Trilogie des pulsions 2, La - Plasma
Genre: Fantastique , Thriller-Polar
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Transitéditeur
Auteur: Jac Barron
 

Je me suis littéralement jeté sur "Plasma", le second volume de "la trilogie des pulsions" de Jac Barron!

Nonobstant son épaisseur, sa couverture encore plus effrayante que celle de "Les Cicatrices"(cette dernière est l'œuvre comme la précédente de K-station), son résumé "brut de décoffrage" reprenant le prologue du livre et son langage outrancier, il me fallait absolument connaître la suite des mésaventures des survivants de l'opus antérieur!

Cinq jours, c'est le temps qu'il m'aura fallu pour dévorer ce pavé tout en continuant d'essayer de mener une vie normale…

Frénésie romanesque qui a débouché sur un malaise à la hauteur des sensations que cette lecture m'a fait éprouver. Si seulement quelques mois sont passés entre l'édition des deux premiers tomes, la parution de "Impulsions", le dernier volet de la série, n'est pas annoncée pour tout de suite (L'auteur y travaille encore).

L'attente risque de paraitre longue, trop longue ! Tant pis, je me vengerais sur le chocolat! (quoique…)

 

Un an a passé depuis l'arrestation de Marco, qui s'était fait connaître en torturant des homosexuels masculins et en abandonnant les corps à vifs de ses victimes en plein Paris.

Son cas ne cesse d'obséder Marc Dru qui s'apprête à adopter Zacharie, l'enfant retrouvé dans l'antre souterrain du sadique.

Lorsque le psychiatre est appelé à intervenir en Gare du Nord après la mort spectaculaire d'une passagère qui s'est enflammée en pleine rame de l'Eurostar, il ne tarde pas à voir ressurgir les traumatismes de son passé.

Dru vient en aide à Lisa Gaspini et à Richard Norias. Les deux inspecteurs, chapeautés par Régis Demaistre, enquêtent sur une épidémie de combustions spontanées qui semble particulièrement interpeller les autorités politiques. Sur la touche, Franck Marshall qui séjourne en Corse pour service personnel, et Serge Miller, qui file le parfait amour avec Camilla dans sa retraite en Bretagne, ne vont pas tarder à se retrouver aspirer, avec tous leurs anciens comparses et leurs proches, par un vortex qui menace de tout emporter sur son passage !

"Plasma " est le second roman de Jac Barron. Premier constat: on doit déjà lui reconnaitre son propre style d'écriture. Avec souplesse mais fermeté, il prend le lecteur par la main et l'invite à découvrir son nouveau roman aux allures de train fantôme.

Il est déjà trop tard lorsque l'on comprend que l'on s'est embarqué dans un manège à sensations, sorte de grand huit littéraire qui assurément va nous faire vibrer de tout notre corps! Serrez les dents, accrochez vos ceintures! L'attraction va se révéler éprouvante nerveusement!

Dès les premières pages, on sent une véritable montée en puissance qui va nous mener à n'en pas douter, par de brusques descentes successives, vers des royaumes de plus en plus sombres.

La mort et le sexe s'entremêlent dans une danse effrénée, portraits crus animés d'explosions organiques dignes de " Scanners " de David Cronenberg!

Un show pyrotechnique sanglant dont la noirceur et la violence ne semblent pas avoir de limites, si ce n'est quelques éclaircies tels le quotidien entre Miller et le travesti Camilla, où bien encore l'amour filial naissant de Marc Dru.

Dans ce nouvel opus la nature humaine est encore une fois mise à nue dans ce quelle a de plus vil.

Jac Barron met en scène des situations et des acteurs qui choquent. Il aborde des sujets qui incontestablement dérangent: la sexualité, ses dérives ou bien la perversion et la corruption des autorités militaires et politiques. Son œuvre est loin d'être commerciale (Sauf peut-être en ce qui concerne le rapport entre le prix et l'épaisseur de son livre). "Transit" s'affirme comme une maison d'édition définitivement originale parce que différente!

Comme dans "Les cicatrices", l'auteur fait se succéder les points de vue de ses personnages. Il nous propose de découvrir l'action au travers les yeux d'une personnalité à l'identité interchangeable.

Force est de constater que l'univers de Jac Barron, inspiré du monde de la nuit, est loin d'être manichéen. Les notions morales de Bien et de Mal  s'y entremêlent. Qu'on le veuille ou non, son livre nous fait réfléchir et nous amène à revoir certains de nos jugements. L'écrivain revient sur le passé en donnant la parole aux morts, il inscrit son récit de façon plus large dans l'Histoire.

Cet ensemble de procédés, efficace, étaye parfaitement son projet dont la dimension nous explose littéralement au visage dans "Plasma". En effet, l'intrigue de "La trilogie des pulsions" est tout simplement "énorme", nous amenant à revoir notre appréciation du précédent volet, mais aussi par la même occasion des scénarii de thrillers de l"ampleur des "Rivières pourpres" ou du "Concile de Pierre" de Jean-Christophe Grangé.

Le rapprochement avec "Les voies de l'ombre" de Jérôme Camut est Nathalie Hug est là encore inévitable. Suspens et paranoïa exacerbés sont des ingrédients savoureusement utilisés.

Les implications sous entendues sont gigantesques. La difficulté à mettre en place par écrit une entreprise de cette taille saute aux yeux !

 

Dès lors, on comprend et on admet le parti pris de l'écrivain de décliner au travers des voix des différents protagonistes les mêmes informations, créant de fait certaines redondances.

Il se fait moins prolixe dans ses explications à la fin de son ouvrage, sans doute pour se donner l'occasion de développements à venir. Il subsiste donc pour moi un sentiment de léger déséquilibre.

Mais tenir la distance sur 720 pages, le challenge était de taille, d'autant que "Plasma" propose des scènes incroyables, surprenantes pour un livre estampillé de la sorte, des passages héroïques à la hauteur de la bataille du Mordor (Le Seigneur des Anneaux, J.R.R.Tolkien) ou de Matrix (Andy et Larry Wachowski).

Jac Barron sent sort avec énormément de brio, prouvant ainsi son talent. Je suis sincèrement admiratif.

Le wagon a pris son essor et plus rien ne pourra l'arrêter! Les pages défilent à une vitesse impressionnante, on en ressort échevelé, ravi d'avoir frissonné et d'avoir éprouvé de la peur!

Il reste encore un tome à l'auteur pour finaliser une trilogie qui pour moi est déjà incontournable dans le genre du thriller psychologique (et au-delà)! Vivement le prochain tour dans ce funèbre manège!

Une fois encore, je ne peux que vous inviter à la découvrir les tomes déjà disponibles!

 

Note : 9/10

 

Ludo

 

A propos de ce livre :

 

Blog de l'auteur : http://jacbarron.over-blog.com/

Blog de l'éditeur : http://www.transitediteur.com/

Vote:
 
8.29/10 ( 7 Votes )
Clics: 4021
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Petites Morts Petites Morts
Tout juste deux ans après "Cleer", Laurent Kloetzer revient avec un nouveau roman, ou plutôt un recueil de nouvelles, mettant en scène le personnage d'un d...
Mort du Melkine, La Mort du Melkine, La
Après quelques courts mois d'attente, la suite du Melkine arrive en librairie et nous permet donc de retrouver cet univers de space-opéra où le contrôle d...
Ferrailleurs des mers Ferrailleurs des mers
  Avec ses compagnons de misères, Nailer vit d’expédient dans un bidonville jouxtant une plage constellée de pétroliers échoués. Payé pour chercher d...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...