Katharsis
Genre: Thriller-Polar , Apocalypse , Anticipation , Science-fiction
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Interkeltia
Auteur: Oksana et Gil Prou
Illustrateur: Antoine Caron
 

Avec Cathédrale de Brumes, Oksana et Gil Prou nous offraient un voyage sensationnel, fabuleux, aux confins de l'espace, de la solitude et des sens. Une œuvre poétique et philosophique, une œuvre inoubliable et qui pour moi valait tout simplement l'appellation de chef-d'œuvre. Mais le plus hallucinant c'est que les auteurs ne se sont pas arrêtés là et en changeant quelque peu de style et de thème, ils vont plus loin et nous offrent ici un nouveau chef-d'œuvre, un livre à lire absolument de par sa thématique et de par la façon toute intelligente et passionnante que les deux auteurs ont d'aborder les thèmes ici présentés et pourtant maintes fois rabâchés : la planète et son mal-être! Attention ce livre fait mal, très mal!


Tout le monde le sait et ceux qui ne le savent pas font semblant de ne rien entendre, notre planète va très mal. Nous sommes en 2033, la terre est surpeuplée, le réchauffement climatique et la déforestation sont le lot quotidien des humains tout comme la famine et les guerres civiles. Mais voilà, un jour une étrange organisation éco-terroriste lance un ultimatum à la population entière via l'ONU. Si la planète ne réduit pas les gaz à effet de serre, ne protège pas notre avenir, la faune, la flore et ne prend pas en compte le devenir de notre écosystème ils déclencheront une apocalypse effroyable. Un terrible compte à rebours commence donc avec ce chantage. L'humanité à failli à son devoir et Katharsis, le nom de cette organisation, va y remédier. En fait cette organisation à plusieurs noms, mouvante, changeante, mystérieuse, insaisissable…
Voilà le lecteur entrainé alors dans un terrible compte à rebours et pris aussi dans un étrange sentiment puisqu' il devient difficile de ne pas donner raison à ces éco-terroristes, d'autant plus que les auteurs tout en arrivant à maintenir un mystère et un suspens superbement mené nous offrent aussi un terrible constat sur notre planète absolument bien détaillé et très documenté. On est alors complètement happé par ce récit qui se veut original et superbement écrit.
Oksana et Gil Prou ne se contentent pas de nous offrir un point de vue mais plusieurs point de vue, à différents endroits du globe et explorant même l'espace. Ainsi, nous voyons les interminables discussions de l'ONU, comment les différentes nations n'arrivent pas à s'entendre et à se mettre d'accord, comment le monde est gouverné uniquement par la cupidité et les intérêts. Alors que la terre risque de disparaitre nous voyons nos politiciens se chamailler comme des gamins et au final être complètement inactifs. Superbe image de notre monde moderne!
Mais Kataharsis ne se contente pas des grands de ce monde mais aussi de ce petit peuple qui est nous et Oksana et Gil Prou décident de déplacer leur histoire chez une famille vivant dans les Causses, une région où justement le cadre naturel est plus ou moins préservé. Entre une jeune fille un peu perdue et s'ennuyant dans ce trou de verdure (pour ne pas dire autre chose!), et un père un peu dépassé par les événements mondiaux et personnels, les auteurs nous proposent alors de vivre ce drame qui se veut mondial mais aussi macroscopique, comme pour nous prouver que tout le monde est touché, que personne ne peut échapper à notre univers et à sa marche inexorable vers sa terrible décadence…
Même les astronautes perdus dans l'espace, regroupant plusieurs nations, sont atteints par le drame planétaire, comme si même en conquérant l'espace, comme si même en s'isolant dans le lointain l'homme ne pouvait échapper à son destin. La peur est partout, pourtant ce que proposent de faire les éco-terroristes, au final, ce n'est qu'accélérer le processus dans lequel l'homme et son absurdité nous a plongé. Et personne ne fait rien et le compte à rebours nous rapproche toujours de l'inéluctable!
Autre personnage parmi tant d'autres, personnage qui m'a le plus touché d'ailleurs, Goran Janacek, journaliste yougoslave aux tendances misanthropiques et auto-destructives qui alimente son blog quotidiennement sur le phénomène, apportant encore un autre éclairage. On peut même se demander si ce Goran n'est pas en quelques sorte le double des auteurs?
Les auteurs multiplient donc les points de vue, comme pour nous montrer que toutes les sphères, tous les individus sont touchés, pour nous montrer que le drame est quelque chose du quotidien, que le poison est entré et qu'il est difficile de le faire sortir, surtout au vu de comment réagissent les grandes puissances. Même si les points de vue donc sont multiples, même si l'écriture se veut complexe, le grand talent de ces deux auteurs c'est de rester compréhensible, d'arriver à nous faire pénétrer par le biais du thriller, du suspens et du mystère dans des problèmes plus que graves, de nous sensibiliser à la planète, à nous-mêmes aussi…
Il m'est difficile de vous dire tout le bien que j'ai pensé de ce "Katharsis" et il y avait bien longtemps que je n'avais pas pris une telle claque! L'histoire est absolument géniale, superbement bien menée, pouvant s'interpréter sur de nombreux niveaux de lecture, du simple au plus complexe, embrassant ainsi tous les champs de réflexions allant du scientifique au philosophique, sans jamais nous faire perdre le plaisir de lecture. Et je ne vous parle même pas du style fantastique, bien à eux, reconnaissable entre milles, qu'ont ces deux auteurs! C'est tout simplement magnifique!! Il y a des purs moments de magie, de purs moments d'émotion tant avec les personnages bien sûr, souvent dépassés par la crise mondiale, que dans les descriptions de la nature par exemple. Un coucher de soleil ne m'a jamais paru aussi beau, sans compter sur la symbolique que ce rougeoiement nous offre! Quand la poésie rejoint la science-fiction, quand la science-fiction s'engage, bouscule et fait mal... Tout ici nous est livré en direct, les émotions retranscrites au présent, avec toujours ce souci de n'écarter personne, ni un personnage au profit d'un autre, ni un lecteur au profit d'un autre, une œuvre totale (mais peut-être un peu moins que Cathédrale de Brumes malgré tout, et peut-être plus abordable aussi), une œuvre coup de poing qui nous remet tous à notre place, un magnifique thriller digne des plus grands auteurs américains, une poésie étrange, bref de la grande littérature!
Au final la question qui se pose est : doit-on donner raison aux éco-terroristes? Après tout ne sont-ils pas comme les autres, des destructeurs, des tueurs de masse? Et voilà que l'on pourrait porter la réflexion encore plus loin, sur l'aspect moral, par exemple, de nos actions! La conclusion est affligeante, pessimiste et sombre. Et si de toute façon nous étions condamnés ?

