Riverdream
Titre original: Fevre Dream
Genre: Fantastique , Vampirisme
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: J'ai Lu
Auteur: George R R Martin
 

Quand George R. R. Martin, maitre de la SF et de la Fantasy, décide en 1982 de revisiter le mythe du vampire, cela donne le sublime Riverdream, véritable ode au fleuve Mississippi, aux marins, et aux bateaux à aube. Bien que l'œuvre n'ait pas eu le retentissement espéré, elle est définie dans sa préface comme la rencontre entre Stephen King et Mark Twain ; l'histoire est celle d'un bateau, le "Fevre Dream", commandé par le capitaine Abner Marsh, descendant le Mississippi de St Louis à La Nouvelle-Orléans. A son bord, se trouve Joshua York, partenaire de Marsh et vampire repenti, inventeur d'une potion apaisant la soif de sang, qui s'est donné pour mission de libérer les vampires de leurs besoins meurtriers. Son entreprise va contrarier le « Maître du sang », le démoniaque Damon Julian, monstre installé dans une plantation près de la Nouvelle-Orléans, qui se repaît des esclaves que lui amène son homme de main, Sour Billy Tipton.

 

 

Ici, les vampires sont une espèce à part, une autre branche de l'évolution : on nait vampire, on ne le devient pas. Ce sera d'ailleurs le malheur de l'horrible surveillant d'esclave Sour Billy Tipton, au service des vampires car on lui aura promis l'immortalité en échange. Une promesse qui ne pourra aboutir, et qui le fera sombrer dans le meurtre, la folie et la maladie, à force d'ingérer du sang que son organisme ne peut supporter, le transformant en l'un des personnages les plus tragiques, à mon sens, de la littérature fantastique. L'histoire se passe en 1857, à la veille de l'abolition de l'esclavage, époque pertinente pour établir la connexion entre servitude de l'homme noir à l'homme blanc, et servitude de l'humain au vampire. Ici, le vampire est vu comme une race à part, un peuple supérieur mais qui attend le messie venu les délivrer de la « soif rouge ». Joshua York, qui estime que toutes les races sont égales, préfigure les abolitionnistes tandis que l'aristocratique vampire Damon Julian serait la cristallisation de la mentalité blanche raciste, se considérant comme supérieur aux hommes de couleur. Celui-ci fait un méchant parfait, superbe, charismatique, raffiné et ambigu, balançant sans cesse entre cruauté et vague à l'âme, qui éclipse sans mal le pacifique Joshua York. Sa relation dominante avec son serviteur, qu'il manipule à sa guise, sera sans cesse mise en parallèle avec la relation de confiance que York établit avec le capitaine Abner Marsh. On retiendra également ce personnage de capitaine, l'un des hommes les plus laids du Mississippi (York le choisit d'ailleurs pour cette caractéristique car les vampires sont ici attirés par la beauté de leurs proies), au caractère bien trempé, qui pense bateau, parle bateau et vit pour le Fevre Dream, son rève et le bâtiment le plus couteux et rapide du fleuve.

 

Très documenté sur l'univers des plantations, des bateaux à aubes et de la société sudiste pré-Guerre Civile, Riverdream possède un sens de la mise en scène impeccable, qui nous entraine plus profondément dans le récit à chaque page (jusqu'à ce qu'on ne puisse le lâcher qu'à la dernière) et nous fait aimer chacun de ses personnages, à la psychologie admirablement travaillée. Une œuvre à ne louper sous aucun prétexte pour les amateurs du genre !

 

Note : 10/10

 

Morgane Caussarieu

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://georgerrmartin.com/

- Site de l'éditeur : http://jailu.com/

Vote:
 
6.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 3134
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Veilleurs, Les Veilleurs, Les
Cet ouvrage est une grande découverte pour moi, car c'est le tout premier que je lis des éditions Laura Mare, mais aussi de Frédéric Vasseur. Un auteur do...
Ceux des eaux mortes 2 - Au large des vivants Ceux des eaux mortes 2 - Au large des vivants
N'ayant pas été totalement convaincue par le premier opus, c'est avec un peu d'appréhension et beaucoup d'espoir que j'ai commencé la lecture de ce second...
Orphelins, Les Orphelins, Les
On avait rêvé meilleur contact avec les extraterrestres. En effet, alors que personne ne s'y attend, Indianapolis est rayée de la carte, et cela en seuleme...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...