Anges de l'Ombre, Les
Genre: Fantastique , Vampirisme , Recueils de nouvelles , Gothique
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Le Petit Caveau
Auteur: Malaïka Macumi
Illustrateur: Alexandra V Bach
 

Depuis le temps, que reste-t-il à dire sur les vampires? Quel auteur peut encore surprendre et imaginer sur le thème des suceurs de sang ? Difficile n'est-ce pas tant le thème du vampire a été exploité voir surexploité... Mais loin de la déferlante bit-lit, certains auteurs continuent de perpétuer une certaine tradition proche d'Anne Rice voire de Bram Stocker. C'est le cas de Malaîka Macumi qui, dans un style très classique, arrive encore, au détour de certaines nouvelles, à nous surprendre.

Toutes les nouvelles de ce recueil ont donc pour principal sujet les Vampires. On n'en attendait pas moins d'une maison d'édition telle que le Petit Caveau! Et dès la première nouvelle on a le droit à un invité de marque : Dracula lui-même! En effet dans "le retour du guerrier" l'auteure revisite donc le mythe de Dracula mais avec un point de vue plus que spécial, celui de la femme de Vlad Tepes. Ceux qui ont aimé le côté très gothique et très romantique du Dracula de Coppola adoreront cette nouvelle. Ca nous met dans le bain et tout de suite le style de l'auteur, très dix neuvième, très classique français (Nerval, Apollinaire, Baudelaire…) subjugue.
Cependant les problèmes et les limites d'un tel recueil sont multiples : treize nouvelles sur les vampires n'est-ce pas de trop ? Est-ce que l'on ne risque pas de lasser? Est-ce que l'originalité sera au rendez-vous dans les treize textes? Vous vous doutez bien que non. Et au final "Les Anges de l'ombre" oscille entre le génial et le médiocre, ou plutôt le déjà vu. Je passerai donc sous silence les quelques nouvelles qui n'ont été pour moi que des textes sans grand intérêt pour ne vous parler que de ceux qui m'ont marqué au plus haut point.
Le premier texte qui m'a marqué, c'est la rencontre improbable est superbement orchestrée entre les légendes Bretonnes (que j'adore) et le mythe du vampire. Dans "La grande Cherré", c'est un dialogue macabre et noir qui s'installe entre l'Ankou et un non-mort. Et oui, peut-on jouer impunément avec la mort et la résurrection? Peut-on se jouer des vieilles légendes? Et si Merlin ou des personnages de ce type avaient quelque chose à voir là-dedans? Voilà qui est original et cette alliance de la matière de Bretagne et du mythe des Carpates est absolument  géniale et ne serait-ce que pour cette nouvelle, l'achat du recueil vaut le coup!
Les autres textes qui m'ont marqué sont ceux qui ont directement à voir, non plus uniquement avec le fantastique mais aussi avec l'horreur.  Et là, il faut l'avouer, c'est osé et il fallait le faire! L'horreur est de nos jours, je trouve, beaucoup trop dénigrée et pas assez présente dans le paysage francophone. Si les vieux cadors tel que King, James Herbert ou Dean Koontz sont toujours bien présents sur les linéaires de nos libraires (au rayon polar d'ailleurs chez certains car ça fait mieux que de dire horreur!) peu d'auteurs français sont réellement présents dans ce genre (Sire Cédric peut-être et là encore on parle de polar). Ici Malaïka Macumi ose au détour de quelques nouvelles nous plonger dans de l'horreur, la vraie.
Dans "Le dévoreur de tête", c'est tout le mythe du vampire qui est revisité sur un air de cannibalisme. C'est donc à la fois un brin gore mais assez intelligent pour mettre l'accent sur une question que l'on est en droit de se poser : et si le vampirisme était une forme de cannibalisme?
Autre nouvelle superbement intelligente et assez horrifique: Délires nocturnes. Un jeune goth (la description qu'en fait d'ailleurs Malaïka Macumi m'a beaucoup plus) rêve de dormir dans un cercueil. Un jour son rêve se réalise mais voilà… C'est le début d'une descente aux enfers avec notamment un crime gore à souhait. Une nouvelle violente mais qui n'en oublie pas pour autant d'être intelligente elle non plus. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé sa vision du monde "gothique"!
Malaïka Marumi écrit là des nouvelles auxquelles on ne s'attend pas forcément ou horreur et vampire se rencontrent. J'ai aimé! Un peu moins certaines ballades au clair de lune, quoique rencontrer des vampires sur les plages bretonnes et voir des sortes de Lestat promener leur spleen d'immortel dans les embruns ne m'ait pas forcément déplu. Pas trop ma tasse de thé mais le style est là!

Difficile de vous parler de toutes les nouvelles, mais il est évident que l'on est dans un recueil qui, même si j'ai surtout parlé de son côté horrifique, plaira aux jeunes ténébreux qui regrettent l'époque où Anne Rice écrivait encore des livres. Le recueil de Malaïka Macumi est à l'image de la couverture, absolument superbe quoique très cliché, c'est-à-dire une promenade au clair de lune à la fois sombre et dangereuse. Et oui les vampires sont partout dans la nuit et même sur internet et cela depuis la nuit des temps… Prenez garde et n'hésitez pas à vous laisser charmer par ce recueil de nouvelles vampirique à souhait et envoûtant!

Note : 7/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteure : http://m.malaika.free.fr/

- Site de l'éditeur : http://www.editionsdupetitcaveau.com/index.php

Vote:
 
7.57/10 ( 7 Votes )
Clics: 3645
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Zombies Gore Zombies Gore
Après de "La Chair sous les ongles" et dans une moindre mesure "Plaque Chauffante" qui permettait des retrouvailles avec Charles Nécrorian, les éditions Ri...
Devil City 2 - Le voleur d'âmes Devil City 2 - Le voleur d'âmes
Si vous n'avez pas encore lu le premier volume de Devil City, il vaut mieux éviter de lire cette chronique qui révèle beaucoup de faits importants s'y dér...
Unité et diversité - le combat des diwallers Unité et diversité - le combat des diwallers
La jeune Daphné, une ordinaire lycéenne irlandaise que rien ne distingue, va de surprise en surprise : alors qu'elle s'interroge sur un étrange bosquet fait...

Autres films Au hasard...