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman, j'adore ce que font Oksana et Gill Prou, a tel point que j'ai du mal ici à en parler! Une œuvre à la fois aussi directe et à la fois aussi complexe, sans compromis, sans langue de bois, mais en même temps avec du style et des idées, avec de la poésie et de l'engagement, c'est rare, bien trop rare! Tout le monde trouvera son compte en lisant ce roman, l'écolo un brin baba cool, le lecteur attiré par une SF différente, le jeune en mal de sensations fortes, le scientifique qui veut voir ce que donnent ses théories, tout le monde devrait lire ce livre et surtout les plus hauts placés. Moi les mots me manquent pour vous dire le choc que se fut, la révélation qui m'a été offerte en lisant ce roman. Pour conclure, c'est vers la maison d'édition Interkeltia que je voudrais me tourner et j'aimerais avoir les moyens de faire taire les mauvaises langues, même si je ne veux pas attiser le débat, débat qui n'a pas lieux d'être d'ailleurs: à l'heure actuelle, Interkeltia est l'une des seules maisons d'édition capables de nous offrir de telles œuvres engagées, véritables et sincères, loin du commercial et loin de certains ténors de la SF qui certes ont écrits des chefs-d'œuvres mais qui parfois aujourd'hui feraient mieux de s'abstenir… Interkeltia nous offre encore une fois une œuvre à la limite de l'inclassable, plus qu'originale, de la SF comme on voudrait en lire plus souvent, actuelle, moderne et superbement écrite, à la portée de tous tout en étant intelligente. Une œuvre à la fois dense et populaire, une œuvre unique! Une maison d'édition qui mérite tout notre soutient et deux auteurs qu'il faut lire absolument. Continuez comme ça, c'est un régal! Quant à vous Melle Oksana et M. Gill Prou merci pour les deux claques que vous m'avez offertes coup sur coup, merci pour ce style, merci pour les thèmes abordés, pour cette poésie et surtout continuez car des auteurs comme vous dans le paysage français c'est rare!

 

Note : 10/10

Le Cimmerien

 

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.interkeltia.com/

- Site des auteurs : http://oksanaetgil.skyrock.com/

Vote:
 
9.23/10 ( 141 Votes )
Clics: 11084
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Naufragés de l'Entropie 2, Les - Les Manuscrits de Kinnereth Naufragés de l'Entropie 2, Les - Les Manuscrits de Kinnereth
Après des romans comme le "Da Vinci Code" de Dan Brown ou "L'Agneau" de Christopher Moore,  voici venir un nouveau roman qui s'intéresse aux évangiles et ...
Bartimeus, l’anneau de Salomon Bartimeus, l’anneau de Salomon
Bartimeus n'est pas un total inconnu, le premier tome de son excellente trilogie est sortie en France en 2003, cette même trilogie ayant pris fin dès 2005, u...
Maison des Mages, La Maison des Mages, La
Après le remarqué "La Geste du sixième royaume" qui avait obtenu le prix des Imaginales en 2012, Adrien Tomas est de retour avec un nouveau roman se situan...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...