Maîtres de l'évasion, Les
Genre: Roman graphique , Comics , Super-héros
Année: 2008
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Delcourt
Collection: Contrebande
Scénario:
Brian K. Vaughan
Dessin:
Steve Rolston, Jason Shawn Alexander, Philip Bond et Edouardo Barreto
Couleurs:
Dave Stewart, Matthew Hollingsworth, Paul Hornschemeier et Dan Jackson
 

Dans " Les Extraordinaires Aventures de Kavalier et Clay," Michael Chabon racontait l'histoire de deux garçons, Kavalier et Clay donc, qui créaient leur propre héros de comics, Le Maître de l'évasion, un homme capable de s'évader de n'importe quel piège ou prison où il tombait. Aujourd'hui, ce dernier est de retour chez Delcourt.

Mais ne vous attendez quand même pas à un comics de super-héros classique, si vous voulez lire les aventures du Maître de l'évasion, il vous faudra aller ailleurs. Car c'est une toute autre histoire que va nous raconter Brian K. Vaughan, scénariste du superbe "Pride of Baghdad" mais également de "Y le dernier homme" et "Ex machina"

 

 

A Cleveland, Maxwell Roth, un jeune garçon plutôt timide et rondouillard, va découvrir après la mort de son père que ce dernier était fan d'un super héros aujourd'hui oublié, Le Maître de l'évasion. Il va dévorer ses aventures avec passion et se trouver un but dans la vie: relancer ce personnage. Mais ça ne vas pas être facile, le monde du comics étant impitoyable, et il sera aidé dans sa quête par deux amis fidèles.

Voilà donc pour l'histoire... Bien différente de ce que la couverture suggère, même si le maître de l'évasion fait quelques apparitions plutôt spectaculaires mais toujours en parallèle avec l'histoire de Maxwell Roth. A ce niveau, le passage entièrement "muet" où le super héros essaye de sortir d'un piège sans faire un bruit avec Luna Moth utilisé en représentation de sa difficulté de communiquer avec sa dessinatrice est superbe.

Le graphisme est aussi parfaitement intégré, renvoyant à la BD underground quand elle raconte l'histoire de Maxwell Roth, renvoyant aux vieux comics pour les vieilles histoires et faisant plutôt penser à des comics modernes et indépendants lors des nouvelles aventures du Maître de l'évasion. Ainsi chaque scène, chaque séquence, arrive à avoir sa propre sensibilité sans que le tout ne semble bancal à un seul moment.

 

Pour ceux qui se demandent s'il est nécessaire d'avoir lu le roman de Michael Chabon pour lire cette ouvrage, je ne pense pas, n'ayant malheureusement pas encore eu le temps de le lire moi-même. Mais c'est probablement un petit plus nécessaire pour profiter de toutes les subtilités de l'histoire.

Voilà pour cette œuvre formidable mais assez loin des comics habituellement chroniqués sur Psychovision, mais véritable hommage au genre, ne cherchant pas à le caricaturer et proposant aux nouvelles générations d'auteurs de créer leurs propres personnages plutôt que de réutiliser les vieux comme Brian K Vaughan l'a fait.

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de l'éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 2852
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cigish ou le maître du jeu Cigish ou le maître du jeu
Florence, prof et auteure de bd, est, entre autre, une mère célibataire en pleine crise existentielle, elle ne se supporte plus et a une pale image d'elle m...
Nancy in Hell Nancy in Hell
Nancy, leader des pom-pom girls de son lycée, part faire du camping avec son petit ami Kurt et deux potes, mais dès la première soirée, un maniaque les ag...
Ordre Impair, L' Ordre Impair, L'
A Arras, au XIIIème siècle, Mechtilde est brûlée vive. Son crime ? Avoir écrit le "Visio Veritatis", livre maudit dont tous les exemplaires furent, théori...

Autres films Au hasard...