfois grinçant et décalé, et des textes très axés sur l'humain, la psychologie et les mécanismes de la psyché. Que cela soit un artiste adulé, un jeune homme parti à la guerre revenant auprès de son aimé, un thanatopracteur aux moeurs étranges, un tétraplégique prisonnier de son corps, un foreur amoureux fou ou un homme en deuil, chacun de ses personnage nous emporte loin dans le désespoir, la folie, l'amour absolu ou la vengeance aveugle.


Chaque nouvelle est un petit bijou, chacune dans son genre, et certaines vont très loin, vous scotchant littéralement à votre siège durant la lecture. "Mon Journal Mental", ou le récit jour après jour du drame d'un homme conscient et lucide enfermé dans la prison de son corps, tétraplégique n'ayant même pas la possibilité d'un clignement d'oeil (on pense ici tout de suite Au Scaphandre et au Papillon de Jean-Dominique Bauby) est une vraie claque, captivant, grinçant et à la chute particulièrement bien trouvée. Du genre qui vous reste en travers de la gorge...

J'ai aussi été particulièrement touchée par la nouvelle éponyme, "Manières Noires", magnifiques pages sur l'art pleines d'érotisme et d'émotion. Un peu en dehors de la tonalité générale du recueil, elle ouvre pourtant très bien le bal, nous conduisant avec délicatesse vers la suite du recueil, nous jetant un voile noir sur les yeux comme pour nous emmener à notre insu vers des contrées fantastiques dont nous ne devons absolument pas connaître le chemin. Le voyage est sans retour possible...

"Dernier Souffle" est aussi excellente, l'histoire d'un thanatopracteur aimant les corps qu'il prépare, les désirant d'une manière absolue, non charnelle mais tout aussi forte, les préparant pour leur dernier voyage tout en prenant en échange une tout petite part d'eux-mêmes. Je ne peux vous en dire plus, mais ce texte est une petite perle. La scène du Tonton Adrien est magnifique, bouleversante et emplie d'émotion. La plume de Jean-Michel Calvez est vraiment talentueuse, ce petit recueil en est peut-être le meilleur exemple à ce jour et si vous n'en étiez pas encore convaincu, il faut absolument vous mettre ce recueil entre les mains !

Si j'ai été un peu moins convaincue par la nouvelle "De l'autre côté du miroir", il n'en va pas de même pour "Forage" et "Une rencontre Diaphane", deux histoires d'amour et de mort tragiques et cruelles, Eros et Thanatos conduisant aux actes les plus troubles et jouant ici avec les thèmes extrêmes du zombie et de la nécrophilie. Fascinant...


Le rapport à la mort dans ces nouvelles est toujours troublant, polymorphe, un jeu du chat et de la souris où l'on ne sait jamais qui gagne ou qui perd, c'est bien au-delà de cela. La Mort est souvent début, renouveau, recommencement et ce recueil intrigue, fascine, émeut et dérange tout à la fois. Et c'est à mes yeux le signe d'un grand talent, d'une grande force.

Jean-Michel Calvez nous offrir ici grâce aux jeunes éditions d'ActuSf, Les trois Souhaits, un grand ouvrage malgré sa petite taille et son prix modique, un recueil qui se dévore sans modération et qui nous permet de découvrir la production de Jean-Michel Calvez dans deux registres où nous ne l'attendions pas forcément et où il excelle tout particulièrement.

Un régal et un baume pour l'esprit, des textes intelligents et sensibles qui donnent à réfléchir, une belle réflexion sur l'homme, la mort et l'amour, pas de doute c'est du Jean-Michel Calvez. Et du bon, croyez-moi !!


Note : 9/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
5.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 2129
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Lila Black 2 - Ascenseur pour Démonia Lila Black 2 - Ascenseur pour Démonia
Bien qu'elle ait réussi à sauver Zal, l'elfe rock-star, des siens, on ne peut pas dire que la mission précédente de Lila Black ait été une réussite. On...
Sang des morts, Le Sang des morts, Le
Un informaticien atteint de nombreux tocs se fait enlever par une mystérieuse femme, lui annonçant qu'elle le protège alors qu'il se rend chez son employeu...
Anno Dracula Anno Dracula
Londres. 1888. Dans le quartier de Whitechapel, bien connu pour sa pauvreté et sa criminalité, un mystérieux tueur surnommé Scalpel d'Argent a tué affreu...

Autres films Au hasard...