Agents de M. Socrate 1, Les - La Confrérie de l'Horloge
Titre original: The Hunchback Assignments
Genre: Fantastique , Thriller-Polar , Steampunk , Littérature Jeunesse
Année: 2010
Pays d'origine: Canada
Editeur: Le Masque
Collection: MSK
Auteur: Arthur Slade
Traducteur:
Marie Cambolieu
Sortie VO: 2009
 

Modo n'est pas un adolescent comme les autres, il est ce qu'on appelle un freaks ou, à tort, un "monstre". Recueilli par un étrange homme, M Socrate, il va recevoir un enseignement hétéroclite où se mélangent cours de géographie, de latin et d'arts martiaux. Mais si Modo est différent c'est aussi car il a un don, étrange et bien pratique : il peut dissimuler son visage, le modeler et lui donner une autre forme, en l'occurrence celle qu'il veut. Il faut reconnaître, c'est bien pratique pour lui et surtout pour l'auteur qui par cet habile procédé arrive à nous faire oublier le côté Freaks pour se centrer sur le côté enquête. Ainsi l'auteur, Arthur Slade, va délaisser quelque peu le côté "monstre", bête de foire, pour se concentrer sur l'action, nous plongeant dans un Londres victorien fabuleusement reconstitué.


Il y a beaucoup de chose qui m'attiraient dans ce roman, beaucoup de thèmes qui me touchaient mais au final, j'ai été un peu déçu. Arthur Slade évite soigneusement les sujets intéressants, ou du moins qui me semblaient intéressants, comme par exemples les difformités de Modo.  Le fait que Modo puisse changer de visage nous fait vite oublier l'aspect freaks pour seulement nous plonger dans les aventures d'un jeune ado avec des pouvoirs. On a l'impression que l'auteur ne va pas au fond de son sujet, qu'il n'ose pas, et personnellement, malgré les aventures et les rebondissements, il m'a un peu perdu en route. Alors bien sûr c'est bien écrit, très bien écrit même, mais c'est un peu trop ado quand même (et d'ailleurs, nul doute qu'un plus jeune public n'aura pas du tout le même ressenti que moi) et le thème aurait pu être traité d'une façon plus mature sans que l'histoire n'en pâtisse.

Mais n'allez pas non plus croire que ce premier tome de "la confrérie de l'Horloge" est un mauvais roman, loin de là ! C'est même un bon roman pour ado avec une ambiance toute particulière, une ambiance inspirée par Doyle entre autre. On évolue très vite dans un Londres enveloppé de brume, avec ces fiacres et des hommes portant le haut de forme. Cette reconstitution de la vieille capitale anglaise est absolument fabuleuse. Si à cela vous ajoutez d'étranges disparitions d'enfants, un savant fou créant d'étranges automates mi-chair, mi-ferraille, quelques scènes d'action rondement menées avec quelques éléments steampunk, vous obtenez au final un très bon roman destiné aux adolescents ! Le lecteur se délectera des aventures d'un jeune garçon qui a trouvé un moyen très efficace de cacher ses problèmes, ce qui m'ennuie personnellement car à mon avis le thème était là, et il plongera dans le mystère de confréries étranges qui aurait pu être inspirées par la fameuse Golden Dawn.

Alors oui, il y a du mystère dans ce roman et une sacré ambiance mais il manque un petit quelque chose pour que l'on puisse vraiment rentrer dedans. Même certains twists sont quelques peu entendus et c'est une fois de plus l'action qui prime. Les personnages, le background et l'histoire auraient mérités sans aucun doute plus d'approfondissements…


Malgré cela, je n'ai eu aucun déplaisir à lire ce premier tome et j'enrage même de ne pas connaître la suite des aventures et des amours de Modo ! "La confrérie de l'horloge" se lit facilement, plaisamment, avec du mystère, de l'action et quelques bons sentiments. C'est un roman pour ado et ça se sent, et ça je ne peux pas le reprocher à l'auteur d'autant plus qu'il écrit très bien. Cependant, je rêverais que de tels thèmes, sombres et troublants soit un jour repris par d'autres d'une autre façon. Bref, on est loin du "Freaks" de Tod Browning ou de l'"Elephant Man" de Lynch! Modo est un Freaks, c'est sa particularité, sa force, mais pourquoi vouloir absolument gommer ce fait de l'histoire pour au final nous offrir une très bonne mais classique histoire de polar sur fond de steampunk? Au final, le roman d'Arthur Slade se laisse lire et à n'en pas douter plaira grandement aux lecteurs plus jeunes qui voudront enfin en finir avec les Harry Pottererie pour se plonger dans une lecture un brin plus sombre et un brin plus ambitieuse quand même!


Note : 7/10

 

Le Cimmérien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.lemasque.com/

- Site de l'auteur: http://www.arthurslade.com/
Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3556
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi
  Le très attendu treizième tome du "Trône de fer" vient de sortir en français. Bien entendu la fan que je suis, s'est jetée sur le roman dès sa sortie ...
Nocturne, les Charmes de l'effroi 2 Nocturne, les Charmes de l'effroi 2
Le second numéro de la revue Nocturne, les charmes de l'effroi, est donc sorti. Le premier ayant constitué une lecture agréable, c'est avec plaisir que j'a...
Meg Corbyn 1- Lettres écarlates Meg Corbyn 1- Lettres écarlates
  Après l'excellente "trilogie des joyaux noirs", Anne Bishop nous revient avec un roman plutôt atypique : à la frontière de la bit-lit, de la fantasy et ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...