Enfants de Svetambre, Les
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Rivière Blanche
Auteur: Lucie Chenu
Illustrateur: Caza
 

S'il y a bien un recueil que j'attendais avec une fébrile impatience, c'est celui-ci ! Lucie Chenu, grande dame de l'imaginaire, grande plume et grande anthologiste, figure devenue incontournable depuis plusieurs années dans notre domaine de prédilection, est une femme de cœur autant qu'une femme de mots, une auteure d'une sensibilité rare que j'associe un peu à Nathalie Dau au niveau de leur écriture et de leurs univers respectifs (peut-être pas étonnant d'ailleurs qu'elles soient amies et que Nathalie Dau nous livre ici la très belle préface au recueil, humaine et émouvante, parfaite introduction à ce petit bijou qu'est "les enfants de Svetambre".)

J'attendais donc avec impatience ce premier recueil, avec une petite appréhension quand même je dois l'avouer, comme toujours quand on a peur d'être déçu et surtout quand en plus on apprécie grandement la personne derrière le nom d'auteur et qu'on s'est promis de faire une chronique sur le livre. Quand cela ne plait pas, c'est toujours plus délicat à gérer, pas la peine de se le cacher ! Mais merci Lucie Chenu de m'enlever d'un coup tous mes scrupules, je l'affirme bien haut, pas besoin de copinage, pas besoin de mettre des gants, pas besoin d'enjoliver les choses,  pas besoin de faire preuve de diplomatie pour écrire cette chronique, il suffit d'être honnête et objectif. Ce recueil est énorme, ce recueil est excellent, jubilatoire de par sa diversité. Merci Lucie Chenu de toujours nous rendre les choses plus faciles...


Bon, l'essentiel est dit en introduction, pas de suspens pour la qualité d'ensemble, vous pouvez tous foncer dessus les yeux fermés, ça c'est dit. Mais attardons-nous quand même sur certaines nouvelles un peu plus en détail. Pas sur toutes vous vous en doutez car le recueil en compte pas moins de 26. Pas de fausses notes dans ce recueil ou quasi pas, très peu de nouvelles faiblardes à passer sous silence, fait assez rare dans un recueil de cette taille. Sauf peut-être la première, "Les Aigles de Valmy" l'une des seules a ne pas m'avoir véritablement convaincue, malgré son thème que j'ai beaucoup aimé. On commence donc doucement, mais  Lucie Chenu, la maligne, ne fait que mieux tromper le lecteur ! Car après c'est l'explosion. Fantasy, fantastique, voire SF se croisent ici, toujours avec sensibilité, et chaque nouvelle est une petite perle. Ce qui est rare et précieux dans ce recueil c'est qu'aucune nouvelle ne se ressemble. C'est fou comme un seul et même auteur peut avoir des univers aussi différents, des textes aussi variés et originaux que le sont tous les textes ici présents. Pas de redondance, aucune lassitude, on a l'impression de découvrir mille plumes, c'est hallucinant !

Parmi mes nouvelles préférées, je citerais "Retour à Gaïm' Hya", fan fiction en hommage à Marion Zimmer Bradeley et à son cycle de Ténébreuse, qui réussit le tour de force de m'avoir complètement scotchée sans que je l'ai lu le texte de référence... Citons aussi "La Source", magnifique texte, ode aux mythes et à la nature,  "Ulates" et son folklore celte et sa superbe histoire, "clonage" qui comme son nom l'indique vous entrainera dans la génétique, mais aussi et surtout vers une réflexion sur la maternité, le tout profondément teinté de mythes une fois encore, "le Théâtre de Barbe Bleue" et sa terrible histoire de Père Noël en chocolat, terrifiant cauchemar d'enfant. Mais il y a aussi et surtout les "Trois Souhaits de Clara" qui même si son déroulement est convenu, n'en demeure pas moins magistrale, "Fille mère" et sa manière de revisiter l'histoire du Petit Chaperon Rouge, "La Cime et le Gouffre" et la très belle et cruelle histoire de Pyrène. Et enfin, avec "Chœur de Dragon", vous ne verrez plus les cerfs-volants de la même façon... Et plein d'autres encore... Mais je ne vous en dirais pas plus, j'aurais trop peur de vous dévoiler trop de ces beaux textes, de vous en gâcher le plaisir de la découverte et de la compréhension.

Il y a beaucoup de textes hommages aussi, de références, et l'on découvre Lucie Chenu auteur, certes, mais aussi Lucie Chenu fan et admiratrice, une femme toute en modestie et en  hommages sensibles. Certains textes sont aussi écrits en étroite collaboration avec d'autres auteurs et "Haine, Rupture et Commencement" en est un très bel exemple. Cette nouvelle est écrite avec Julien Fouret et Delphine Imbert et nous emporte dans une vision de la Genèse, par les yeux de Lilith mais aussi d'Adam puis de Lucifer s'adressant à Eve. Magnifique, ce texte est une pure réussite ! De toute façon, j'arrête de vous le dire, il faudrait que je le dise pour quasi toutes les nouvelles et cela risque d'être redondant. Je crois de toute façon que vous avez compris la substance de ma chronique: ce recueil est une bombe !!!


Lucie Chenu parle de femmes, beaucoup, et d'enfants bien sûr, des enfants à venir ou bien déjà présents. Elle nous parle d'amour, de respect, de croyances et de foi en les mythes. Les enfants de Svetambre ce sont des histoires emplies d'une profonde humanité, chaque texte est un peu comme les enfants de Lucie Chenu, elle le dit elle-même, mais c'est fou comme cela se ressent à la lecture, comme cela confère une profonde cohérence humaine et touchante au recueil... Humain et généreux, c'est ce qui ressort pour moi de ce très beau recueil. Vous allez voyager, vous aller plonger dans un monde beau et parfois triste, un monde coloré, parfois grinçant, souvent émouvant, un monde où la magie n'est jamais loin, parfois juste dans un mot ou dans un regard, dans un simple geste. En lisant "les enfants de Svetambre", on est comme ces cerfs-volants de "Chœur de Dragon": on s'élève, on s'envole, on s'étire vers quelque chose de meilleur et de plus doux, vers quelque chose plein de promesse. Alors merci Lucie Chenu pour ce très beau voyage, pour cette lecture incontournable et d'une richesse folle. C'est une vraie réussite, un recueil d'une qualité rare...


Note : 9/10

 

 Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :

 

- Blog de l'auteur : http://les-humeurs-de-svetambre.over-blog.com/
- Site de l'éditeur : http://www.riviereblanche.com/

Vote:
 
6.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 4748
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Destination Lovecraft Destination Lovecraft
Il y a différentes façons de parler d'un auteur. On peut prendre le ton le plus doctoral possible, on peut romancer sa vie et on peut aussi la poétiser! C'...
Waldganger Waldganger
Bragelonne réédite ici en un seul volume, les six épisodes d'un feuilleton publié auparavant uniquement sous forme numérique j'ai nommé Waldganger", un ...
Chevaucheur d'Ouragan Chevaucheur d'Ouragan
De la fantasy, il y en a beaucoup qui sort actuellement et, finalement, très peu de romans semblent réellement se dégager des références et archétypes d...

Autres films Au hasard...