Enfin la nuit
Genre: Fantastique , Apocalypse , Anticipation , Science-fiction , Novella
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: L'Atalante
Collection: La Dentelle du Cygne
Auteur: Camille Leboulanger
 

Un jour, la nuit a disparu. Définitivement. Elle a ainsi laissé place à une une journée sans fin où règne un ciel flamboyant. Devant cette fin du monde inattendue, L'humanité semble avoir perdue toute sa raison, incapable de trouver le sommeil ou un peu de fraîcheur. Thomas, un ancien policier dont la femme s'en est allé, se retrouve seul sur les routes, n'allant nulle part. Puis, il va croiser Sophie, une adolescente aussi paumée que lui, et ils vont partir tous les deux, sans savoir où aller, jusqu'à ce qu'un espoir providentiel pointe le bout de son nez.

 

Invasion extra-terrestre, Météorite géant, monstre venu d'ailleurs ou encore épidémie meurtrière, les fins du monde sont nombreuses en littérature, mais pour sa première novella, Camille Leboulanger trouve tout de même le moyen d'en trouver une originale : la disparition de la nuit ! Certes, les dégâts les plus visibles seront dûs à l'humain, incapable de supporter ce changement et y voyant logiquement sa fin.

C'est donc dans cette France catastrophée que va évoluer Thomas, parti barouder là où le vent veut bien le mener après la disparition de sa femme, ainsi que Sophie, une adolescente qui va croiser sa route. Ses deux âmes que peu dechose devait amener à se rencontrer vont pourtant sympathiser, peut-être plus, mais rien de répréhensible dans un monde qui touche à sa fin. Le pire sera plutôt la mort accidentelle, du moins imprévisible, de la jeune femme.

N'ayant plus rien à attendre de la vie, Thomas reprendra la route pour aller nulle-part, croisant d'autres destins et d'autres événement qui le feront sortir de sa léthargie. Car "Enfin la nuit" est un récit de rencontres, le récit d'histoires qui se croisent et celui de morts cruels où l'ironie vient parfois mettre son grain de sel. Puisque dans l'apocalypse, il semble que le monde et le destin deviennent un petit peu sadique

Enfin la nuit est donc un roman où l'on arpente les routes sans quête et sans but, en ne cherchant pas à accomplir quelque chose, mais où l'on essaye juste d'aller quelque part afin d'errer dans un monde sans nuit. C'est donc plutôt un roman d'ambiance, une ambiance plutôt lugubre, malgré la situation initiale. C'est donc un roman qui n'a rien de joyeux et où la mort est omni-présente, avec un sens de l'humour bien particulier.

 

"Toi qui entre ici abandonne toute espérance" disait Dante dans la Divine Comédie et l'on pourrait tout à fait le signaler aux personnages de Camille Leboulanger qui signe une première novella à la narration à la fois épurée mais sachant utiliser de grands effets quand le récit se montre vicieux. Le principal défaut de ce roman est finalement d'être sortie durant un été plus que pluvieux, car vu son sujet, c'est un peu dommage.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

 

Vote:
 
8.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 3366
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Empire immortel 1, L' : God save the queen Empire immortel 1, L' : God save the queen
  L'empire britannique en 2012 : Victoria est toujours sur son trône, veuve du prince Albert et la Pax Britania s'étend sur le monde. L'aristocratie, infect...
Protectorat de l'ombrelle 1, Le - Sans âme Protectorat de l'ombrelle 1, Le - Sans âme
  La couverture de "Sans âme" nous annonce "une histoire de vampires, de loup-garous et d'ombrelles". C'est vrai, on trouvera de ces trois éléments en quan...
Chronique des rivages de l'ouest 2 –  Voix Chronique des rivages de l'ouest 2 – Voix
Ansul était autrefois une cité pacifique et prospère, où de nombreux dieux étaient vénérés et où la culture était chérie. Mais les Alds, des fanati...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...